Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 novembre 2006 7 19 /11 /novembre /2006 10:42

 

 

Vienne FRANCE

- Deux écoles incendiée

.

ENCORE LA MERDE DANS LA FRANCE

TRES MAL GOUVERNEE  !!! .

Publié le 13/11 à 14:46

Les deux groupes scolaires se trouvent dans le

quartier Malissol.

La piste criminelle est privilégiée

- Deux groupes scolaires du quartier Malissol, de Vienne, resteront fermés une partie de la semaine (12/11/06) - France 3  -
Deux groupes scolaires du quartier Malissol, de Vienne, resteront fermés une partie de la semaine (12/11/06) - France 3
Les deux incendies ont éclaté dans la nuit de samedi à dimanche. Les flammes ont partiellement ravagé une école primaire et une école maternelle du quartier Malissol, à Vienne, en Isère. Les feux ont pris à une vingtaine de minutes d'intervalle. La thèse de l'incendie accidentel semble écartée.

 

A l'école primaire Jean Rostand,

 la salle d'activité est partie en fumée.

Les locaux sont insalubres, dangereux et inutilisables.

Même scène de désolation de l'autre côté de la rue, à

l'école maternelle.

Les quelque 160 enfants du groupe scolaire Jean Rostand seront privés de classes au moins jusqu'à jeudi. Les parents devront s'organiser ou trouver des modes de garde.

Voir le reportage
- La salle d'activité du groupe Jean Rostand est partie en fumée (12/11/06) - France 3  -
Cliquez ici pour voir en grand

Voir le reportage de S.Cozzolino - T.Kiefer - A.Jourdan - M.Goudrand
Interviews :


1 - Jacques Remillet, maire de Vienne


2 - Laurent Lopez, inspecteur Education Nationale
3 - Parent d'élève

 Vienne- Deux écoles incendiées (quartier Malissol) (JT 19/20 le 12/11/2006)
- Groupe scolaire J.Rostand (Vienne), rassemblement de parents en colère ... 13/11/06 - France 3  -

Les parents d'élèves choqués et indignés

Lundi matin, des parents d'élèves étaient présents devant le groupe scolaire Jean Rostand pour pour leur colère et leur indignation. Un autre rassemblement est prévu mardi matin...

Voir le reportage de J.Paté -E.Felix - D.Robert
Interviews :


1 - Stéphane Albert; président des parents d'élèves


2 - Jacques Remiller; député maire de Vienne


3 - Lazhar Tabchiche

 Ecoles incendiées à Vienne - Réactions des parents

(JT 12/13 MIDI PILE le 13/11/2006)

Repost 0
Published by Le comte vert - dans HOME ACCUEIL
commenter cet article
19 novembre 2006 7 19 /11 /novembre /2006 10:41
Repost 0
Published by Le comte vert - dans HOME ACCUEIL
commenter cet article
19 novembre 2006 7 19 /11 /novembre /2006 10:39

 

.

Jean V Paléologue,

 

 né le 18 juin 1332,

 mort à Constantinople

 le 16 février 1391, empereur byzantin de 1341 à 1376, puis de 1379 à 1391, fils d'Andronic III Paléologue et

d'Anne de Savoie.

Il voit sa minorité troublée par la guerre civile entre sa mère Anne de Savoie et Jean Cantacuzène, se proclame empereur sous le nom de Jean VI en 1341, à la mort de son cousin Andronic III.

Après 6 ans de guerre civile, Jean VI entre dans Constantinople en 1347 et écarte Anne de Savoie.

Pendant ce temps la monarchie s'affaiblit par les attaques du tsar serbe Etienne IX de Serbie, l'insolence des génois et

l'établissement des Turcs à Gallipoli en 1354.

En 1351, Jean V entre à nouveau en guerre civile contre Jean VI.

La défaite de Jean VI en 1355, puis celle de Mathieu Cantacuzène en 1357, laisse Jean V seul empereur.

Homme d'état médiocre, il ne saura pas relever l'empire byzantin.

 En 1365 le sultan Murad Ier établit sa capitale à Andrinople.

Jean V se rend en vain à Rome et tâche d'obtenir des renforts de l'Occident par la reconnaissance de l'union religieuse avec Rome en 1369 et par un traité d'alliance avec Venise en 1371. De retour en Orient, il voit les sultans intervenir sans cesse dans les luttes intestines byzantines qui troublent l'Empire, et le prendre sous tutelle en 1374.

Son fils Andronic IV le renverse en 1376 avec l'aide des Génois, mais Murad, auquel il exprima sa reconnaissance en acceptant la tutelle turque, le rétablit sur le trône en 1379.

Il fut de nouveau brièvement déposé par son petit-fils, Jean VII, en 1390.


Marié en 1347 avec Hélène Cantacuzène (1333 † 1396), fille de Jean VI et d'Irène de Bulgarie, il eut :

  • Andronic IV (1348 † 1385)
  • Irène (1349 † 1363), mariée à Halil de Bithynie († 1362), un cousin turc
  • Manuel II Paléologue (1350 † 1425)
  • Théodore, despote du Péloponèse (1351 † 1407)
  • Michel



Empereur romain d'Orient ou Basileus
Précédé par
Andronic III
Paléologue

Jean V Paléologue
1341-1376

Jean VI Cantacuzène
Suivi par
Andronic IV
Paléologue



Empereur romain d'Orient ou Basileus
Précédé par
Andronic IV
Paléologue

Jean V Paléologue
1379-1391
Suivi par
Manuel II
Paléologue

 

 

 

 

.

