Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 07:03
Repost 0
Published by Amédée
commenter cet article
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 07:02

Grandeurs et diversités

Une commune de Seine-Saint-Denis, celle de La Courneuve, a récemment saisi la Halde pour discrimination territoriale. Si les mots ont encore un sens, cela signifie que cette commune française est devenue un ghetto. Ne doutons pas que ces braves cœurs de la Halde et son président Louis Schweitzer trouverons certainement une de ces solutions dont ils ont le secret. Forceront-ils, sous peine d’amende, des Français « souchiens » à s’installer à la cité des 4 000 ?
La Halde a tant à faire ! A en croire son rapport annuel, elle aurait été saisie de 7 788 réclamations en 2008, qui concernaient dans la moitié des cas des discriminations à l’emploi. Heureusement, elle n’est pas seule pour agir et réagir. Yazid Sabeg, nommé par Nicolas Sarkozy Commissaire à la Diversité et à l’Egalité des chances, a remis, le 7 mai, son propre rapport au chef de l’Etat. Le bon génie d’Aladin, celui qui sortait de la lampe, était un peu radin, qui n’accordait que trois v œux. Yazid Sabeg a présenté pas moins de 76 propositions à Nicolas Sarkozy, qui les accueillies avec bienveillance. Le Commissaire à la Diversité souhaite par exemple que l’on se dote d’outils statistiques « pour mieux appréhender toute la réalité de la discrimination », ce qui montre qu’au moins une étape a été franchie, puisqu’il était jusqu’à présent exclu de réaliser des statistiques ethniques – pour des raisons toutes différentes, il est vrai…
MM. Sabeg et Schweitzer sont de grands patrons, qu’il faut excuser de n’avoir pas toujours présentes à l’esprit les réalités prosaïques auxquelles l’homme de la rue est plus quotidiennement rappelé. Ainsi lorsque M. Sabeg préconise, dans un autre registre, d’obliger les entreprises de plus de 50 salariés à placer 5 % de leurs salariés dans une formation en alternance, il faut lui pardonner d’ignorer que la crise aidant, ces PME ont le couteau sous la gorge. Il la leur tranchera avec les meilleures intentions du monde.
Il en va de même s’agissant des discriminations. MM. Sabeg et Schweitzer n’ont sans doute plus fait passer d’entretien d’embauche depuis longtemps. Ils sauraient, sinon, que l’hésitation bien malheureuse qui saisit un petit patron en voyant se pointer dans son bureau un beur (quelle que soit sa race : il est aussi des beurs blancs) fringué d’un survêtement sans forme et présentant les signes extérieurs du retour à l’état de nature, ne relève pas forcément du racisme.
Ces évidences n’en sont évidemment pas, on le comprendra, pour un Louis Schweitzer, brillant produit de l’ENA passé par la voie royale, quoique fort républicaine, de l’Inspection des finances. Il est fort improbable qu’il ait jamais recruté de telles personnes à l’époque où il dirigeait Renault et où deux ouvriers noirs y furent victimes de discriminations raciales, ce qui valut au groupe d’être condamné en avril 2008… Il est en revanche tout à fait probable qu’il ait ignoré l’existence de ces deux types. Quand on s’appelle Louis Schweitzer, qu’on est le fils d’un directeur du FMI, le neveu d’Albert, le cousin de Jean-Paul Sartre et surtout le patron d’un groupe de cette dimension, on a autre chose à faire qu’à s’occuper de la piétaille.
Voilà pourquoi, sans doute, Louis Schweitzer ne comprendra jamais comment se créent les ghettos. Nous le lui expliquerions bien ; mais je doute du résultat.

