Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 06:31

  http://www.fdesouche.fr/citations.php

 

 

"La divination, de quelque manière qu'on puisse l'opérer, est dangereuse, ou tout au moins inutile, car elle décourage la volonté, entrave, par conséquent, la liberté, et fatigue le système nerveux." (Elyphas Lévy Zahed)

"La magie a produit les associations occultes, qui ont amené la révolution nommée renaissance." (Elyphas Lévy Zahed)

"Évoquer un esprit, c'est entrer dans la pensée dominante de cet esprit, et, si nous nous élevons moralement plus haut dans la même ligne, nous entraînerons cet esprit avec nous et il nous servira ; autrement il nous entrainera dans son cercle et nous le servirons." (Abbé Trithème)

"Que des âmes humaines soient descendues à ce degré de méchanceté et de démence, cela doit nous étonner et nous affliger sans doute ; mais ne faut-il pas une profondeur pour base à la hauteur des plus sublimes vertus, et l'abîme des enfers ne démontre-t-il pas par antithèse l'élévation et la grandeur infinie du ciel ? " (Elyphas Lévy Zahed)

"Une maladie provient toujours d'un défaut ou d'un excès, et vous trouverez toujours à la source d'un mal physique un désordre moral : c'est une loi invariable de la nature." (Elyphas Lévy Zahed)

"Caresser les faiblesses d'une individualité, c'est s'emparer d'elle et s'en faire un instrument dans l'ordre des mêmes erreurs ou des mêmes dépravations." (Elyphas Lévy Zahed)

"Les anciens adorateurs de l'arche, restés fidèles au culte du coffre-fort, ont maintenant la Bourse pour temple, et c'est de là qu'ils gouvernent le monde chrétien" (Elyphas Levy Zahed)

"Nous sommes dans le siècle des positions acquises : chacun vaut en raison de ce qu'il est socialement et commercialement parlant." (Elyphas Levy Zahed)

"Combien vaut un manuscrit ? Ce que vaut en librairie la signature de l'auteur." (Elyphas Levy Zahed)

"C'est à cause de ces lois terribles de solidarité que le christianisme recommande tant le pardon des injures et la réconciliation. Celui qui meurt sans pardonner se jette dans l'éternité armé d'un poignard, et se dévoue aux horreurs d'un meurtre éternel." (Elyphas Levy Zahed)

"Au fond de toute injustice il y a le germe d'un homicide." (Elyphas Levy Zahed)

"L'impopularité peut être une preuve d'intégrité et de courage, mais ce n'est jamais une preuve de prudence ou de politique ; les blessures faites à l'opinion sont mortelles pour les hommes d'État." (Elyphas Levy Zahed)

"Le corps astral n'est pas toujours du même sexe que le corps terrestre, c'est-à-dire que les proportions des deux forces, variant de droite à gauche, semblent souvent contredire l'organisation visible ; c'est ce qui produit les erreurs apparentes des passions humaines, et peut expliquer, sans les justifier en aucune façon devant la morale les singularités amoureuses d'Anacréon ou de Sapho." (Elyphas Levy Zahed)

"Le grand initiateur du christianisme, comprenant que la lumière astrale était surchargée des reflets impurs de la débauche romaine, voulut séparer ses disciples de la sphère ambiante des reflets et les rendre uniquement attentifs à la lumière intérieure, afin qu'au moyen d'une foi commune ils pussent communiquer ensemble par de nouveaux cordons magnétiques qu'il nomma grâce, et vaincre ainsi les courants débordés du magnétisme universel, auquel il donnait les noms de diable et de Satan, pour en exprimer la putréfaction." (Elyphas Levy Zahed)

"Celui-là dispose de l'amour des autres qui est maitre du sien. Voulez-vous posséder, ne vous donnez pas." (Elyphas Levy Zahed)

"Les hommes de génie diffèrent des simples voyants par la faculté qu'ils possèdent de faire sentir aux autres hommes ce qu'ils voient eux-mêmes et de se faire croire par enthousiasme et par sympathie." (Elyphas Levy Zahed)