Repost 0
Published by Le comte vert - dans HOME ACCUEIL
commenter cet article
19 novembre 2006 7 19 /11 /novembre /2006 09:56

 

.

USA>Society & Culture 

CHRISTIAN SCIENCE MONITOR
from the October 10, 2006 edition

(Photograph) IN LOS ANGELES: The Hispanic community will keep growing as America moves to 400 million.
ROBERT HARBISON/FILE

The next 100 million and the face of America

 Staff writer of
The Christian Science Monitor
Page 1 of 2

The one sure thing about US population as it moves past 300 million - expected to happen in the next few days - is that there will be more Americans.

 A lot more.

Everything else is informed speculation.

Still, much will turn on how big the United States becomes and how fast it grows -

from its use of natural resources

 to its settlement patterns to shifts in political clout.

US population: 300 million
Part 1 - 09/12/06
Part 2 - 09/19/06
Part 3 - 09/26/06
Part 4 - 10/03/06
Part 5 - 10/10/06

E-mail this story
Write a letter to the Editor
Printer-friendly version
Permission to reprint/republish

There will be 400 million Americans in 2043, climbing to 420 million by midcentury, the US Census Bureau estimates.

The added numbers will change the nature of the populace,

reflecting trends already begun.

Between the last official census in 2000 and the one of 2050,

non-Hispanic whites will have dwindled from 69 percent to a bare majority of 50.1 percent.

The share who are

Hispanic will have doubled to 24 percent.

Asians also will have doubled to 8 percent of the population.

African-Americans will

have edged up to 14 percent.

 In other words,

the US will be on the verge of

becoming a "majority of minorities."

Wars, natural disasters, shifts in the economy, unforeseen social and political developments -

any or all of these could affect the numbers, perhaps dramatically.

For one thing, America could, as many voters and their elected officials now demand,

clamp down on immigration.

 The country's unusually high teen pregnancy rate could drop. Scientific advances could extend longevity.

In any case, Americans are expected to continue to gravitate west and south.

Today, the Top 10 fastest growing states, cities, and metropolitan areas are all in those regions, mostly in the West. In general, the West and South have been growing two to three times as fast as the Northeast and Midwest.

The great American midsection, meanwhile, will continue to empty out.

When historian Frederick Jackson Turner declared the American frontier "closed" in 1893, he was using the Census Bureau definition of "frontier" as areas having no more than six people per square mile.

By that same density definition, the number of such counties actually has been increasing:

 from 388 in 1980 to 397 in 1990 to 402 in 2000.

Kansas has more "frontier" land now than it did in 1890.

If these regional shifts continue as expected, the political impact will be felt.

 For one thing, membership in the US House of Representatives, fixed at 435 seats, would change, producing winners and losers just as it has with recent censuses.

It may shift the current alignment of "red" states and "blue" states -

but other factors besides population growth in the South and West may influence that political balance.

(Graphic) SOURCE: CENSUS BUREAU PROJECTIONS; RICH CLABAUGH - STAFF
Click here to enlarge the image

For example, wealthy, relatively liberal Californians and others with money to spend have been buying up ranch land in politically conservative Rocky Mountain states such as Montana, Idaho, and Wyoming.

Many of them are more inclined to want to protect the environment from energy exploration and other development.

An increasing Hispanic population -

 which could see 188 percent growth between 2000 and 2050, according to the Census Bureau - could affect the political balance as well.

At the same time, the population will become relatively older. A person born in 1967, when the population turned 200 million, could be expected to live 70.5 years.

Life expectancy for those born today is 77.8 years.

More older Americans

The impact of the aging baby-boom generation, whose oldest members turn 60 this year, will be felt on Social Security and Medicare.

"We really are doing very well in terms of extending life, and that is going to increase the rate of population growth," says Samuel Preston,

 a University of Pennsylvania demographer.

It could also have political impact.

(Graphic) SOURCES: TRUSTEES OF THE SOCIAL SECURITY AND MEDICARE TRUST FUNDS; CENTER ON BUDGET AND POLICY PRIORITIES; RICH CLABAUGH - STAFF
Click here to enlarge the image

As the US moves toward 400 million people, Americans can be expected to marry later in life,

and more of them will live alone.

Between 1970 and 2005, the median age of first marriage moved from 23 to 27 for men and from 21 to 26 for women. Over the same period, the percentage of single-person households grew from 17 percent to 26 percent.

 Those trends are likely to continue.

Experts generally believe that expansion to meet the housing and other community needs of a growing population is likely to remain concentrated in suburbs and exurbs.

"Most projections show that the continued increase in the US population and the projected 50 percent increase in space devoted to the built environment by 2030 will largely take place in the sprawling cities of the South and West, areas dominated by low-density, automobile-dependent development of residential, commercial, and industrial space," writes demographic trend-watcher Joel Kotkin in a recent issue of the magazine The Next American City.