Eric Letty

 

Repost 0
Published by Amédée
commenter cet article
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 06:55

http://www.danielpipes.org/blog/2005/12/away-with-crucifixes-crosses-and-christmas.html#latest

----------
Away avec Crucifix, Croix, et de Noël
par Daniel Pipes
6 décembre 2005
mise à jour dimanche 10 Mai 2009

http://www.danielpipes.org/blog/2005/12/away-with-crucifixes-crosses-and-christmas.html

  Imprimer Envoyer Réagir RSS Share:

Comme la présence musulmane en Occident s'accroît, de même que les appels à faire disparaître à long terme qui conservent leur insigne origines chrétiennes. Ce weblog entrée onglet garde sur certaines des demandes les plus colorés.

__________

  
St. Edward's Crown
 
  
Un musulman trafic gardien, M'Hammed Azzaoui, a démissionné de la London's Metropolitan Police Authority et menacé une affaire de discrimination raciale. Il s'est plaint que le Saint-Édouard de la couronne d'un badge de police - un symbole de l'autorité de la monarchie depuis le XIe siècle et le symbole de la Constitution de l'indépendance politique de la police - contient une petite croix et, en tant que musulman, il ne pouvait pas porter la symbole d'une autre foi. En réponse, le commissaire adjoint Ian Blair a proposé un autre badge pour les agents et les musulmans des autres religions. Mais le commissaire Sir John Stevens abandonné ce plan après avoir reçu de lui un earful de protestations. (14 août 2002) Un musulman provocateur, Adel Smith, un résident de Ofena, de l'Italie, a poursuivi son fils à l'école publique de retirer le crucifix dans sa salle de classe, car il "la peine de lui." Un juge de district a rendu une décision en accord avec Smith. "Les écoles publiques doivent être impartiaux en ce qui concerne les phénomènes religieux", at-il dit. Les Italiens ont répondu avec indignation. Président Carlo Azeglio Ciampi a demandé le crucifix un «symbole des valeurs qui sont à la base de notre identité." (Oct. 30, 2003)

  
St. George's Cross
 
  
Inspecteur en chef des prisons Anne Owers interdit British personnel pénitentiaire du port de St. George's Cross tie-pin, mais il est le drapeau national de l'Angleterre, en raison de son lien avec les croisades. Chris Doyle, directeur du Conseil pour la promotion de la compréhension arabo-britannique, a approuvé de l'étape, en notant que "beaucoup de musulmans et des Arabes des Croisades vue comme un épisode sanglant de notre histoire», Doyle a ajouté qu'il était maintenant temps pour Angleterre pour trouver un nouveau drapeau et un saint patron, qui n'est «pas associé à notre passé sanglant et nous pouvons tous nous identifier avec." (4 octobre 2005) Dec. 18, 2005 mise à jour: Un lecteur répond: «la demande de Chris Doyle anhistoriques est du charabia. Tout d'abord, Saint-George a été exécuté par l'empereur romain Dioclétien en 303 - au lieu de limiter sa possibilité de participer à des Croisades quelque huit cents ans plus tard. Ensuite, il n'est pas anglais, mais a vécu en Libye. Enfin, la croix appartient à St. George, et non pas à l'Angleterre, il est illogique de le voir comme entachée par les carences de l'Angleterre. " Pour qui je ajouter: Doyle souhaite un saint patron "nous pouvons tous nous identifier avec», mais si il s'oppose à un saint qui a vécu des siècles avant l'islam, dont l'un va-t-il accepter? 2 juillet 2006 mise à jour: L'Eglise d'Angleterre envisager le remplacement de St. George à Saint-Alban, un martyr chrétien de la Grande-Bretagne romaine à son synode général, un mouvement dit le Daily Mail a rencontré "une réponse favorable, mais prudent de la haute évêques ».

Un groupe islamique, en Australie, le Forum sur les relations de l'Australie islamique veut en finir avec le mot de Noël, estimant que le terme exclut trop de gens dans une société multiculturelle. Son directeur, Kuranda Seyit, dit qu'il est temps pour l'Australie à l'automne en ligne avec le Royaume-Uni, où les conseils que le nom de Noël Winterval et se référer à elle adjectively aussi festive et de l'hiver. (Dec. 4, 2005) Juillet 11, 2007 mise à jour: Kuranda Seyit écrit à nier la véracité de ce rapport, voir la déclaration qu'il a faite à "l'interdiction de Noël."