"La religion voltairienne a aussi ses fanatiques, n'en déplaise aux grandes ombres qui doivent bouder maintenant d'une manière pitoyable dans les caveaux du Panthéon, pendant que le catholicisme, toujours fort de ses pratiques et de son prestige, chante l'office sur leur tête." (Elyphas Levy Zahed)

"L’amour chrétien est un obstacle au développement de la révolution. Nous devons apprendre à haïr, et alors seulement nous conquerrons le monde." (Lunacharsky, juif communiste)

"Le viol n'est qu'un préjugé bourgeois." (Léon Chestov, juif communiste)

"Une fois qu’on a découvert que la famille terrestre est le secret de la famille céleste, c’est de la première désormais dont il faudra faire la critique théorique et qu’il faudra révolutionner dans la pratique." (Karl Marx)

"Pour faire cent soi-disant bolchévicks, il suffit d’un vrai communiste, à qui on adjoint 39 criminels et 60 imbéciles." (Lénine)

"Si le lecteur prend connaissance des décisions du Kahal énoncées dans les documents sous les N°N° 53, 54, 130 et 158 il verra la dépendance servile dans laquelle se trouve le Juif du Kahal, même lorsqu'il s'agit des actes de l'intérieur de son ménage." (Jacob Bronfman)

"Nous poursuivrons nos attaques contre Dieu au temps voulu et de la façon qui conviendra. Nous avons confiance que nous l’écraserons dans son empyrée." (Zinoviev Grigory)

"La cour d'une synagogue ne correspond nullement à l'idée que nous avons des enceintes des églises chrétiennes et des mosquées : c'est une république juive avec toutes ses institutions administratives, judiciaires et d'instruction religieuse et autres." (Jacob Bronfman)

"C'est avec regret que nous devons ajouter que ce profond respect pour le serment, qui serait une qualité très-méritoire dans le caractère de la population juive, n'existe pas chez elle relativement au serment prêté par devant les tribunaux du pays (non juifs)." (Jacob Brafman)

"Les Juifs forment un Etat dans un Etat." (Schiller)

"La première chose qui surprend le nouvel adepte dans une loge est le caractère juif de tout ce qu’il y rencontre. Depuis le premier grade et constamment après, il n’entend parler que du « Grand Oeuvre » de reconstruire le temple de Salomon, de l’assassinat de l’architecte Hiram Abiff, des deux colonnes Booz et Jakin (III Rois, VII, 21) d’une multitude de contre-marques et de paroles sacrées hébraïques, ainsi que de l’ère juive pour laquelle on ajoute 4000 ans à la nôtre afin de ne pas honorer la naissance du divin Sauveur." (Mgr Léon Meurin)

"La méchanceté du Judaïsme, on le constate, est sans limite et incalculable. C’est pour cela que le Christ Notre-Seigneur appela les hébreux « Fils du diable » et leurs synagogues, « Synagogue de Satan" (Maurice Pinay)

"Les juifs ont fait de la falsification de l’Histoire l’un des grands secrets de leurs triomphes, peut-être bien le plus important de tous." (Maurice Pinay)

"Si dans le Judaïsme l’on trouve des traces de la plus sombre superstition, il faut surtout chercher la cause de la terreur qu’il inspire dans sa démonolâtrie." (Adolf Jacob Frank)

"Vous dites qu’on détruit vos synagogues : faites de vos fils des curés et des chanoines afin qu’ils détruisent l’Eglise chrétienne." (Prince des Juifs de Constantinople - 1489)

"Dans cette phase de la lutte, nous voyons les juifs infiltrés dans les deux factions rivales. Ils avaient alors déjà découvert le secret de leurs futurs triomphes : jouer les deux cartes à la fois, pour gagner à tous les coups." (Maurice Pinay)