Page 1 | 2 |    Next page


USA>Society & Culture
from the October 10, 2006 edition

PAGE 2

(Photograph) MORE TO COME: Seniors at a retirement community in State College, Pa., enjoy a water aerobics class. People over age 66 will be 19.4 percent of Americans by 2043, up from 11.8 percent now.
CAROLYN KASTER/AP./FILE

 

Page 2 of 2
 

Concerns about use of resources

This kind of continuing development tied to US population growth worries many environmentalists,

as well as those concerned about the loss of farmland.

Annual US population growth of nearly 3 million contributes to the water shortages that are a serious concern in the West and many areas in the East, says Lester Brown, president of the Earth Policy Institute.

Water tables are now falling throughout most of the Great Plains and in the Southwest, he warns.

Some lakes are disappearing and rivers are running dry.

US population: 300 million
Part 1 - 09/12/06
Part 2 - 09/19/06
Part 3 - 09/26/06
Part 4 - 10/03/06
Part 5 - 10/10/06

E-mail this story
Write a letter to the Editor
Printer-friendly version
Permission to reprint/republish

"As water supplies tighten, the competition between farmers and cities intensifies," says Mr. Brown.

"Scarcely a day goes by in the western United States without another farmer or an entire irrigation district selling their water rights to cities like Denver, Las Vegas, Phoenix, Los Angeles, or San Diego."

Concern about a growing populace and decreasing resources is likely to push governments toward conservation and more sustainable development, experts say.

This may be especially true of energy.

Nineteen states and the District of Columbia now have renewable portfolio standards that require electric utilities to use more wind, solar, biomass, geothermal, and other renewable sources.

"The global context will really drive what happens in the United States," says futurist Hazel Henderson.

Last month, for example, the Chinese government released its first "green" gross domestic product (GDP) report.

 It measures economic growth while also factoring in the environmental consequences of that growth. Other governments and financial intuitions now are being pushed in the same direction.

US portfolio managers in charge of $30 trillion in assets now demand carbon disclosures of all the companies in their portfolios, says Ms. Henderson.

"The tipping point has been reached there," says Henderson.

 "I feel very hopeful that the evolution to the solar age could happen much quicker than we might have expected because it's being driven by so many stress points, from global warming to water shortages to desertification."

By mid-century, she predicts:

"Cars will be getting 100 m.p.g. if they're still using gasoline instead of fuel cells.

 That's definitely a no-brainer.

 Cities and towns will get more and more compact as these sprawling suburbs end up being too costly and inefficient."

(Graphic) SOURCES: CENSUS BUREAU PROJECTIONS; AMERICAN FARMLAND TRUST; RICH CLABAUGH - STAFF
Click here to enlarge the image

That vision for the future contrasts sharply with Mr. Kotkin's.

But given current political, economic, environmental, and social trends - especially the unknowns about world energy supplies - it is likely to be just as valid.

Meanwhile, the US population clock keeps ticking:

Every 8 seconds somebody is born.

 Every 13 seconds somebody dies.

Every 31 seconds there's another immigrant - legal or illegal.

It adds up to a net gain of one person every 11 seconds, or about 8,000 every day.

It took 39 years to add the most recent 100 million;

 the next 100 million will take a couple of years less than that.

[ Editor's note: The original version omitted the national birth rate.]

The US population growth rate is expected to decline a bit by mid-century.

 Still, by then the numbers will have increased to some 420 million, according to official calculations.

 Critics of US immigration policy say the number could be significantly higher.

"If Congress should end up ducking the issue of immigration reform and maintaining the status quo of mass legal and illegal immigration, our population is projected to still continue its rapid growth," warns the Federation for American Immigration Reform in a recent report.

"Our projection is for a population of between 445 and 462 million residents depending on the assumptions used."

Diversity is changing attitudes

But societal changes tied to population are more than numbers.

As the racial and ethnic mix among Americans shifts in the decades ahead, public attitudes are likely to change as well.

 In some ways, they already are.

(Graphic) SOURCE: CENSUS BUREAU PROJECTIONS; RICH CLABAUGH - STAFF
Click here to enlarge the image

For example, between 1986 and 2003,

 the share of adults who approved of interracial marriage rose from 70 percent to 83 percent, according to a Roper Reports study.

This trend is especially true among young Americans. A 2002 Gallup survey showed that just 30 percent of adults 65 and older approved of marriage between blacks and whites.

But among people between 18 and 29, 86 percent said they had no problem with interracial marriage.

"The fact that today we see young people intermarrying more, interracial dating much more common -

all of that I think portends that we're going to become much more ecumenical in the way we look at things than we were in the past," says William Frey, a demographer at the University of Michigan and the Brookings Institution.

"I think we'll have much more tolerance for people of other backgrounds, cultures and languages, points of view, and religious and belief systems."

What's certain is that there will be a lot more Americans.

• Last of five parts. Read Part 1, Part 2, Part 3, and Part 4.

 
 
 
<div id="p_p_body_localHtmlViewerPortlet_WAR_app-local
Repost 0
Published by Le comte vert - dans HOME ACCUEIL
commenter cet article
19 novembre 2006 7 19 /11 /novembre /2006 09:50

 

Le grand tympan de la basilique de Vézelay

http://vezelay.cef.fr/tympan.htm

.

