Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 août 2006 2 08 /08 /août /2006 07:28
Repost 0
Published by LeDUC VERT - dans HOME ACCUEIL
commenter cet article
8 août 2006 2 08 /08 /août /2006 07:26
Repost 0
Published by LeDUC VERT - dans HOME ACCUEIL
commenter cet article
8 août 2006 2 08 /08 /août /2006 07:24
Repost 0
Published by LeDUC VERT - dans HOME ACCUEIL
commenter cet article
8 août 2006 2 08 /08 /août /2006 07:23
Repost 0
Published by LeDUC VERT - dans HOME ACCUEIL
commenter cet article
8 août 2006 2 08 /08 /août /2006 07:21
Repost 0
Published by LeDUC VERT - dans HOME ACCUEIL
commenter cet article
8 août 2006 2 08 /08 /août /2006 04:57
Repost 0
Published by LeDUC VERT - dans HOME ACCUEIL
commenter cet article
8 août 2006 2 08 /08 /août /2006 04:54

Beyrouth et le sud du Liban bombardés

Publié le 07/08 à 23:57
Plus de 70 civils libanais ont été tués et plusieurs blessés dans des bombardements lundi, 27e jour de guerre
- La fumée des bombardements s'échappe dans le ciel de la banlieue sud de Beyrouth (07/08/2006) - France 2 -
La fumée des bombardements s'échappe dans le ciel de la banlieue sud de Beyrouth (07/08/2006) - France 2
Depuis dimanche soir, Israël a multiplié les raids contre des quartiers chiites de la banlieue sud de Beyrouth, des villages du sud Liban et de la plaine de la Bekaa (est).

Trois soldats israélien ont péri lors de combats avec le Hezbollah dans le village de Bint Jbeil.

Nouvelles victimes civiles lundi
. Au moins 20 personnes ont été tuées lundi soir dans le bombardement du quartier de Chiah dans la banlieue sud de Beyrouth, selon l'agence nationale d'information (Ani, officielle).

 

.  Le bilan d'une frappe israélienne qui a détruit un immeuble d'habitation dans le quartier de Shiyyah, une banlieue sud de Beyrouth, s'est alourdi à au moins 15 morts, ont rapporté des responsables des secours.

. Au moins 11 civils ont été tués et 30 autres blessés lundi soir dans des raids aériens israéliens qui ont visé trois localités autour de Baalbeck, fiefs du Hezbollah chiite dans l'est du Liban, a annoncé la police et la défense civile.

. Les corps de 14 civils ont été dégagés des décombres d'un pâté de maisons détruites par l'aviation israélienne à Ghaziyé, sur le littoral au sud de Saïda, principale ville du Liban sud.

. 7 personnes, membres de deux familles, ont péri dans l'effondrement de leur maison détruite dans un raid mené à l'aube par des chasseurs-bombardiers israéliens sur Ghassaniyé, un autre village du sud de Saïda.

. Cible de deux raids successifs de l'aviation israélienne, un pâté de trois immeubles s'est effondré à Tyr lundi, provoquant la mort d'au moins 5 civils.

. 4 autres civils ont été tués, et 4 autres blessés dans un bombardement similaire à Kfar Tebnit, village proche de Nabatiyé (70 km au sud-est de Beyrouth). De plus, une femme et son enfant de 3 ans ont été tués dans les décombres de leur maison à El Kfour, à l'ouest de Nabatiyeh. Enfin, un chauffeur est mort dans son auto dans la plaine de la Bekaa.

Trois soldats israéliens tués à Bint Jbeil
Trois soldats israéliens ont été tués lundi lors de combats avec le Hezbollah dans le village de Bint Jbeil, dans le sud du Liban, a annoncé l'armée israélienne dans un nouveau bilan. Un premier bilan faisait état d'un militaire tué et de trois blessés dans ces combats en cours dans ce village considéré comme une place forte de la milice chiite libanaise.

Deux autres soldats, membres d'un équipage de char, ont été tués par un tir de roquette anti-char, a indiqué un porte-parole militaire.