 
Les musulmans en Russie, exigent que la croix et autres symboles chrétiens orthodoxes être retiré de la Russie armoiries. Damir Mukhetdinov, suppléant du chef spirituel du conseil d'administration de la région de Nijni Novgorod musulmans, a dit à son peuple les sentiments sont des insultes parce que «cela va à l'encontre de la laïcité de l'Etat et ne contribue pas à l'unité des peuples de la Russie." Ali visām Bardvil, chef spirituel du Conseil des musulmans de la Carélie, a noté que "La croix n'est pas un symbole musulman. Nous respectons le sentiment religieux des chrétiens, mais ne reconnaît pas la crucifixion du Christ. C'est pourquoi, à mon avis, les symboles orthodoxes doivent être supprimés de les armoiries de la rendre acceptable à toutes les religions. " Nafigulla Ashirov, président du conseil spirituel des musulmans de la partie asiatique de la Russie, est allé plus loin. "Ce n'est pas seulement une question de la Russie blason. Nous pouvons dire que les icônes sont toutes mises en place sur les murs des bureaux de l'État», ainsi que d'une foule d'autres problèmes. (Dec. 6, 2005)


Inter de Milan, nouvel uniforme.
 
Milan le premier hôpital d'obstétrique, la Mangiagalli, a décidé de remplacer les crucifix par des images de la Vierge Marie dans les mois à venir comme un moyen s'il vous plaît à son nombre croissant de patients musulmans, en tant que "Maryam" est une personne appréciée par les femmes musulmanes. Les patients qui veulent un crucifix accroché dans sa chambre, cependant, les candidats reçoivent à la demande. Abdelhamid Shaari de Viale Jenner Le centre islamique se félicite de la déplacer. «C'est certainement un signe de respect pour notre religion, que nous apprécions beaucoup. Mais un mur blanc aurait été encore mieux." (9 Mai 2007)

Un avocat turc qui se spécialise dans le droit européen, Baris Kaska, est de regarder un match Champions League le mois dernier entre Fenerbahçe et l'Inter de Milan où il a pris note de l'Inter Milan nouvel uniforme de l'équipe qui célèbre le centenaire des équipes - une chemise blanche avec de grandes croix rouge sur lui. (Une croix rouge sur fond blanc est le symbole de Milan.) Kaska sayes ses "sensibilités musulmanes" ont été choqués par le "Crusader-style" croix, dont il revendique symbolise «occidentale raciste supériorité sur l'islam." Il a déposé une plainte contre le club, à la recherche non seulement des dommages-intérêts pour lui-même et une forte amende pour l'Inter de Milan "pour l'affichage d'une offensive symbole", mais aussi d'avoir le jeu annulé. (Inter Milan a remporté 3-0.) Et de la Croix enlevé l'uniforme, bien sûr. (Dec. 13, 2007)

------------


Dans ce contexte, l'équipe de football allemand "Eintracht Frankfurt" a demandé à ses fans de choisir un nouvel uniforme pour sa saison 2008-09. La plus populaire des 16 modèles s'est avérée être un tee-shirt blanc avec une croix noire, mais, en rappelant l'Inter Milan litige (ci-dessus), l'équipe a décidé de la croix et de choisir à la place de la deuxième plus populaire uniforme (en photo), au motif que la croix représente un symbole religieux. (Mar. 19, 2008)


La croix suisse.
 
La prochaine polémique ne concerne pas les sports les chandails portés par les joueurs, mais le sifflet porté par un arbitre de football. Massimo Busacca, l'arbitre suisse, il insiste sur le fait que l'utilisation d'un sifflet avec la Direction nationale symbole, une croix blanche sur fond rouge au cours d'un championnat de jeu de l'Arabie saoudite, aujourd'hui, malgré la critique locale. "J'ai le respect de toutes les religions, y compris l'islam, mais je ne vois rien dans cette offensive, et je suis optimiste. Je ne vais pas abandonner mon" croisade "siffler", at-il dit à Ash-Sharq al-Awsat.