Au centre le Christ dans sa mandorle, évoquant le rayonnement lumineux de son corps de gloire, trône immobile en contemplation vers un au-delà de la pierre que symbolise le vide derrière la tête de Jésus. Il contemple le Père des cieux dont il partage la divinité. En même temps, il se lève de son siège pour venir au devant des hommes qu'il accueille les bras grands ouverts.

Ses mains seules sortent de la mandorle. Elles sont en action vers la terre. D'elles jaillissent des rayons lumineux qui tombent sur la tête de chacun des douzes apôtres (Matthias a été élu en remplacement de Judas). Ils l'entourent en quatre groupes de trois.

De sa hanche où se trouve plaquée une spirale, une force se dégage en tourbillons. Elle va envelopper les apôtres parmi lesquels seul Pierre est reconnaissable à ses clefs, sous la main droite du Christ.

Les douze sont envoyés aux peuples de la terre placés dans huit caissons quadrangulaires. On y distingue des personnages avec des difformités (têtes de chiens, groins de porcs, etc.) Ce sont les peuples de la terre.

Ils se prolongent sur les deux parties du linteau en avançant vers le centre. Il y a des personnages aux grandes oreilles, des nains, des géants. Tous évoquent des peuples mythiques que l'on imaginait forcément différemment de soi. A tous ces peuples, est annoncée la Bonne Nouvelle, comme le rappelle le texte des Actes des apôtres au jour de la Pentecôte. Certains sont introduits par Pierre et Paul dont les corps franchissent le cadre du linteau pour pénétrer dans la mandorle du Christ. Ils traversent un bandeau ondulé sous les pieds des douze apôtres. On peut penser que ce bandeau symbolise les eaux du baptême, à l'instar des eaux de la mer rouge que le peuple hébreu a traversées pour quitter la terre d'esclavage et s'enfuir vers la terre promise (Exode).

Sur l'autre partiedu linteau, des hommes conduisant un taureau au sacrifice et apportant d'autres présents se heurtent à un guerrier qui leur barre le passage en leur désignant la pierre angulaire, le Christ, sur lequel - selon les Ecritures - doit se fonder l'architecture de l'Église.

Tout autour, les signes du Zodiaque et les travaux des champs rappellent que l'événement du salut est inscrit dans le temps et que le Christ, au centre, est le maître du temps et de l'espace (Chronocrator et Pantocrator), et qu'il doit récapituler toutes choses du ciel et de la terre selon le texte de la lettre paulinienne aux Ephésiens.

L'invitation à se tourner vers lui nous est adressée par Jean-Baptiste placé au trumeau sous les pieds du Christ: "Celui qui vient derrière moi est plus grand que moi". Il tient dans son plat l'Agneau de Dieu qui porte et enlève le péché du monde. Trois symboles présentent le Christ: en sa personne, il est le Messie juge; comme pierre angulaire, il est le fondement de l'Église; et comme Agneau pascal, il donne sa vie par amour pour le monde qu'il vient sauver. Le Christ par son regard nous conduit vers le Père, l'Au-delà de tout, et il nous donne son Esprit. Dieu est trine et un. Partis d'une évocation de la Pentecôte, nous traversons l'espace et le temps pour en arriver à une vision de fin des temps où le Jugement ne se fera point sur le critère des bonnes et des mauvaises actions (pesée des âmes habituellement représentée), mais sur la façon d'accueillir la parole de Dieu, le Verbe de Dieu, comme nous le rappelle l'Évangile de saint Jean, en particulier son prologue.

 

 

Jésus est "la porte", et lorsque celle-ci s'ouvre, nous comprenons qu'Il est bien "la lumière du monde", ce que son corps tel un éclair ou une svastika symbolisait déjà. Il a vaincu les ténèbres et la mort. Il nous invite à entrer dans sa lumière. Il est le "Soleil levant qui vient nous visiter, lumière d'En-haut sur ceux qui sont dans les ténèbres et l'ombre de la mort et guide pour nos pas au chemin de la paix", comme le chantent chaque matin les moines. La basilique de Vézelay est une église de lumière.(retour au texte)

Site de Vézelay
Visite de la basilique
Une bible de pierre
Un chemin de lumière
Le grand tympan
Plan d'accès

Nous contacter

Fraternités Monastiques de Jérusalem à Vézelay
Retraites et stages 2005-2006 (partiel)
Offices
Messes dominicales
Confessions
Pèlerins de Compostelle

Plan du site

UNESCO
Patrimoine mondial

 

 

Au centre le Christ dans sa mandorle, évoquant le rayonnement lumineux de son corps de gloire, trône immobile en contemplation vers un au-delà de la pierre que symbolise le vide derrière la tête de Jésus. Il contemple le Père des cieux dont il partage la divinité. En même temps, il se lève de son siège pour venir au devant des hommes qu'il accueille les bras grands ouverts.

Ses mains seules sortent de la mandorle. Elles sont en action vers la terre. D'elles jaillissent des rayons lumineux qui tombent sur la tête de chacun des douzes apôtres (Matthias a été élu en remplacement de Judas). Ils l'entourent en quatre groupes de trois.

De sa hanche où se trouve plaquée une spirale, une force se dégage en tourbillons. Elle va envelopper les apôtres parmi lesquels seul Pierre est reconnaissable à ses clefs, sous la main droite du Christ.