  Toutes les infos
 Onu : quelle résolution ?
 Israël menace d'étendre son offensive
 Beyrouth et le sud du Liban bombardés
 Couvre-feu au Liban sud
 Le Liban prêt à envoyer 15.000 soldats dans le sud
 Le président du Parlement palestinien hospitalisé
 Liban: au moins mille morts
 Siniora en pleurs devant la Ligue arabe
 "Massacre" de Houla: Siniora se rétracte
 Le PS appelle à "ne pas écarter la Syrie"

Publié le 07/08 à 23:57
Plus de 70 civils libanais ont été tués et plusieurs blessés dans des bombardements lundi, 27e jour de guerre
- La fumée des bombardements s'échappe dans le ciel de la banlieue sud de Beyrouth (07/08/2006) - France 2 -
La fumée des bombardements s'échappe dans le ciel de la banlieue sud de Beyrouth (07/08/2006) - France 2
Depuis dimanche soir, Israël a multiplié les raids contre des quartiers chiites de la banlieue sud de Beyrouth, des villages du sud Liban et de la plaine de la Bekaa (est).

Trois soldats israélien ont péri lors de combats avec le Hezbollah dans le village de Bint Jbeil.

Nouvelles victimes civiles lundi
. Au moins 20 personnes ont été tuées lundi soir dans le bombardement du quartier de Chiah dans la banlieue sud de Beyrouth, selon l'agence nationale d'information (Ani, officielle).

 

.  Le bilan d'une frappe israélienne qui a détruit un immeuble d'habitation dans le quartier de Shiyyah, une banlieue sud de Beyrouth, s'est alourdi à au moins 15 morts, ont rapporté des responsables des secours.

. Au moins 11 civils ont été tués et 30 autres blessés lundi soir dans des raids aériens israéliens qui ont visé trois localités autour de Baalbeck, fiefs du Hezbollah chiite dans l'est du Liban, a annoncé la police et la défense civile.

. Les corps de 14 civils ont été dégagés des décombres d'un pâté de maisons détruites par l'aviation israélienne à Ghaziyé, sur le littoral au sud de Saïda, principale ville du Liban sud.

. 7 personnes, membres de deux familles, ont péri dans l'effondrement de leur maison détruite dans un raid mené à l'aube par des chasseurs-bombardiers israéliens sur Ghassaniyé, un autre village du sud de Saïda.

. Cible de deux raids successifs de l'aviation israélienne, un pâté de trois immeubles s'est effondré à Tyr lundi, provoquant la mort d'au moins 5 civils.

. 4 autres civils ont été tués, et 4 autres blessés dans un bombardement similaire à Kfar Tebnit, village proche de Nabatiyé (70 km au sud-est de Beyrouth). De plus, une femme et son enfant de 3 ans ont été tués dans les décombres de leur maison à El Kfour, à l'ouest de Nabatiyeh. Enfin, un chauffeur est mort dans son auto dans la plaine de la Bekaa.

Trois soldats israéliens tués à Bint Jbeil
Trois soldats israéliens ont été tués lundi lors de combats avec le Hezbollah dans le village de Bint Jbeil, dans le sud du Liban, a annoncé l'armée israélienne dans un nouveau bilan. Un premier bilan faisait état d'un militaire tué et de trois blessés dans ces combats en cours dans ce village considéré comme une place forte de la milice chiite libanaise.

Deux autres soldats, membres d'un équipage de char, ont été tués par un tir de roquette anti-char, a indiqué un porte-parole militaire.

 
 
  Toutes les infos

 Onu : quelle résolution ?
 Israël menace d'étendre son offensive
 Beyrouth et le sud du Liban bombardés
 Couvre-feu au Liban sud
 Le Liban prêt à envoyer 15.000 soldats dans le sud
 Le président du Parlement palestinien hospitalisé
 Liban: au moins mille morts
 Siniora en pleurs devant la Ligue arabe
 "Massacre" de Houla: Siniora se rétracte
 Le PS appelle à "ne pas écarter la Syrie"

"Massacre" de Houla: Siniora se rétracte

Publié le 07/08 à 21:55
Le Premier ministre libanais Fouad Siniora, qui avait évoqué un "massacre" après un raid lundi à Houla, s'est rétracté
- AFP -
Cliquez ici pour voir en grand
AFP
"Un massacre affreux s'est produit à Houla à la suite d'un bombardement par Israël qui a coûté la vie à plus de 40 martyrs", avait-il déclaré devant les ministres des affaires étrangères de la Ligue arabe réunis à Beyrouth.

Quelques heures plus tard, il a annoncé qu'une seule personne avait finalement trouvé la mort dans le raid.

Au moins cinq civils ont péri dans le bombardement israélien du village de Houla, à l'ouest du "doigt de la Galilée", près de la frontière avec Israël, a indiqué lundi soir le porte-parole de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban, Milos Strugar.