"Les juifs jouent perpétuellement la comédie du "peuple martyr" , mais la réalité est que les martyrs sont en face, et que ce sont eux qui les tuent ou les font tuer par d’autres ! Ainsi du génocide des Arméniens chrétiens par les Turcs à l’instigation des loges (juives) du mouvement Jeunes Turcs (ces Jeunes Turcs étant pour beaucoup des "nouveaux musulmans", c’est à dire des juifs islamisés fictivement)."
(Jacques Benoist-Méchin)

"On trouve aussi dans divers lieux du monde musulman d’antiques communautés de crypto-juifs. Les « Dagatuns » du Sahara continuèrent à pratiquer les préceptes juifs très longtemps après leur conversion formelle à l’Islam, et leurs vestiges actuels ne les ont pas du tout oubliés." (Cecil Roth)

"En Autriche, le célèbre attentat de Sarajevo qui déclencha la Grande Guerre fut décrété, annoncé par avance et exécuté à son heure par la Maçonnerie." (Friedrich Wichtl)

"Plus la révolution est radicale, plus il en résulte de liberté et d’égalité pour les juifs. Tout courant de progrès ne cesse de consolider la position des juifs. De la même manière, tout pas en arrière et toute réaction les affecte en premier lieu. Il suffit d’une simple orientation à droite pour exposer les juifs au boycott… Sous cet aspect, le juif est le manomètre de la chaudière sociale." (Elie Eberlin)

"Le principal caractère de la religion juive consiste en ce que c’est une religion qui n’a rien à voir avec l’au-delà, une religion, peut-on dire, uniquement et essentiellement terrestre." (Werner Sombart)

« Tout le sol bétonné du grand garage (il s’agit du lieu d’exécution de la Tcheka provinciale de Kiev) était couvert de sang ; celui ci ne coulait pas, mais formait une couche coagulée de plusieurs pouces d’épaisseur ; c’était un horrible mélange de sang, de sexes, de morceaux de crânes, de mèches de cheveux et d’autres restes humains. Tous les murs, troués de milliers d’impacts de balles, étaient tachés de sang, avec des morceaux de sexes et de cuir chevelu collés dessus." (Maurice Pinay)

"Par les 37 actes cités dans notre même article le lecteur pourra se convaincre que le Kahal dans toute l'étendue du rayon ou il exerce son pouvoir, vend à des particuliers juifs Hasaka et Méropié c'est-à-dire le droit de propriété des immeubles, appartenant aux habitants non-juifs et l'exploitation de tout homme d'une autre croyance." (Jacob Bronfman)

"Le premier devoir d'un médiateur est de tenir notes des principales bévues et illégalités commises par son patron, qu'il communique au Kahal pour être tenues en réserve comme une arme et un frein contre le fonctionnaire dans le cas où celui-ci voudrait agir contre les intérêts des Juifs." (Jacob Bronfman)


 

 

 

Repost 0
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 06:30

 

 

 

 

Si dans le Judaïsme l’on trouve des traces de la plus sombre superstition, il faut surtout chercher la cause de la terreur qu’il inspire dans sa démonolâtrie."

 

 

Adolf Jacob FRANK

 

 

 

 

 

 

 

 

 (Adolf Jacob Frank)

 

 

 

 

 

 

Repost 0
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 06:26

 

ADALBERON

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 06:25

 

 

 

 

 

 

Saint-Philbert-de-Grand-Lieu

 

 

 

 

 

 

 

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Philbert-de-Grand-Lieu

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 06:23

 

-

XII e siècleFichier:Vikings drakar.jpg

 

Repost 0
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 06:20

 

 

 

 

 

 

CHAMP DE MAI

 

 

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Champ_de_mai_(Francs)

 

 

 

 

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Champ_de_mai_(Francs)

 

 

 

 

Repost 0
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 06:18

 

 

 

 

 

 

 

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Carolingiens

 

 

 

 

 

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Carolingiens

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 06:14
Repost 0
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 06:11

 

 

 

 

 

 

http://www.manuscritsenlumines.fr/

 

 

 

 

 

 

 

http://www.manuscritsenlumines.fr/

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 06:09

 

 

A propos de la question de l’apport de la culture arabe en Europe, lire le passionnant ouvrage de Sylvain Gouguenheim, médiéviste, professeur à Normale Sup Lyon, “Aristote au mont Saint-Michel, les racines grecques de l’Europe chrétienne”, coll. L’Univers historique, Paris : Seuil, 2008.

