Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 11:31
Repost 0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 15:21
Repost 0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 15:18

 

 

CRAONNE

 

PLATEAU dit de CALIFORNIE

 

 

[  LES BOURGEOIS VENAIENT AUX PUTES TROMPER LEURS FEMMES , AVANT LA GUERRE DE 14 , au BORDEL dit

    CALIFORNIE ]

 

UN DES LIEUX  DES COMBATS DU CHEMIN DES DAMES

 

 

 

les DAMES étaient les filles du ROY de FRANCE

 

 

http://www.flickr.com/search/?w=all&q=PLATEAU+DE+CALIFORNIE+CRAONNE&m=text

 

 

 

 

http://www.flickr.com/search/?w=all&q=PLATEAU+DE+CALIFORNIE+CRAONNE&m=text

 

 

 

Repost 0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 15:14

 

 

BERGUES PHOTOS

CITADELLE BEFFROI

 

REMPARTS VAUBAN  CARILLON

http://www.flickr.com/search/?q=BERGUES&f=hp

 

NORD   FLANDRE

 

A noter que contrairement au film réalisé il y a quelques années

vers lequel se sont précipités les veaux

 

BERGUES n'est pas chez les CH'TI

 

mais en Flandre  Bas-pays

 

 

http://www.flickr.com/search/?q=BERGUES&f=hp

 

 

 

 

Repost 0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 15:09

 

 

ARTICLE PASSIONNANT DE TRES HAUTE VALEUR

 PEAK PEAT 

 

PEAT COAL   TOURBE TOURBIERES

PIC DE LA TOURBE

explique le développement

des Pays-Bas , puis leur

déclin relatif . 

 

 

http://www.lowtechmagazine.com/2011/09/peat-and-coal-fossil-fuels-in-pre-industrial-times.html

 

 

 

http://www.lowtechmagazine.com/2011/09/peat-and-coal-fossil-fuels-in-pre-industrial-times.html

 

 

 

-

 

 

 

 

Repost 0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 15:07

 

 

ATH

 

 

DUCASSE

 

GOLIATH   PHOTOS

 

http://www.flickr.com/search/?q=ATH+DUCASSE&f=hp

 

 

 

GOLIATH   ATH

 

 

http://www.flickr.com/search/?q=ATH+GOLIATH+-our&ct=0&mt=all&adv=1

 

 

-

Repost 0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 15:04

 

 

CLIODYNAMIQUE

 

 

ASABIYYA  ASABIYA

 

 

Peter TURCHIN    TURCHINE

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Asabiyya

 

 

 

Repost 0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 11:22

LU SUR NOVOPRESS

 

 

-

03/09/11 – 08h00


LONDRES (NOVOpress) – Si l’on vous dit que les “antiracistes” veulent désormais interdire le papier blanc dans les écoles, votre première réaction est de croire à une blague, et pas spécialement subtile.

 

 

Mais, avec le politiquement correct, la réalité est toujours au-delà de toutes les parodies.

 

 

 

La proposition a bel et bien été très sérieusement avancée en Grande-Bretagne par Anne O’Connor, une « consultante en petite enfance » qui a été employée par plusieurs municipalités et a récemment conçu des « documents d’égalité » pour le conseil régional du Lancashire.

Mademoiselle ou Madame O’Connor (elle a évidemment opté pour le « Ms » indéterminé qui remplace « Mrs » ou « Miss ») a rédigé pour Nursery World, le principal magazine britannique pour les professionnels de l’enfance, un « guide pratique en huit parties pour enseigner aux jeunes enfants à apprécier l’égalité et la diversité », en matière d’âge, de genre, d’orientation sexuelle, de croyances religieuses et, bien sûr, de race et d’ethnicité.

Il s’agit de lutter contre les préjugés raciaux chez les enfants dès deux ans, puisqu’ils sont capables dès cet âge « d’exprimer des vues négatives et discriminatoires sur les couleurs de peau », vues que les enseignants des maternelles doivent « les aider à “désapprendre” ». Le meilleur moyen pour cela est de créer chez les bambins des associations réflexes. « Si les enfants développent des associations positives à propos des couleurs sombres, il y a d’autant plus de chances que cette attitude soit généralisée aux personnes ».

03/09/11 – 08h00
LONDRES (NOVOpress) – Si l’on vous dit que les “antiracistes” veulent désormais interdire le papier blanc dans les écoles, votre première réaction est de croire à une blague, et pas spécialement subtile. Mais, avec le politiquement correct, la réalité est toujours au-delà de toutes les parodies.

La proposition a bel et bien été très sérieusement avancée en Grande-Bretagne par Anne O’Connor, une « consultante en petite enfance » qui a été employée par plusieurs municipalités et a récemment conçu des « documents d’égalité » pour le conseil régional du Lancashire.