Commentaire: C'est un peu fort de l'Arabie saoudite, dont le drapeau national, non seulement passible d'une déclaration belliqueuse religieux ( «Il n'ya pas de dieu sauf Dieu et Mohamed est son messager"), mais aussi une épée, pour offense à prendre le drapeau suisse. (2 avril 2008)


Le drapeau saoudien.
 



Le drapeau confisqués.
 
Il ya quelque chose au sujet des sports qui fait ressortir les émotions atavique. Le dernier incident vient de l'Emirates Stadium de Londres de Islington, où certains fans du club de football Blackburn Rovers apporté un 10-pieds de long battant pavillon de St George blasonnés par les mots "Havelock Blues", dont le stade de personnel rapidement confisqué au motif que cela pourrait être considéré comme un «symbole raciste». (Mar. 20, 2009)

Les gestionnaires de la Royal North Shore Hospital de Sydney, a ordonné que, par crainte d'offenser les non-chrétiens, sa chapelle ridded être des crucifix, Bibles, images religieuses et des symboles. Au lieu de cela, chaque foi est autorisé à afficher ses symboles au cours de ses services, mais elle doit les prendre et de les stocker hors de la vue. Un éditorial du Daily Telegraph de Sydney appelle de la décision "imbéciles" et "absolument pas nécessaire." (Apr 9, 2009) 11 avril 2009, mise à jour: Pour les applaudissements général, un prêtre catholique anonyme défié l'interdiction de Christian artefacts RNSH et renvoyé à la Bible et une croix de l'autel, à temps pour le vendredi saint.

Plus de 40 ans, la reine Elizabeth personnellement établie "La Trinité-Croix de l'Ordre de la Trinité" et elle a accordé à 62 de distinguer les résidents de la Trinité-et-Tobago (y compris VS Naipaul) - mais pas plus. Considérées comme "trop chrétien" et donc illégal, par le Conseil privé, il a été remplacé par l ' "Ordre de la République de Trinité-et-Tobago. Au-delà du changement de nom, les médailles elles-mêmes sont différents: le premier ressemble vaguement à une croix celtique, tandis que le second est purement circulaire, sans trace de croix, mais dispose d'un soleil et une carte des îles. Le rédacteur en chef du Burke's Peerage et Gentry, Hugh Peskett, met en garde contre le précédent: en changeant les noms des titres à supprimer les références chrétiennes jette sur des siècles d'histoire et, par conséquent, diminue l'hommage: «Une partie de l'importance de l'honneur est son antiquité ", at-il dit. (9 Mai 2009)


La vieille Trinity Cross (à gauche) est remplacé par l'Ordre de la République de Trinité-et-Tobago (à droite).


Repost 0
Published by Amédée
commenter cet article
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 06:47
Repost 0
Published by Amédée
commenter cet article
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 06:40
Repost 0
Published by Amédée
commenter cet article
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 05:40
" en 1830 , on avait canonisé l'émeute,maintenant on la canonait"

Emeutes

Novembre 1831   LYON   1000 victimes
Juin 1832  PARIS   800 victimes
1834   PARIS   25 morts
1836  BUZANçAIS  Indre  
1839  LYON   300 morts
1835  attentat  La MACHINE de FIESCHI   18  morts  23 blessés
28 juillet 1835
http://fr.wikipedia.org/wiki/Giuseppe_Fieschi


tableau Eugène LAMI   1845   château de Versailles
.
Repost 0
Published by Amédée
commenter cet article
23 mai 2009 6 23 /05 /mai /2009 20:45
http://bnp.org.uk/2009/05/wrecked-britain-debt-to-hit-%e2%80%9c100%e2%80%9d-of-gdp/

Wrecked Grande-Bretagne: la dette à Hit "100%" du PIB
22 mai 2009 par BNP News
Classé sous Nouvelles nationales
Laisser un commentaire
Le totalement incompétents voleurs imbéciles de Westminster ont une fois de plus mis l'humiliation de ce pays. Un avertissement a été émis que la dette pourrait atteindre 100 pour cent du produit intérieur brut, passant au-dessous de nous du Tiers-Monde statut.