 

 

 

Ce livre, politiquement très incorrect, réfute de façon scientifique le mythe selon lequel les arabes auraient joué un rôle capital dans l’élaboration de notre culture. Preuve que ce livre touche un point sensible, de nombreux historiens ont déclenchés des campagnes de presse virulentes contre l’auteur.

 

 Gouguenheim, le fait est à noter, est de sensibilité gauchiste.

 

 Il est venu à cette thèse par l’étude précise des sources et un dégoût viscéral pour les mythes historiques destinés à servir les politiciens d’un moment

 

--

 

En l’an 1000, la civilisation arabe était à son apogée (époque bien révolue !!). La culture était mise en valeur et la richesse se valorisait au nombre d’ouvrages dans les bibliothèques. Certains cheick possédaient plus de 100 000 manuscrits. Ils achetaient et faisait traduire tous les ouvrages grecs et latins.

 

 

 

 

-.

C’est ainsi que nous les avons récupéré et retraduit à notre tour en latin.”

Vous êtes tellement intoxiqué par les légendes historiques spécialement forgées pour humilier notre peuple que vous ne vous apercevez pas que ce que vous écrivez est contradictoire avec le reportage. Car le règne des carolingiens commence au VIIIème siècle…

http://fr.wikipedia.org/wiki/Carolingiens

 

En revanche il est vrai que les musulmans ont détruit les textes de leurs intellectuels

 

 (parce que tout est dans le Coran) et que nous ne connaissons Al Kindy, Alpharabi, Avéroès et quelques autres que dans les traductions latines, car les originaux ont été détruits par les musulmans.

 

 

 C’est donc l’inverse de ce que vous écrivez qui est vrai.

------

 

 

Il y a aussi comme antecedant la destruction de la bibliotheque d’Alexandrie.
Extrait de Wikipedia sur la destruction:

“Dès 1203, Abd al-Latif, historien arabe20, puis Ibn al Kifti21 et plus tard Ibn Khaldoun22 imputent la destruction de la bibliothèque au calife Omar qui aurait donné en 642 l’ordre de détruire la bibliothèque à son chef militaire ‘Amr Ibn al-’As.
Ibn Khaldoun relate les faits de la façon suivante :
« Que sont devenues les sciences des Perses dont les écrits, à l’époque de la conquête, furent anéantis par ordre d’Omar ? Où sont les sciences des Chaldéens, des Assyriens, des habitants de Babylone ? […] Où sont les sciences qui, plus anciennement, ont régné chez les Coptes ? Il est une seule nation, celle des Grecs, dont nous possédons exclusivement les productions scientifiques, et cela grâce aux soins que prit El-Mamoun de faire traduire ces ouvrages.
[…] Les musulmans, lors de la conquête de la Perse, trouvèrent dans ce pays, une quantité innombrable de livres et de recueils scientifiques ; [leur général] Saad ibn Abi Oueccas demanda par écrit au khalife Omar ibn al-Khattab s’il lui serait permis de les distribuer aux vrais croyants avec le reste du butin. Omar lui répondit en ces termes : “Jette-les à l’eau ; s’ils renferment ce qui peut guider vers la vérité, nous tenons de Dieu ce qui nous y guide encore mieux ; s’ils renferment des tromperies, nous en serons débarrassés, grâce à Dieu !” En conséquence de cet ordre, on jeta les livres à l’eau et dans le feu, et dès lors les sciences des Perses disparurent. »
— Prolégomènes, 3e partie, éd. Quatremère, trad. de Slane, p. 89-90 et 125.”

 

 

 

 

 

-

 

 

 

 

Repost 0

Rechercher

Archives