Les douze sont envoyés aux peuples de la terre placés dans huit caissons quadrangulaires. On y distingue des personnages avec des difformités (têtes de chiens, groins de porcs, etc.) Ce sont les peuples de la terre.

Ils se prolongent sur les deux parties du linteau en avançant vers le centre. Il y a des personnages aux grandes oreilles, des nains, des géants. Tous évoquent des peuples mythiques que l'on imaginait forcément différemment de soi. A tous ces peuples, est annoncée la Bonne Nouvelle, comme le rappelle le texte des Actes des apôtres au jour de la Pentecôte. Certains sont introduits par Pierre et Paul dont les corps franchissent le cadre du linteau pour pénétrer dans la mandorle du Christ. Ils traversent un bandeau ondulé sous les pieds des douze apôtres. On peut penser que ce bandeau symbolise les eaux du baptême, à l'instar des eaux de la mer rouge que le peuple hébreu a traversées pour quitter la terre d'esclavage et s'enfuir vers la terre promise (Exode).

Sur l'autre partiedu linteau, des hommes conduisant un taureau au sacrifice et apportant d'autres présents se heurtent à un guerrier qui leur barre le passage en leur désignant la pierre angulaire, le Christ, sur lequel - selon les Ecritures - doit se fonder l'architecture de l'Église.

Tout autour, les signes du Zodiaque et les travaux des champs rappellent que l'événement du salut est inscrit dans le temps et que le Christ, au centre, est le maître du temps et de l'espace (Chronocrator et Pantocrator), et qu'il doit récapituler toutes choses du ciel et de la terre selon le texte de la lettre paulinienne aux Ephésiens.

L'invitation à se tourner vers lui nous est adressée par Jean-Baptiste placé au trumeau sous les pieds du Christ: "Celui qui vient derrière moi est plus grand que moi". Il tient dans son plat l'Agneau de Dieu qui porte et enlève le péché du monde. Trois symboles présentent le Christ: en sa personne, il est le Messie juge; comme pierre angulaire, il est le fondement de l'Église; et comme Agneau pascal, il donne sa vie par amour pour le monde qu'il vient sauver. Le Christ par son regard nous conduit vers le Père, l'Au-delà de tout, et il nous donne son Esprit. Dieu est trine et un. Partis d'une évocation de la Pentecôte, nous traversons l'espace et le temps pour en arriver à une vision de fin des temps où le Jugement ne se fera point sur le critère des bonnes et des mauvaises actions (pesée des âmes habituellement représentée), mais sur la façon d'accueillir la parole de Dieu, le Verbe de Dieu, comme nous le rappelle l'Évangile de saint Jean, en particulier son prologue.

 

 

Jésus est "la porte", et lorsque celle-ci s'ouvre, nous comprenons qu'Il est bien "la lumière du monde", ce que son corps tel un éclair ou une svastika symbolisait déjà. Il a vaincu les ténèbres et la mort. Il nous invite à entrer dans sa lumière. Il est le "Soleil levant qui vient nous visiter, lumière d'En-haut sur ceux qui sont dans les ténèbres et l'ombre de la mort et guide pour nos pas au chemin de la paix", comme le chantent chaque matin les moines. La basilique de Vézelay est une église de lumière.(retour au texte)

Site de Vézelay
Visite de la basilique
Une bible de pierre
Un chemin de lumière
Le grand tympan
Plan d'accès

Nous contacter

Fraternités Monastiques de Jérusalem à Vézelay
Retraites et stages 2005-2006 (partiel)
Offices
Messes dominicales
Confessions
Pèlerins de Compostelle

Plan du site

UNESCO
Patrimoine mondial

VIA LEMOVISCENSIS  .

http://www.amis-saint-jacques-de-compostelle.asso.fr/ensemble.htm

 

.

 

Repost 0
Published by Le comte vert - dans HOME ACCUEIL
commenter cet article
19 novembre 2006 7 19 /11 /novembre /2006 09:47

 

.

Michel Houellebecq, de son vrai nom Michel Thomas,

 est un écrivain français né le 26 février 1958 à la Réunion

(ou en 1956 selon la biographie par Denis Demonpion).

Ses romans les Particules élémentaires et Plateforme

 lui ont valu une sulfureuse réputation internationale de provocateur, mais ils sont aussi considérés souvent comme un ton nouveau dans la littérature française.

Sommaire

[masquer]

Biographie [modifier]

Son père, guide de haute montagne, et sa mère, médecin anesthésiste, se désintéressent très vite de lui,

tandis que naît une demi-sœur.

Dans un premier temps, ce sont ses grands-parents maternels, en Algérie, qui le prennent en charge. À six ans, il est ensuite confié à sa grand-mère paternelle Henriette, communiste,

dont il a adopté le nom comme pseudonyme.

Il découvre Lovecraft à 16 ans.

Il suit les classes préparatoires aux grandes écoles au lycée Chaptal de Paris, avant d’intégrer en 1975 l’Institut national agronomique Paris-Grignon (INA P-G).

À l'Agro, il fonde l'éphémère revue littéraire Karamazov pour laquelle il écrit quelques poèmes et

entame le tournage d'un film intitulé Cristal de souffrance. Il en sort diplômé en 1978 avec une spécialisation (fortuite) en « Mise en valeur du milieu naturel et écologie ».