Basé à New York, l'agence de notation internationale Standard & Poor (S & P), considérée dans le secteur financier, comme l'un des plus fiables évolution des rapports économiques des sociétés, hier, a réduit son évaluation des finances du gouvernement britannique de «stable» à «négative» que la dette publique au-dessus de la tête £ 1 billion de marque.

L'annonce est largement considéré dans le secteur financier comme un pas vers une baisse de la Grande-Bretagne le très convoité de notation de crédit AAA.

Grande-Bretagne a eu un plaqué or notation AAA de S & P depuis 1978. Globalement, il ya 18 pays avec l'avis, y compris l'Amérique, l'Allemagne et la France. Depuis hier, la Grande-Bretagne est le seul avec un «négatif» des perspectives.

Dans sa note, le S & P a dit il ya maintenant une chance sur trois d'un downgrade. La perte de l'état pouvait conduire le gouvernement du coût de l'emprunt et invite les investisseurs étrangers à abandonner la livre sterling.

S & P de crédit analyste David Beers a été cité dans les médias en disant que sa société avait "révisé les perspectives sur le Royaume-Uni à négative en raison de notre point de vue que, même en supposant que le resserrement budgétaire supplémentaire, le montant net des administrations publiques, le fardeau de la dette pourrait approcher 100 pour cent du PIB et de restent loin de ce niveau à moyen terme. "

La dette nationale a frappé £ 754 milliards, le mois dernier, l'équivalent de 53,2 pour cent du PIB. L'impôt sur le revenu les recettes ont chuté de près de 14 pour cent en avril, tandis que l'impôt sur les sociétés a baissé de plus d'un quart et recettes de TVA ont glissé d'un cinquième.

La nouvelle est tombée comme le Trésor a fait état d'une notice £ 8,5 milliards de déficit budgétaire pour le mois d'avril. Les actions ont chuté et de la livre s'est affaissée sur les marchés financiers internationaux dans l'onde de choc qui a suivi l'annonce.

La spirale du déficit a été généré par une combinaison de facteurs qui ont compris le contenu illégal et immoral de guerre en Irak et en Afghanistan, qui a coûté à ce pays, d'innombrables milliards de dollars, et le fou montants de l'aide étrangère servi de pays du tiers monde.

Toutefois, la plus grande cause de la crise demeure la décision du gouvernement de renflouer les banksters. Il a été estimé que 300 milliards de livres sterling du gouvernement renflouement d'argent a été versé dans l'abîme créé par cupides et incompétents les banquiers privés.

L'effondrement de la situation économique de la Grande-Bretagne a mis en évidence l'urgente nécessité de réductions drastiques des dépenses, et la nécessité pour ce pays à adopter une approche entièrement protectionnistes pour son économie - ce que le British National Party a préconisé tout au long.

Il est temps de sortir la Grande-Bretagne, et non pas le banksters.

Wrecked Britain: Debt to Hit “100%” of GDP

May 22, 2009 by BNP News  
Filed under National News

tattered-union-flagThe utterly incompetent thieving fools in Westminster have once again brought humiliation to this country. A warning has been issued that national debt could hit 100 percent of the gross Domestic Product, dropping us to below Third World status.

New York-based international rating agency Standard & Poor (S&P), regarded in the financial sector as one of the most reliable economic trend reporting companies, yesterday cut its assessment of the UK government’s finances from ’stable’ to ‘negative’ as public debt heads above the £1 trillion mark.

The announcement is widely seen in the financial sector as a move towards a downgrade of Britain’s coveted AAA credit rating.

Britain has had a gold-plated AAA rating from S&P since 1978. Globally there are 18 countries with the rating, including America, Germany and France. As of yesterday, Britain was the only one with a ‘negative’ outlook.

