La politique politicarde ou la politique à la carte

est un crime contre la nation et de ce fait passible des mêmes sanctions.

En trente ans de partages du pouvoir et de pouvoir partagé,

 Les faux prophètes de la droite et de la gauche, mélangés et constitués de la même fibre végétative, réunis dans la même incapacité à assurer un avenir autre que de promesses illusoires,

ont usé la nation et trompé le peuple français (et non pas « de France » ) Vous me direz que nous n’avons que ce que nous méritons car il suffit de regarder autour de nous pour s’apercevoir que les hommes et les femmes qui osent se lever pour dénoncer cette politique de suicide collectif ne sont, hélas ni très nombreux, ni des plus voyants.

Pourtant, ce ne sont pas les talents qui font défauts.

  http://decadence-europa.over-blog.com/liste-article-blog.php

 Serions nous devenus amorphes, face au terrible enjeu qui se déroule dans le monde, en général et au Proche-Orient en particulier, ou attendons-nous d’en subir les effets pervers, qui ne vont pas tarder à laisser des traces indélébiles dans nos esprits et nos chaires, pour élaborer un semblant de réactions ?

Voix mauvaises et mauvaise voie.

-Pendant trente années de « cohabitation » la seule chose concrète que les apôtres de la bien pensance ont réussi à nous démontrer, c’est cette fabuleuse capacité qu’ils avaient de penser non par eux-mêmes

mais pour eux-mêmes, et il va de soi, en fonctions des fluctuations de l’électorat auxquels ils étaient et restent cloués.

 Comment dans ces conditions pourraient-ils devenir les grands serviteurs de la nation, comment voulez-vous qu’ils possèdent le courage de leurs opinions étant donnez que le contexte de la situation, qu’ils ont d’ailleurs facilité à créer, les engage à n’avoir aucun courage particulier et aucune opinion définie et cela malgré le poids et l’honneur de leur mission en tant que guides ou futurs guides de la nation ?

Comment voulez--vous qu’ils remplissent de manière intègre le devoir qui leur est confié eux qui ont toujours fait la distinction entre leur avenir et celui de la France, ne respectant ce dernier que quand le hasard les faisait se croiser ?

Et que penser de cette affligeante propension, qui les caractéristique, celle de, non pas agir mais de réagir négativement à tout ce qui aurait l’affront de vouloir remettre un sens aux mots et une valeur positive à l’action, pourtant le temps de la terminologie précis et de l’action positif, en accord avec la genèse cilivisationnelle dont nous sommes issues et ô ! combien redevable, est venue.

Oui il est grand temps de, non seulement, dénoncer la politique pro arabe que pratique nos dirigeants via la diplomatie française avec le soutien béat de la plupart des média et une grande partie de l’opinion publique

 mais il est également primordial de la combattre par les moyens appropriés et dans le cadre des lois en vigueur dans l’état français, du moins tant que celui-ci gardera la capacité à assurer la protection effective des citoyens dont il à la charge…

Nous sommes un peuple issu de la civilisation judéo-chrétienne et redevable au premier plan des civilisations grecque et romaine.

 C’est notre héritage et le fondement de notre Occident chrétien, il est de ce fait logique et naturel de défendre cet Occident et bien évidemment de défendre tous ceux qui se réclament de ses valeurs.

 La pire des politiques c’est celle qui consiste à faire celle de ceux avec lesquelles nous n’avons aucune affinité et

 de soutenir financièrement, diplomatiquement, voire militairement des états,

des peuples, des groupes qui au nom d’une religion politique et sanguinaire ,

sapent les fondements culturels et religieux de l’Occident.

Vrais ennemis et faux alliés

L’erreur n’est plus permise, ne nous trompons pas d’alliés, soutenons Israël, le seul pays au Proche Orient, qui soit véritablement attaché aux valeurs démocratiques et conforme à notre conception de « l’esprit l’Occidental » (n’en déplaise à certains)

Oui soutenons Israël, citadelle avancée et assiégée de l’Occident, Israël qui lutte de toutes ses forces et tout son intelligence pour éviter l’anéantissement promis, juré et planifié par des peuples à la mentalité rétrograde unis par le coran et soudés par la charia, et qui grâce à cet Occident qu’ils rejettent, se sont donnés les moyens technologiques adéquats pour arriver à rayer, de la carte du Proche Orient, ce havre de liberté en attendant d’imposer, par la terreur, à l’Europe et en Europe, le joug de l’islam.

 Une guerre laisse malheureusement toujours derrière elle des victimes civiles, nous ne pouvons que le regretter mais il ne faut pas pour autant en oublier les enjeux qui sont ; pour Israël, une question de vie ou de mort et pour l’Europe occidentale une question de liberté ou d’esclavage.

Chrétien né en terre de France et homme libre occidental, je ne serais jamais de ceux qui reprocheront à jésus d’être né juif, dans une communauté juive du Proche-Orient ; vive Israël !

FM