"Le massacre de Houla s'est finalement soldé par une seule victime", avait déclaré un peu plus tôt le chef du gouvernement à des journalistes, expliquant qu'une cinquantaine d'habitants avaient été retrouvés vivants dans les décombres. "On croyait que tout le bâtiment atteint s'était écroulé sur une quarantaine de gens", a ajouté Fouad Siniora.

Un bâtiment dans lequel 17 personnes avaient trouvé refuge a d'abord été touché à Houla, selon des sources proches de la sécurité libanaise citées par Reuters. Peu après, quatre habitations voisines, qui abritaient une quarantaine de personnes, ont été atteintes par de nouveaux bombardements.

La plupart de ces personnes appartenaient à des familles de bergers qui n'ont pas voulu abandonner leurs troupeaux et fuir les combats. Les habitants du village craignaient que les raids se soldent une soixantaine de victimes.

En raison de la poursuite du pilonnage de la région par Tsahal, les secours n'avaient pu se rendre aussitôt dans la localité. La Croix Rouge a du faire appel à des bulldozers pour dégager les voies d'accès et atteindre le village.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by LeDUC VERT - dans HOME ACCUEIL
commenter cet article
7 août 2006 1 07 /08 /août /2006 21:07
L'Empire des dettes
à l'aube d'une crise économique épique

Livre broché - 21,00 EUR  Ajouter au panier 
 
Résumé   |   Critiques   |   Fiche technique
 

Historien et moraliste, William Bonner montre comment la modeste République des « pères fondateurs » s’est peu à peu, depuis la Première Guerre mondiale, transformée en Empire, dont, pour la première fois dans l’Histoire, l’hégémonie s’étend sur toute la terre.

Il montre aussi comment cette transformation s’est accompagnée d’une évolution profonde des mentalités du peuple américain, dans tous les domaines, et particulièrement le domaine financier, faisant d’un peuple épargneur un peuple d’emprunteurs frénétiques.

Individuellement, les Américains vivent à crédit, empruntant sans cesse pour rembourser leurs anciens prêts, gagés sur d’illusoires spéculations ;

 le gouvernement, lui, finance son déficit, dont le montant, toujours croissant, est si élevé que le cerveau humain ne peut même plus se le représenter, par des emprunts extérieurs, qu’il rembourse très partiellement en fabriquant des dollars.

Parallèles historiques, anecdotes contemporaines, analyse financière...

 William Bonner utilise toutes les informations pertinentes pour nous faire vivre, avec parfois fureur et plus souvent humour, l’ascension, et demain la chute, de l’Empire américain.

Paru aux USA en novembre 2005,

 L’Empire des dettes a aussitôt figuré dans la liste des dix best-sellers du New York Times et du Wall Street Journal.

La présente édition est actualisée et revue par l’auteur.

 

Langue français
400 p. Diagrammes. (2006)
ISBN 2-251-44306-1
Prix 21,00 €


Nous vous suggérons aussi :

Ecrits politiques
Thomas Jefferson
Edition 2006 - numéro 8


 
autres titres dans la collection :
ROMANS, ESSAIS, POESIE, DOCUMENTS

autres titres relatifs à
Essais / documents
Essais / documents : Droit / Economie / Sciences politiques
Histoire
Histoire : Histoire moderne et contemporaine



30172
 


 ©2006 lesbelleslettres.com        Mentions légales       Conditions générales de vente       Liens       powered by GiantChair
 
.

 

Langue français
400 p. Diagrammes. (2006)
ISBN 2-251-44306-1
Prix 21,00 €


Nous vous suggérons aussi :

  s
Thomas Jefferson
Edition 2006 - numéro 8


 
autres titres dans la collection :
ROMANS, ESSAIS, POESIE, DOCUMENTS

autres titres relatifs à
Essais / documents
Essais / documents : Droit / Economie / Sciences politiques
Histoire
Histoire : Histoire moderne et contemporaine

 

 

 

 

 

 



Le déclin de l'Empire Américain

Si les Etats-Unis de Georges W. Bush sont si agressifs dans leurs relations internationales, ce n'est pas par conscience de leur hyperpuissance. C'est au contraire qu'ils se sentent en déclin. Telle est la thèse iconoclaste que défend le démographe et sociologue Emmanuel Todd dans "Après l'Empire", son dernier livre décoiffant.