Il sera ensuite élève de l’École nationale supérieure Louis Lumière, en section cinématographe - option prise de vues, dont il sortira diplômé en 1981. Cette même année naît son fils Étienne. Il connaît ensuite une période de chômage, et un divorce qui engendrera une profonde dépression nerveuse.

Il débute en 1983 une carrière en informatique chez Unilog, puis au Ministère de l'agriculture, où il restera trois ans, période qu'il racontera dans Extension du domaine de la lutte et enfin à l'Assemblée nationale.

Ses deux premiers recueils de poèmes, parus en 1991, passent inaperçus. L’ensemble des thèmes des livres à venir y sont déjà traités : solitude existentielle, dénonciation du libéralisme à l'œuvre jusque dans l’intimité des individus. C'est la prose qui révèlera par la suite l'auteur.

Citations [modifier]

  • "l’individu moderne est (ainsi) prêt à prendre place dans un système de transactions généralisées au sein duquel il est devenu possible de lui attribuer, de manière univoque et non ambiguë, une valeur d’échange. »
  • "Les relations humaines deviennent progressivement impossibles, ce qui réduit d’autant la quantité d’anecdotes dont se compose une vie"
  • "l’homme est un adolescent diminué"
  • "Le libéralisme économique, c’est l’extension du domaine de la lutte, son extension à tous les âges de la vie et à toutes les classes de la société. De même, le libéralisme sexuel, c’est l’extension du domaine de la lutte, son extension à tous les âges de la vie et à toutes les classes de la société. Sur le plan économique, Raphaël Tisserand appartient au clan des vainqueurs ; sur le plan sexuel, à celui des vaincus. Certains gagnent sur les deux tableaux ; d’autres perdent sur les deux. Les entreprises se disputent certains jeunes diplômés ; les femmes se disputent certains jeunes hommes ; les hommes se disputent certaines jeunes femmes ; le trouble et l’agitation sont considérables."

Bibliographie [modifier]

Son premier roman Extension du domaine de la lutte est publié par Maurice Nadeau en 1994 après avoir été refusé par de nombreux éditeurs. Il fait de Houellebecq le précurseur d’une génération d’écrivains (après toutefois les situationnistes) décrivant la misère affective de l’homme contemporain. Sans promotion ni publicité, le roman rencontrera principalement son public par le bouche à oreille. Il est adapté au cinéma en France par Philippe Harel en 1999 et à la télévision danoise par Jens Albinus en 2002.

Les Particules élémentaires, son roman suivant, provoque un tapage médiatique lié à l’exclusion de son auteur de la revue littéraire Perpendiculaire à laquelle il appartenait, au motif d’idées douteuses. L’auteur, qui réplique sans ménagement dans Le Monde, bénéficie fortement de cette publicité.

Les Particules élémentaires attaque également (symboliquement, mais nommément tout de même) l’écrivain Philippe Sollers. Le livre obtiendra quoi qu’il en soit le Prix Novembre, décerné par un jury dans lequel est présent le même Philippe Sollers. Celui-ci viendra également témoigner en faveur de Houellebecq dans le procès de ce dernier à l’occasion de ses déclarations sur l'islam. Houellebecq a partagé avec son traducteur Frank Wynne le prix IMPAC 2002 pour Atomised, la traduction de Les Particules élémentaires

L'ambiguïté marque souvent le signe de l'auteur : décrit-il les idées de ses (anti-)héros, ou les siens à travers eux ? A cela, Alain Soral répond dans Socrate à Saint-Tropez : Extension décrit une vision marxiste étendue au sexuel de la société tandis que Plateforme constitue au contraire une sorte d'éloge du libéralisme. En conséquence, soit l'auteur effectue dans ses romans des exercices de style, soit il a lui-même beaucoup changé.

Houellebecq a aussi signé les paroles de l'album Présence humaine, proche du style de sa poésie. Il n'hésite pas à chanter ou plutôt parler sur son album, qu'il a également interprété lors de quelques concerts.

Il accorde également une place majeure à son œuvre d’essayiste. Il est intervenu dans Les Inrockuptibles, Perpendiculaire, L'Atelier du Roman, Immédiatement ainsi que dans la presse internationale.

Michel Houellebecq, après avoir résidé en Irlande pendant plusieurs années, vit actuellement en Espagne, dans le parc naturel du Cabo de Gata.

En 2004, Houellebecq a fait l'objet d'un « transfert » de son ancien éditeur, Flammarion, vers les éditions Fayard du puissant groupe Lagardère, avec des apports financiers inhabituels dans l'édition française et l'assurance de voir son roman porté sur le grand écran. Lors de la rentrée littéraire 2005, il occupe, avec son roman La Possibilité d'une île, une grande partie des pages culture des médias, éclipsant les 600 autres livres de la « rentrée littéraire ». Toutefois, les ventes du livre seraient moindres que prévu (300 000 exemplaires vendus contre 400 000 espérés) et le projet de film pourrait être avorté.

