Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 05:21

Accordéon vs hip-hop :

Le ton monte au pied du Sacré-Cœur

Accordéonistes et harpistes d’un côté, danseurs de hip-hop et percussionnistes de l’autre. Les uns autorisés, les autres non. Tous se disputent les faveurs des touristes de Montmartre.

 

 

 

De plus en plus de musiciens se disputent la butte Montmartre (XVIIIe). D’un côté, une dizaine d’artistes—accordéonistes et harpistes — bénéficiant d’autorisations en bonne et due forme pour jouer au pied du Sacré-Cœur. De l’autre, des troupes « sauvages » de percussions brésiliennes ou de hip-hop qui donnent des spectacles de rue sur le parvis de la basilique Saint-Pierre.

« Chaque week-end, les breakers débarquent et mettent leur sono à fond », peste Séverine, installée depuis dix-huit ans dans un stand fleuri à l’angle de la rue Azaïs. Pour cette accordéoniste, dont le répertoire musette et cabaret sent bon le Montmartre de carte postale, « on ne s’entend plus. Leur musique couvre tout et, quand ce n’est pas eux, c’est les joueurs de tam-tam ou les guitaristes avec des amplificateurs. En plus, ils bloquent le passage ». (…)

 

 

Repost 0
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 05:16

 

 TORTURE DES ANIMAUX

 OBSCURANTISME

 

http://fr.euronews.net/2011/04/08/les-pays-bas-envisagent-d-interdire-l-abattage-rituel/

 

 

A l’origine de la loi, la leader du parti des animaux, Marianne Thieme. Son projet de loi doit être soumis au vote ce mois. De quoi faire pâlir d’envie la Française Brigitte Bardot, qui a lancé début 2011 une campagne contre l’abattage rituel dans l’hexagone.

 

 

 

 

 

http://fr.euronews.net/2011/04/08/les-pays-bas-envisagent-d-interdire-l-abattage-rituel/

Repost 0
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 05:30
POINTE DU HOC D-DAY
Pointe du Hoc par Vince Millett  6 JUIN 1944

De Vince...

Pointe du Hoc par Vince Millett

 

Repost 0
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 05:31

 

 

 

 

 

Géant Casino de Roubaix : 450 m² dédié au halal

 

« Bientôt un espace dédié halal

Alors que l’enseigne Auchan vient d’investir le centre de Tourcoing, de nouvelles transformations sont envisagées à Roubaix. Pour mieux tenir compte de la spécificité de la clientèle roubaisienne, Géant propose 130 nouvelles références de produits régionaux.

 

 

 

En mai, un espace dédié de 450 m² proposera quelque mille produits halal Wassila, la première marque de denrées de ce type dans la grande distribution lancée par Casino. »

Nord Eclair

 

 

 

Repost 0
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 05:37
Repost 0
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 08:58
Repost 0
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 04:52
Repost 0
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 04:48
Repost 0
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 16:41
Repost 0
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 15:05

 

MILLIERE LES 4 V

Certains m’ont trouvé, au fil du temps, trop sévère envers Nicolas Sarkozy. Mais je m’efforçais de faire un travail d’analyse.

J’ai voulu espérer, un très bref instant, en 2007. J’ai voulu me dire que Nicolas Sarkozy était le moins pire parmi ceux qui pouvaient accéder aux commandes du pays. Lors de la dernière élection présidentielle, le choix entre lui et Ségolène Royal se trouvait, il est vrai, facilité par l’extrême médiocrité d’une candidate qui ajoutait au fait d’être estampillée « socialiste » toutes les apparences d’une bêtise satisfaite.

 

 

 

 

J’ai voulu espérer, juste un peu. Je me suis vite aperçu qu’il n’y avait rien à espérer. J’ai vite pressenti que viendrait le naufrage et que Nicolas Sarkozy allait engendrer frustrations et déceptions, tout en créant un boulevard sans encombres pour ses adversaires.

Il aurait fallu, je l’ai dit et je continue à le penser, un discours incarnant effectivement une rupture et proposant un redressement. Ce discours n’a pas été tenu. Il aurait fallu tracer un cap. Il aurait fallu une vision et une parole de vérité sur les difficultés.

Nicolas Sarkozy a fait de la politique politicienne. Sans la moindre ligne directrice. Sur un mode impliquant pour lui de passer de mots écologistes au moment du Grenelle de l’environnement à des mots travaillistes lorsqu’il s’est adressé à des ouvriers d’une usine qu’il prétendait vainement sauver.

Quand des émeutes sont survenues, il a emprunté son vocabulaire au Front National, et quand il s’est trouvé confronté à la crise financière, il a pioché quelques paragraphes chez John Maynard Keynes, version méthode Assimil en solde.

Ce faisant, il s’imaginait sans doute séduire tout le monde ; il n’a convaincu personne et a engendré de la déception, parfois de la colère, voire de l’amertume. Il a révélé qu’il n’était pas un homme d’État, mais un homme passant de coups en coups et oubliant en une seconde la décision de la seconde précédente.

Seule la sclérose dogmatique dont souffrent les membres de la gauche française peut expliquer qu’ils voient en lui un libéral. Seule l’inculture de la plupart des journalistes peut expliquer que nombre d’entre eux voient en lui un homme de droite.

Le bilan sur un plan intérieur sera sans aucun doute catastrophique et fort peu présentable, même en utilisant tous les conseillers en communication de la terre : le déclin économique du pays n’est pas du tout jugulé, la faillite des systèmes sociaux a été retardée au prix de bricolages et de subterfuges transitoires, l’appareil d’éducation a continué à se délabrer.

Le bilan extérieur ne sera pas davantage positif : que reste-t-il de l’Union pour la Méditer­ranée, par exemple ?

L’intervention en Libye a été conçue comme un moyen de tenter de redresser la barre, sur un mode bonapartiste, avec les bombardements de Tripoli en guise de pont d’Arcole. Mais la dimension opportuniste de l’acte, les mensonges dont il a été enrobé, ont fait qu’il s’agissait d’emblée d’un coup de sabre de bois dans l’eau tiède, comme tant d’autres actes antécédents.

Les sondages, ces derniers temps, donnent souvent Nicolas Sarkozy en troisième position au premier tour d’une élection présidentielle. Il reste un an et c’est très peu.

Marine Le Pen n’a strictement aucune chance d’être élue. Le prochain Président sera sans doute socialiste, sauf miracle et retournement imprévu. S’il s’appelle Dominique Strauss-Kahn, cela pourra sembler être un moindre mal, mais Dominique Strauss-Kahn devra s’accommoder de la cohorte d’imbéciles dogmatiques qui peuplent son parti. Si le Président s’appelle Martine Aubry, il faudra songer à éteindre la lumière avant de partir. Et prendre aussi vite que possible un aller simple pour n’importe où. Nicolas Sarkozy vaudrait-il mieux que Martine Aubry ? Sans doute. Au royaume des aveugles acéphales, les borgnes à forte myopie peuvent encore être rois. Pauvre pays !

La faute du Président Sarkozy est immense. Mais ce n’est pas entièrement sa faute : quand un pays glisse à ce point vers l’ornière, tous ses habitants y sont aussi pour quelque chose.


 

 

 

Repost 0

Rechercher

Archives