Pas de parti-pris

Alors que Georges W. Bush semble guetter le moindre prétexte pour attaquer l’Irak de Saddam Hussein, le monde ne cesse de s'inquiéter de « l'hyperpuissance » américaine et de sa politique extérieure unilatérale et belliqueuse. Emmanuel Todd entend montrer que le comportement actuel des Etats-Unis n'est pas celui d'une hyperpuissance qui, seule, dominerait le monde, mais bien au contraire celui d'un empire sur le déclin. Evitant aussi bien l'anti-américanisme que l'américanophilie, l'auteur cherche à dégager "un modèle explicatif satisfaisant" du comportement des USA. Pour cela, il fait appel à la démographie, mais aussi à l'économie, à l'anthropologie, à la géostratégie. Il parvient ainsi, au-delà de la seule vision de la perte de puissance des USA, à élaborer une grille d'analyse destinée à comprendre le monde contemporain dans sa globalité.

Empire théâtral et narcissique

Comme point de départ de sa réflexion, Emmanuel Todd dresse un certain nombre de constats, tous inquiétants pour la position et les intérêts des Etats-Unis.

1/ Le monde tend vers la stabilisation et l'apaisement, grâce à une progression générale de l'alphabétisation et du contrôle des naissances. Phénomènes qui déboucheront à long terme sur la démocratisation des pays en voie de développement. Les crises régionales actuelles ne sont que des crises de transition vouées à s'éteindre. Le monde devient de plus en plus libre et civilisé, mais les USA ne peuvent plus se poser en défenseur de la liberté et de la civilisation face à un ennemi soviétique disparu.

2/ Le monde commerce et produit. Mais les USA, avec leur déficit commercial chronique, la perte de leur avance technologique et leur obsession de la question pétrolière ne sont plus que les consommateurs des produits et de l'argent des autres.

Les Etats-Unis présentent donc toutes les caractéristiques d'un empire incomplet et décadent, incapable de maintenir son leadership sur un monde qu'il ne comprend plus. Ses échanges sont déficitaires avec tous les grands pays industriels. Son système économique est devenu inefficace (pannes d'électricité en Californie), et corrompu (affaires type Enron). Son armée est trop petite et timorée pour soutenir de réelles ambitions stratégiques. L'universalisme du temps de la Guerre froide, cet « impérialisme positif », laisse place à l'intolérance envers les autres cultures, et en premier lieu envers le monde musulman. Il apparaît qu'économiquement, les américains sont de plus en plus dépendants d'un monde qui, politiquement et militairement, a de moins en moins besoin d'eux. Leur expansion devient dès lors "narcissique".

Les USA sont donc agressifs non pas par volonté de puissance, mais par conscience de leur décadence. Incapables d'adopter une stratégie claire et pragmatique, ils choisissent la facilité et le court-terme : ils entretiennent, par leur "empire théâtral", l'illusion d'un monde dangereux. Ils harcèlent les faibles (Irak, Corée, Cuba), et provoquent les forts (Chine, Russie).

Que l'Amérique redevienne elle-même

Emmanuel Todd termine en expliquant comment les autres puissances, Russie, Japon et Europe, peuvent profiter du déclin de l'empire américain. Ces pays doivent se rapprocher pour contenir l'aggressivité américaine et créer un équilibre international au sein duquel les USA ne seront qu'une puissance parmi d'autres.
Les USA ont conscience de leur déclassement dans un monde en gestation. Mais leurs réponses égoïstes et maladroites aggravent l'envie du monde de marcher sans eux.
Au final, Emmanuel Todd estime que la planète a besoin d'une Amérique "redevenue elle-même : démocratique, libérale et productive".

Et si Emmanuel Todd avait raison

Dans "Après l'Empire", Todd soutient que les vieilles démocraties européennes et américaines sont en passe de devenir des oligarchies, un très petit nombre de "décideurs" concentrant l'essentiel du pouvoir économique, médiatique et politique entre leurs mains... Or Le dernier numéro de Courrier International (n°636 du 9 au 15 janvier) se fait l'écho d'un article de l'économiste Paul Krugman : "Main basse sur l'Amérique, comment les très riches ont floué les classes moyennes", paru dans le New York Times Magazine. Krugman montre que l'accroissement des inégalités aux USA a profité à une petite élite économique, industrielle, juridique et fiancière, DEFENDUE PAR UNE PARTIE DES MEDIAS INFLUENTS, et comment ce creusement de la "fracture" a laminé les classes moyennes, terreau fertile des régimes démocratiques.