In its note, S&P said there is now a one in three chance of a downgrade. Losing the status could drive up the Government’s cost of borrowing and prompt foreign investors to dump the pound.

S&P credit analyst David Beers was quoted in the media as saying that his company had “revised the outlook on the UK to negative due to our view that, even assuming additional fiscal tightening, the net general government debt burden could approach 100 percent of GDP and remain near that level in the medium term.”

The national debt hit £754 billion last month, the equivalent of 53.2 percent of GDP. Income tax receipts fell nearly 14 percent in April, while corporation taxes fell by more than a quarter and VAT receipts slid by a fifth.

The news came as the Treasury reported a record £8.5 billion budget deficit for April. Shares fell and the pound slumped on the international money markets in the shockwave which followed the announcement.

The spiralling deficit has been generated by a combination of factors which have included the illegal and immoral war in Iraq and Afghanistan, which has cost this country untold billions, and the insane amounts of foreign aid dished out to Third World countries.

However, the biggest cause of the crisis remains the government’s decision to bail out the banksters. It has been estimated that some £300 billion of government bailout money has been poured into the bottomless pit created by greedy and incompetent private bankers.

The collapse in the economic standing of Britain has highlighted the urgent need for drastic spending cuts, and the need for this country to adopt a wholly protectionist approach to its economy - what the British National Party has been advocating all along.

It is time to bail out Britain, not the banksters.



A warning has been issued that national debt could hit 100 percent of the gross Domestic Product, dropping us to below Third World status.

New York-based international rating agency Standard & Poor (S&P), regarded in the financial sector as one of the most reliable economic trend reporting companies, yesterday cut its assessment of the UK government’s finances from ’stable’ to ‘negative’ as public debt heads above the £1 trillion mark.

The announcement is widely seen in the financial sector as a move towards a downgrade of Britain’s coveted AAA credit rating.

Britain has had a gold-plated AAA rating from S&P since 1978. Globally there are 18 countries with the rating, including America, Germany and France. As of yesterday, Britain was the only one with a ‘negative’ outlook.

In its note, S&P said there is now a one in three chance of a downgrade. Losing the status could drive up the Government’s cost of borrowing and prompt foreign investors to dump the pound.

S&P credit analyst David Beers was quoted in the media as saying that his company had “revised the outlook on the UK to negative due to our view that, even assuming additional fiscal tightening, the net general government debt burden could approach 100 percent of GDP and remain near that level in the medium term.”

The national debt hit £754 billion last month, the equivalent of 53.2 percent of GDP. Income tax receipts fell nearly 14 percent in April, while corporation taxes fell by more than a quarter and VAT receipts slid by a fifth.

The news came as the Treasury reported a record £8.5 billion budget deficit for April. Shares fell and the pound slumped on the international money markets in the shockwave which followed the announcement.

The spiralling deficit has been generated by a combination of factors which have included the illegal and immoral war in Iraq and Afghanistan, which has cost this country untold billions, and the insane amounts of foreign aid dished out to Third World countries.

However, the biggest cause of the crisis remains the government’s decision to bail out the banksters. It has been estimated that some £300 billion of government bailout money has been poured into the bottomless pit created by greedy and incompetent private bankers.

The collapse in the economic standing of Britain has highlighted the urgent need for drastic spending cuts, and the need for this country to adopt a wholly protectionist approach to its economy - what the British National Party has been advocating all along.

It is time to bail out Britain, not the banksters.

Repost 0
Published by Amédée
commenter cet article
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 20:52
Repost 0
Published by Amédée
commenter cet article
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 20:42
Repost 0
Published by Amédée
commenter cet article
15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 07:04

LE CHARNIER COMMUNISTE DE KATYN
http://fr.wikipedia.org/wiki/Katyn

 

En bas de page , article

Les Pâques rouges




.