Controverses [modifier]

Dans un entretien accordé au magazine Lire suite à la sortie de son livre Plateforme en 2001, Michel Houellebecq déclare entre autres : « La religion la plus con, c'est quand même l'islam. Quand on lit le Coran, on est effondré... effondré. » [1]

Il est alors accusé d'"islamophobie" ou de « racisme anti-musulmans » par diverses associations musulmanes, le MRAP et la Ligue française des droits de l'homme qui l'attaquent en justice et sont déboutées, le tribunal rattachant les propos de Michel Houellebecq au droit à la critique des doctrines religieuses. [2]

Auteurs ayant des styles apparentés [modifier]

Notes [modifier]

  1. Propos recueillis par Didier Sénécal pour le magazine Lire, septembre 2001
  2. Jugement du tribunal correctionnel de Paris (relaxe) rendu le 22 octobre 2002.

Liste des œuvres [modifier]

Cinéma [modifier]

Réalisateur [modifier]

  • Cristal de souffrance (1978) (30 minutes)
  • Déséquilibres (1982) (12 minutes)
  • La Rivière (2001) (16 minutes)

Scénariste [modifier]

Chanteur [modifier]

  • Présence humaine (2000), disque où Michel Houellebecq chante certains de ses textes sur une musique de Bertrand Burgalat. Disque sorti chez Tricatel, la maison de disque créée par Burgalat.

Liens externes [modifier]

Wikimedia Commons propose des documents multimédia sur Michel Houellebecq.
  • Site personnel et officiel de l'auteur
  • Blog personnel de l'auteur
  • Articles et infos
  • Bibliographie détaillée et nombreuses citations de Houellebecq
  • Biographie, bibliographie, résumé des Particules élémentaires
  • Site des Amis de Michel Houellebecq
  • Site de l'A.E.A.M.H. (Amicale (intergalactique) des Ennemis des Amis de Michel Houellebecq)
  • « Philippe Muray en 2002 », article de Michel Houellebecq
  • « Le conservatisme, source de progrès », article de Michel Houellebecq
  • Michel Houellebecq, de son vrai nom Michel Thomas, est un écrivain français né le 26 février 1958 à la Réunion (ou en 1956 selon la biographie par Denis Demonpion). Ses romans les Particules élémentaires et Plateforme lui ont valu une sulfureuse réputation internationale de provocateur, mais ils sont aussi considérés souvent comme un ton nouveau dans la littérature française.

    Sommaire

    [masquer]

    Biographie [modifier]

    Son père, guide de haute montagne, et sa mère, médecin anesthésiste, se désintéressent très vite de lui, tandis que naît une demi-sœur. Dans un premier temps, ce sont ses grands-parents maternels, en Algérie, qui le prennent en charge. À six ans, il est ensuite confié à sa grand-mère paternelle Henriette, communiste, dont il a adopté le nom comme pseudonyme.

    Il découvre Lovecraft à 16 ans. Il suit les classes préparatoires aux grandes écoles au lycée Chaptal de Paris, avant d’intégrer en 1975 l’Institut national agronomique Paris-Grignon (INA P-G). À l'Agro, il fonde l'éphémère revue littéraire Karamazov pour laquelle il écrit quelques poèmes et entame le tournage d'un film intitulé Cristal de souffrance. Il en sort diplômé en 1978 avec une spécialisation (fortuite) en « Mise en valeur du milieu naturel et écologie ».

    Il sera ensuite élève de l’École nationale supérieure Louis Lumière, en section cinématographe - option prise de vues, dont il sortira diplômé en 1981. Cette même année naît son fils Étienne. Il connaît ensuite une période de chômage, et un divorce qui engendrera une profonde dépression nerveuse.

    Il débute en 1983 une carrière en informatique chez Unilog, puis au Ministère de l'agriculture, où il restera trois ans, période qu'il racontera dans Extension du domaine de la lutte et enfin à l'Assemblée nationale.

    Ses deux premiers recueils de poèmes, parus en 1991, passent inaperçus. L’ensemble des thèmes des livres à venir y sont déjà traités : solitude existentielle, dénonciation du libéralisme à l'œuvre jusque dans l’intimité des individus. C'est la prose qui révèlera par la suite l'auteur.

    Citations [modifier]

    • "l’individu moderne est (ainsi) prêt à prendre place dans un système de transactions généralisées au sein duquel il est devenu possible de lui attribuer, de manière univoque et non ambiguë, une valeur d’échange. »
    • "Les relations humaines deviennent progressivement impossibles, ce qui réduit d’autant la quantité d’anecdotes dont se compose une vie"
    • "l’homme est un adolescent diminué"
    • "Le libéralisme économique, c’est l’extension du domaine de la lutte, son extension à tous les âges de la vie et à toutes les classes de la société. De même, le libéralisme sexuel, c’est l’extension du domaine de la lutte, son extension à tous les âges de la vie et à toutes les classes de la société. Sur le plan économique, Raphaël Tisserand appartient au clan des vainqueurs ; sur le plan sexuel, à celui des vaincus. Certains gagnent sur les deux tableaux ; d’autres perdent sur les deux. Les entreprises se disputent certains jeunes diplômés ; les femmes se disputent certains jeunes hommes ; les hommes se disputent certaines jeunes femmes ; le trouble et l’agitation sont considérables."