Autre point positif pour la thèse de Todd : un passage non-négligeable du livre est consacré au scénario de politique-fiction d'un rapprochement de l'Europe avec la Russie dans le but de contrer l'influence des USA. Or, en ce début 2003, qui soutient la France dans sa rébellion onusienne contre les faucons de Washington ? La Russie, du bout des lèvres...

D'ici à ce qu'une nouvelle "guerre froide" nous voit entrer dans le camp russe contre les Etats-Unis !


Peter Covel
10/02/2003

Après l’empire – Essai sur la décomposition du système américain, d’Emmanuel Todd, Gallimard 2002, 18,50 euros.





 Imprimez ce document |  Réagissez à cet article
 Envoyer à un ami |  Version Acrobat





« L’Empire des dettes : A l’aube d’une crise économique épique » par William Bonner et Addison Wiggin
traduit par Marianne Véron


« Paul Morand : un évadé permanent »
par Gabriel Jardin


« Patriotisme économique : De la guerre à la paix économique »
par Bernard Carayon


« 77 ans d’enthousiasme »
par François Bluche


« 1788 : Essai sur la maldémocratie »
par Roger-Gérard Schwartzenberg


« Le conservatisme impossible. Libéraux et réactionnaires en France depuis 1789 »
par François Huguenin


« Etre de droite, un tabou français »
par Eric Brunet


« Du pouvoir dans la modernité et la post-modernité »
par Javier Barraycoa


« La raison des nations : Réflexions sur la démocratie en Europe »
par Pierre Manent


« Une brève histoire des mythes »
par Karen Armstrong


« Chroniques »
Par Jacques Perret


« Le gouvernement idéal et la constitution mixte au Moyen Age »
Par James M.Blythe


« Démocratie : le Dieu qui a failli » par Hans Hermann Hoppe

Harmonies économiques
par Frédéric Bastiat


« Place Beauvau »
par Olivia Recasens, Jean-Michel Decugis et Christophe Labbé


« Austerlitz – Napoléon, l’Europe et la Russie »
par Oleg Sokolov


« La barbarie intérieure : essai sur l’immonde moderne », de Jean-François Mattei

« Le Premier Sexe », par Eric Zemmour

« Le Pingouin », par Andrei Kourkov, traduit du russe par Nathalie Amargier

Trois ouvrages de Christian Jelen : « La famille, secret de l’intégration »

« Dictionnaire historique de l’islam », par Jeanne et Dominique Sourdel

« Comprendre le pouvoir stratégique des médias »

« Arrêt de mort »

Le Musée révélé

AL-QAIDA dans le texte

L’Europe malade de la Turquie

« Islam », de Bernard Lewis

Abrégé de « L’Action humaine, traité d’économie »

L’Homme nouveau dans l’Europe fasciste (1922-1945)

Les sept peurs

La main invisible des puissances…

Le sport contre les peuples

Entre empire et nations : penser la politique étrangère

La désinformation arme de guerre

Sociologie du communisme

Les secrets de la guerre économique

La Rebelle ?

Les islamistes sont déjà là

De Gaulle : la grandeur et le néant

Ce que nous voile le voile :

L’enlèvement

I.R.S. tome 6 : Le Corrupteur

La guerre des deux France

Le poids des armes

Quatrième guerre mondiale…

La guerre cognitive : l’arme de la connaissance

Infosphère et intelligence stratégique

Service clientèle

Par amour de la Justice

La République des lâches

Guerre et contre guerre : survivre à l’aube du XXIe siècle

ETA, l’enquête

Mystique et Politique

Le choc des civilisations

Le Grand Échiquier

Marcel Gauchet, le fossoyeur des illusions

L’avant-guerre civile

L’été rouge de Pékin

Chirac et le déclin français

Le mythe du fossé Nord-Sud

Bas les voiles !

Les guerres préhistoriques

Petits suicides entre amis…

Un goût de cendres…

« Fausse route » : réflexions sur 30 ans de féminisme

Guerres contre l’Europe

La France qui tombe

Des lions menés par des ânes

Rapporteur de guerre

Géopolitique : constantes et changements dans l’histoire

Qui veut tuer la France ?