 

  MASSACRE PAR LES SOVIETIQUES DES OFFICIERS  POLONAIS MEMORIAL DE KATYN A BALTIMORE USA MARYLAND
http://www.flickr.com/search/?q=KATYN+MEMORIAL&m=text

-

 

 

 

 

 

Gare aux Pâques rouges

Le massacre de Katyn est décidément voué au silence. Pendant près de cinquante ans d’occupation, les Soviétiques ont refusé d’endosser la responsabilité de ce crime, qu’ils ont fait porter aux nazis. En 1990, pourtant, donc avant l’implosion de l’Union soviétique, Mikhaïl Gorbatchev fit officiellement connaître la vérité. Voilà donc près de vingt déjà que le masque est jeté.




Pour raconter cette page tragique de l’histoire de son pays, Andrzej Wajda s’est d’autant plus impliqué que son père, à qui le film est dédié, a fait partie des officiers polonais assassinés à cette époque d’une balle dans la nuque, non pas dans le bois de Katyn, mais dans les caves de Kharkov, en Ukraine.

 Ce devait être le testament, l’œuvre majeure de ce cinéaste qui compte parmi les plus talentueux de notre époque. Par malheur, très peu de Français pourront la voir, et sans doute encore moins d’Allemands, de Russes et d’Américains.



 Selon Wajda lui-même, la faute en incombe, comme nous l’expliquons dans ce numéro, « à l'incompétence de la télévision publique polonaise », dont il qualifie les responsables de « mammouths du “socialisme réel” ». En Pologne comme ailleurs, le socialisme est mortifère.

Bien sûr, Wajda, patriote et chrétien, a d’abord réalisé ce film pour ses compatriotes, et le succès qu’il a connu en Pologne, avec plus de trois millions d’entrées, l’a sans doute en partie consolé.


Mais chacun voit midi à sa porte et la France n’est pas la Pologne. Chez nous, pendant des décennies, le communisme est resté une élégance intellectuelle. Le pacte passé au lendemain de la guerre entre les gaullistes et le PCF lui en donnait le loisir : à la droite l’outil de production, aux marxistes les syndicats, l’école et l’intelligentsia. On reproche ordinairement à la droite française d’être la plus bête du monde ; le problème n’est pas là.


La droite française – en tout cas cette droite-là –, obnubilée par une conception réaliste et matérialiste des choses, n’a simplement pas compris que ce sont les idées, et pas la matière, qui finalement mènent le monde.


Chacun voit midi à sa porte.

 Ceux qui voyagent fréquemment en Russie et dans les anciennes républiques soviétiques assurent que les dégâts commis par le capitalisme “sauvage” [le terme “barbare” conviendrait mieux] y furent tels au lendemain de la chute du communisme, et restent tels dans certaines régions, que les peuples gardent la nostalgie de l’“ancien régime”.


 Ce n’est évidemment pas le cas des Polonais.


Mais cela signifie que Marx est peut-être moins mort qu’on pouvait le croire et le dire voilà quelques années.

 Il n’a jamais été procédé au procès du communisme, ni à l’Est, ni en France.


 Le PCF est certes moribond, mais pour avoir connu l’époque où il représentait une force considérable, j’en viens parfois à me demander si l’on a beaucoup gagné à son effondrement.

Avec lui, le marxisme était monolithique et localisé ; il est aujourd’hui partout et nulle part, se garde de décliner son identité, et les libertés n’y ont rien gagné, bien au contraire.

S’agit-il bien de lui d’ailleurs ?

Sauf peut-être à Lutte ouvrière, on ne parle plus guère de lutte de classes ; mais on la pratique et elle commence déjà à reprendre des couleurs – rouges, ça va de soi – à la faveur de la crise et du refus de certains grands patrons de consentir des efforts. La tentation socialiste devient d’autant plus forte que l’Etat se présente en sauveur.

Mais si Marx ressuscite, gare aux Pâques rouges.





http://www.monde-vie.com/Editorial.htm




Eric Letty

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-

 

 

 

 

 

Repost 0

Rechercher

Archives