    Bibliographie [modifier]

    Son premier roman Extension du domaine de la lutte est publié par Maurice Nadeau en 1994 après avoir été refusé par de nombreux éditeurs. Il fait de Houellebecq le précurseur d’une génération d’écrivains (après toutefois les situationnistes) décrivant la misère affective de l’homme contemporain. Sans promotion ni publicité, le roman rencontrera principalement son public par le bouche à oreille. Il est adapté au cinéma en France par Philippe Harel en 1999 et à la télévision danoise par Jens Albinus en 2002.

    Les Particules élémentaires, son roman suivant, provoque un tapage médiatique lié à l’exclusion de son auteur de la revue littéraire Perpendiculaire à laquelle il appartenait, au motif d’idées douteuses. L’auteur, qui réplique sans ménagement dans Le Monde, bénéficie fortement de cette publicité.

    Les Particules élémentaires attaque également (symboliquement, mais nommément tout de même) l’écrivain Philippe Sollers. Le livre obtiendra quoi qu’il en soit le Prix Novembre, décerné par un jury dans lequel est présent le même Philippe Sollers. Celui-ci viendra également témoigner en faveur de Houellebecq dans le procès de ce dernier à l’occasion de ses déclarations sur l'islam. Houellebecq a partagé avec son traducteur Frank Wynne le prix IMPAC 2002 pour Atomised, la traduction de Les Particules élémentaires

    L'ambiguïté marque souvent le signe de l'auteur : décrit-il les idées de ses (anti-)héros, ou les siens à travers eux ? A cela, Alain Soral répond dans Socrate à Saint-Tropez : Extension décrit une vision marxiste étendue au sexuel de la société tandis que Plateforme constitue au contraire une sorte d'éloge du libéralisme. En conséquence, soit l'auteur effectue dans ses romans des exercices de style, soit il a lui-même beaucoup changé.

    Houellebecq a aussi signé les paroles de l'album Présence humaine, proche du style de sa poésie. Il n'hésite pas à chanter ou plutôt parler sur son album, qu'il a également interprété lors de quelques concerts.

    Il accorde également une place majeure à son œuvre d’essayiste. Il est intervenu dans Les Inrockuptibles, Perpendiculaire, L'Atelier du Roman, Immédiatement ainsi que dans la presse internationale.

    Michel Houellebecq, après avoir résidé en Irlande pendant plusieurs années, vit actuellement en Espagne, dans le parc naturel du Cabo de Gata.

    En 2004, Houellebecq a fait l'objet d'un « transfert » de son ancien éditeur, Flammarion, vers les éditions Fayard du puissant groupe Lagardère, avec des apports financiers inhabituels dans l'édition française et l'assurance de voir son roman porté sur le grand écran. Lors de la rentrée littéraire 2005, il occupe, avec son roman La Possibilité d'une île, une grande partie des pages culture des médias, éclipsant les 600 autres livres de la « rentrée littéraire ». Toutefois, les ventes du livre seraient moindres que prévu (300 000 exemplaires vendus contre 400 000 espérés) et le projet de film pourrait être avorté.

    Controverses [modifier]

    Dans un entretien accordé au magazine Lire suite à la sortie de son livre Plateforme en 2001, Michel Houellebecq déclare entre autres : « La religion la plus con, c'est quand même l'islam. Quand on lit le Coran, on est effondré... effondré. » [1]

    Il est alors accusé d'"islamophobie" ou de « racisme anti-musulmans » par diverses associations musulmanes, le MRAP et la Ligue française des droits de l'homme qui l'attaquent en justice et sont déboutées, le tribunal rattachant les propos de Michel Houellebecq au droit à la critique des doctrines religieuses. [2]

    Auteurs ayant des styles apparentés [modifier]

    Notes [modifier]

    1. Propos recueillis par Didier Sénécal pour le magazine Lire, septembre 2001
    2. Jugement du tribunal correctionnel de Paris (relaxe) rendu le 22 octobre 2002.

    Liste des œuvres [modifier]

    Cinéma [modifier]

    Réalisateur [modifier]

    • Cristal de souffrance (1978) (30 minutes)
    • Déséquilibres (1982) (12 minutes)
    • La Rivière (2001) (16 minutes)

    Scénariste [

Repost 0
Published by Le comte vert - dans HOME ACCUEIL
commenter cet article
19 novembre 2006 7 19 /11 /novembre /2006 09:44

 

Photo : Cape Enrage

Repost 0
Published by Le comte vert - dans HOME ACCUEIL
commenter cet article
15 novembre 2006 3 15 /11 /novembre /2006 19:32

 

.

 

 

 

 

 

.

Repost 0
Published by Le comte vert - dans HOME ACCUEIL
commenter cet article
15 novembre 2006 3 15 /11 /novembre /2006 19:24

 

 

.

 

 

CONSTABLE

1814

The Stour-Valley with the Church of DEDHAM .

 

.

Repost 0
Published by Le comte vert - dans HOME ACCUEIL
commenter cet article
15 novembre 2006 3 15 /11 /novembre /2006 19:06

 

 

 

.

 

 

BOULOGNE SUR MER

PAS DE CALAIS

FRANCE .

 

 

 

.

Repost 0
Published by Le comte vert - dans HOME ACCUEIL
commenter cet article

Rechercher

Archives