L’aile du papillon

Actualité de Carl Schmitt

Plaisirs des sports

Le temps des catastrophes

La France en danger d’islam

L’ennemi à l’ère numérique

L'éclatement de la société française

"God bless Africa"

La France rebelle

La démission de la République : Juifs et Musulmans en France

Enquête au cœur de la censure

La puissance russe, un puzzle à reconstituer ?

BB, porte-parole de la « France d’en bas »

Kangouroad movie

Services secrets et géopolitique

"Les soldats de lumière" : une autre image du jihad

Un songe dans la nuit de l’hiver

La guerre ne fait que commencer…

« Lettre ouverte à tous ceux qui aiment l’école »…

Les 20 ans du « Radeau de Mahomet »

Contre l’historiquement correct

La guerre asymétrique

L'arme de la désinformation
Les multinationales américaines en guerre contre l'Europe


Le roman de Saint-Pétersbourg

Ils vont tuer le capitalisme !

Islam : la République aveugle

Houellebecq, en fait…

La lenteur coupable de la justice

L’imposture démocratique

L'imposture écolo-médiatique

Dernières nouvelles du mammouth…

Retour aux sources
"Vous reprendrez bien un peu de latin", par Claude Terreaux.


Quand gestion rime avec tradition

Enquête sur la construction d’un homme et de son empire

Encore trop off pour être honnête

Islamisme/Etats-Unis : des ennemis si intimes…

Contre la république à la française

English  |   Pourquoi POLEMIA   |   Manifeste   |   Vocation   |   Objectifs   |   Méthode   |   Activités   |   Contacts   |   Newsletter

 

 

 

 

 

 




30172
 


 ©2006 lesbelleslettres.com        Mentions légales       Conditions générales de vente       Liens       powered by GiantChair
Repost 0
Published by LeDUC VERT - dans HOME ACCUEIL
commenter cet article
7 août 2006 1 07 /08 /août /2006 21:04

 

LE LEVITIQUE   BIBLE LOUIS SEGOND  1910


 

http://www.ebior.org/bible/LSG/Lv.htm#1

 

Le Lévitique (Lv)
[1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 ]


Lois sacrificielles

Consécration des prêtres destinés à officier dans le Tabernacle

Interdits alimentaires et lois d'impureté rituelle

Yom Kippour

Lois d'abattage rituel

Lois de sainteté

Rites liés à l'impureté des prêtres

Fêtes

Lois concernant la menorah, le pain de présentation et le blasphémateur

Années chabbatiques et jubilés

Bénédictions et mises en garde

Sanctuaire, dépôt d'objets mis en gage


Lévitique 1

 

1. L'Éternel appela Moïse; de la tente d'assignation, il lui parla et dit:

L'Éternel appela Moïse; de la tente d'assignation, il lui parla et dit:

2. Parle aux enfants d'Israël, et dis-leur: Lorsque quelqu'un d'entre vous fera une offrande à l'Éternel, il offrira du bétail, du gros ou du menu bétail.

3. Si son offrande est un holocauste de gros bétail, il offrira un mâle sans défaut; il l'offrira à l'entrée de la tente d'assignation, devant l'Éternel, pour obtenir sa faveur.

4. Il posera sa main sur la tête de l'holocauste, qui sera agréé de l'Éternel, pour lui servir d'expiation.

5. Il égorgera le veau devant l'Éternel; et les sacrificateurs, fils d'Aaron, offriront le sang, et le répandront tout autour sur l'autel qui est à l'entrée de la tente d'assignation.

6. Il dépouillera l'holocauste, et le coupera par morceaux.

7. Les fils du sacrificateur Aaron mettront du feu sur l'autel, et arrangeront du bois sur le feu.

8. Les sacrificateurs, fils d'Aaron, poseront les morceaux, la tête et la graisse, sur le bois mis au feu sur l'autel.

9. Il lavera avec de l'eau les entrailles et les jambes; et le sacrificateur brûlera le tout sur l'autel. C'est un holocauste, un sacrifice consumé par le feu, d'une agréable odeur à l'Éternel.

10. Si son offrande est un holocauste de menu bétail, d'agneaux ou de chèvres, il offrira un mâle sans défaut.

11. Il l'égorgera au côté septentrional de l'autel, devant l'Éternel; et les sacrificateurs, fils d'Aaron, en répandront le sang sur l'autel tout autour.

12. Il le coupera par morceaux; et le sacrificateur les posera, avec la tête et la graisse, sur le bois mis au feu sur l'autel.

13. Il lavera avec de l'eau les entrailles et les jambes; et le sacrificateur sacrifiera le tout, et le brûlera sur l'autel. C'est un holocauste, un sacrifice consumé par le feu, d'une agréable odeur à l'Éternel.

14. Si son offrande à l'Éternel est un holocauste d'oiseaux, il offrira des tourterelles ou de jeunes pigeons.

15. Le sacrificateur sacrifiera l'oiseau sur l'autel; il lui ouvrira la tête avec l'ongle, et la brûlera sur l'autel, et il exprimera le sang contre un côté de l'autel.

16. Il ôtera le jabot avec ses plumes, et le jettera près de l'autel, vers l'orient, dans le lieu où l'on met les cendres.

17. Il déchirera les ailes, sans les détacher; et le sacrificateur brûlera l'oiseau sur l'autel, sur le bois mis au feu. C'est un holocauste, un sacrifice consumé par le feu, d'une agréable odeur à l'Éternel.

Lévitique 2

 

1. Lorsque quelqu'un fera à l'Éternel une offrande en don, son offrande sera de fleur de farine; il versera de l'huile dessus, et il y ajoutera de l'encens.

 

2. Il l'apportera aux sacrificateurs, fils d'Aaron; le sacrificateur prendra une poignée de cette fleur de farine, arrosée d'huile, avec tout l'encens, et il brûlera cela sur l'autel comme souvenir. C'est une offrande d'une agréable odeur à l'Éternel.

3. Ce qui restera de l'offrande sera pour Aaron et pour ses fils; c'est une chose très sainte parmi les offrandes consumées par le feu devant l'Éternel.

4. Si tu fais une offrande de ce qui est cuit au four, qu'on se serve de fleur de farine, et que ce soient des gâteaux sans levain pétris à l'huile et des galettes sans levain arrosées d'huile.

5. Si ton offrande est un gâteau cuit à la poêle, il sera de fleur de farine pétrie à l'huile, sans levain.

6. Tu le rompras en morceaux, et tu verseras de l'huile dessus; c'est une offrande.

7. Si ton offrande est un gâteau cuit sur le gril, il sera fait de fleur de farine pétrie à l'huile.

8. Tu apporteras l'offrande qui sera faite à l'Éternel avec ces choses-là; elle sera remise au sacrificateur, qui la présentera sur l'autel.

9. Le sacrificateur en prélèvera ce qui doit être offert comme souvenir, et le brûlera sur l'autel. C'est une offrande d'une agréable odeur à l'Éternel.

10. Ce qui restera de l'offrande sera pour Aaron et pour ses fils; c'est une chose très sainte parmi les offrandes consumées par le feu devant l'Éternel.

11. Aucune des offrandes que vous présenterez à l'Éternel ne sera faite avec du levain; car vous ne brûlerez rien qui contienne du levain ou du miel parmi les offrandes consumées par le feu devant l'Éternel.

12. Vous pourrez en offrir à l'Éternel comme offrande des prémices; mais il n'en sera point présenté sur l'autel comme offrande d'une agréable odeur.

13. Tu mettras du sel sur toutes tes offrandes; tu ne laisseras point ton offrande manquer de sel, signe de l'alliance de ton Dieu; sur toutes tes offrandes tu mettras du sel.

14. Si tu fais à l'Éternel une offrande des prémices, tu présenteras des épis nouveaux, rôtis au feu et broyés, comme offrande de tes prémices.

15. Tu verseras de l'huile dessus, et tu y ajouteras de l'encens; c'est une offrande.

16. Le sacrificateur brûlera comme souvenir une portion des épis broyés et de l'huile, avec tout l'encens. C'est une offrande consumée par le feu devant l'Éternel.

Lévitique 3

 

1. Lorsque quelqu'un offrira à l'Éternel un sacrifice d'actions de grâces: S'il offre du gros bétail, mâle ou femelle, il l'offrira sans défaut, devant l'Éternel.

 

2. Il posera sa main sur la tête de la victime, qu'il égorgera à l'entrée de la tente d'assignation; et les sacrificateurs, fils d'Aaron, répandront le sang sur l'autel tout autour.

3. De ce sacrifice d'actions de grâces, il offrira en sacrifice consumé par le feu devant l'Éternel: la graisse qui couvre les entrailles et toute celle qui y est attachée;

4. les deux rognons, et la graisse qui les entoure, qui couvre les flancs, et le grand lobe du foie, qu'il détachera près des rognons.

5. Les fils d'Aaron brûleront cela sur l'autel, par-dessus l'holocauste qui sera sur le bois mis au feu. C'est un sacrifice consumé par le feu, d'une agréable odeur à l'Éternel.

6. S'il offre du menu bétail, mâle ou femelle, en sacrifice d'actions de grâces à l'Éternel, il l'offrira sans défaut.

7. S'il offre en sacrifice un agneau, il le présentera devant l'Éternel.

8. Il posera sa main sur la tête de la victime, qu'il égorgera devant la tente d'assignation; et les fils d'Aaron en répandront le sang sur l'autel tout autour.

9. De ce sacrifice d'actions de grâces, il offrira en sacrifice consumé par le feu devant l'Éternel: la graisse, la queue entière, qu'il séparera près de l'échine, la graisse qui couvre les entrailles et toute celle qui y est attachée,

10. les deux rognons, et la graisse qui les entoure, qui couvre les flancs, et le grand lobe du foie, qu'il détachera près des rognons.

11. Le sacrificateur brûlera cela sur l'autel. C'est l'aliment d'un sacrifice consumé par le feu devant l'Éternel.

12. Si son offrande est une chèvre, il la présentera devant l'Éternel.

13. Il posera sa main sur la tête de sa victime, qu'il égorgera devant la tente d'assignation; et les fils d'Aaron en répandront le sang sur l'autel tout autour.

14. De la victime, il offrira en sacrifice consumé par le feu devant l'Éternel: la graisse qui couvre les entrailles et toute celle qui y est attachée,

15. les deux rognons, et la graisse qui les entoure, qui couvre les flancs, et le grand lobe du foie, qu'il détachera près des rognons.

16. Le sacrificateur brûlera cela sur l'autel. Toute la graisse est l'aliment d'un sacrifice consumé par le feu, d'une agréable odeur à l'Éternel.

17. C'est ici une loi perpétuelle pour vos descendants, dans tous les lieux où vous habiterez: vous ne mangerez ni graisse ni sang.

1. L'Éternel parla à Moïse, et dit:

 

 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 ]


 

 

Repost 0
Published by LeDUC VERT - dans HOME ACCUEIL
commenter cet article
7 août 2006 1 07 /08 /août /2006 20:59
Le Déclin de Rome et la corruption du pouvoir

Traduit de l?anglais par A. Spiquel et A. Rousselle. Graphiques.

Livre broché - 38,00 EUR  Ajouter au panier 
 
Résumé   |   Fiche technique
 

Quelles sont les raisons du déclin et de la chute de l’Empire romain ? Depuis des siècles, philosophes et historiens ont, pour résoudre cette énigme, avancé les explications les plus contradictoires ; beaucoup sont séduisantes, aucune n’est totalement convaincante.

Ramsay MacMullen a décidé de reprendre la question à son origine même : y a-t-il eu réellement déclin de Rome – ou le « déclin » n’est-il qu’une invention d’historiens née de notre connaissance de l’événement que fut la chute de Rome ? Pour répondre, en se fondant sur les faits et non sur les interprétations, Ramsay MacMullen examine la situation de l’empire, province par province, d’après les sources littéraires, épigraphiques, archéologiques : le tableau qu’il dresse apporte bien des surprises et oblige à réviser les idées préconçues.

Ensuite, Ramsay MacMullen examine le fonctionnement des institutions et structures du pouvoir : il montre à quel point la corruption – pots de vin, extorsions, concussion -, encouragée par la perversion du droit, la multiplication des fonctionnaires et l’isolement de l’empereur, a miné la notion même de pouvoir, préparant la voie inéluctable de sa destruction.

Le livre de Ramsay MacMullen ne nous révèle pas seulement comment est mort l’Empire Romain, il est aussi une leçon sur le destin de toute civilisation.

Ramsay MacMullen, professeur à l’Université de Yale, est unanimement considéré comme l’un des plus grands historiens contemporains de l’Antiquité. Parmi ses nombreux ouvrages, ont été notamment traduits en français : Les rapports entre les classes sociales dans l’Empire Romain et Le paganisme dans l’Empire Romain.

Langue français
466 p. Index. Bibliographie. Cartes. (1991)
ISBN 2-251-38013-2
Prix 38,00 €


Repost 0
Published by LeDUC VERT - dans HOME ACCUEIL
commenter cet article

Rechercher

Archives