Mademoiselle ou Madame O’Connor (elle a évidemment opté pour le « Ms » indéterminé qui remplace « Mrs » ou « Miss ») a rédigé pour Nursery World, le principal magazine britannique pour les professionnels de l’enfance, un « guide pratique en huit parties pour enseigner aux jeunes enfants à apprécier l’égalité et la diversité », en matière d’âge, de genre, d’orientation sexuelle, de croyances religieuses et, bien sûr, de race et d’ethnicité.

Il s’agit de lutter contre les préjugés raciaux chez les enfants dès deux ans, puisqu’ils sont capables dès cet âge « d’exprimer des vues négatives et discriminatoires sur les couleurs de peau », vues que les enseignants des maternelles doivent « les aider à “désapprendre” ». Le meilleur moyen pour cela est de créer chez les bambins des associations réflexes. « Si les enfants développent des associations positives à propos des couleurs sombres, il y a d’autant plus de chances que cette attitude soit généralisée aux personnes ».

Ms O’Connor donne des exemples précis. Il faut modifier les déguisements pour mettre aux sorcières des chapeaux roses au lieu de noirs et, inversement, habiller les fées dans des couleurs sombres plutôt que dans leurs habituelles teintes pastel. Il faut donner aux enfants du papier à dessiner d’une couleur autre que le blanc. Boîtes de peintures et crayons de couleur doivent couvrir « la gamme complète des couleurs de peau », en reflétant la diversité de l’espèce humaine. Enfin, les maîtresses doivent « être économes avec la vérité » quand les élèves leur demandent leur couleur préférée, et répondre « noir » ou « marron ».

Tout cela serait cocasse – faudra-t-il évoquer désormais l’angoisse de la page noire et récrire Mallarmé pour lui faire évoquer « le vide papier que la noirceur défend » ? – s’il ne s’agissait, ouvertement et explicitement, d’un projet de manipulation mentale digne des pires régimes totalitaires. Le politiquement correct d’il y a vingt ans avançait avec ses gros sabots, corrigeant les livres pour, par exemple, supprimer les bras blancs de la petite sirène dans les contes d’Andersen : manipulations grossières et probablement pas très efficaces. Ms O’Connor et ses pareils veulent modifier l’inconscient de la petite enfance. Ils ont aussi lancé des livres pour enfants avec « des images inclusives » (représentant la «diversité» sous toutes ses dimensions) qui apparaissent « au hasard et incidemment », de sorte que les lecteurs deviennent insensiblement « familiers avec des personnages qui peuvent leur paraître légèrement différents, avoir une apparence ou un comportement légèrement différents, ou avoir un différent type de famille, mais qui sont fondamentalement juste les mêmes ».

Photo : Delphine Seyrig joue le rôle de la Fée des Lilas dans le film Peau d’âne de Jacques Demy (1970)

Tout cela serait cocasse – faudra-t-il évoquer désormais l’angoisse de la page noire et récrire Mallarmé pour lui faire évoquer « le vide papier que la noirceur défend » ? – s’il ne s’agissait, ouvertement et explicitement, d’un projet de manipulation mentale digne des pires régimes totalitaires. Le politiquement correct d’il y a vingt ans avançait avec ses gros sabots, corrigeant les livres pour, par exemple, supprimer les bras blancs de la petite sirène dans les contes d’Andersen : manipulations grossières et probablement pas très efficaces. Ms O’Connor et ses pareils veulent modifier l’inconscient de la petite enfance. Ils ont aussi lancé des livres pour enfants avec « des images inclusives » (représentant la «diversité» sous toutes ses dimensions) qui apparaissent « au hasard et incidemment », de sorte que les lecteurs deviennent insensiblement « familiers avec des personnages qui peuvent leur paraître légèrement différents, avoir une apparence ou un comportement légèrement différents, ou avoir un différent type de famille, mais qui sont fondamentalement juste les mêmes ».

Photo : Delphine Seyrig joue le rôle de la Fée des Lilas dans le film Peau d’âne de Jacques Demy (1970)
Repost 0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 06:32

LINSELLES 59 NORD YASMINE BOUREIMA GEANTS  

  

Fichier:Boureima (géant de Linselles).JPG

 

 

Evolution du mot baptême   :

maintenant appliqué pour un personnage d'osier , ferraille , tissu   sensé représenter une " géante du Nord "

 

plutôt une " géante du SUD " musulmane

les municipalités socialo-coco-UMP utilisent effectivement TOUTES les cordes

 

 

Orwell aurait été ébahi !  C'est le summum !

 

la diversification-mélanisation-islamisation-déculturation fait coup triple ou quadruple

 sous couvert de tradition

 

"" flamande"""et de fêtes collectives annuelles

 

 

 le troupeau des veaux festifs branleurs flemmards post soixante-huitards 

 syndiqués-CGTisés-UMPisés-Socialistés déchristianisés

 

 

 défile avec des sourires de débiles derrière un géant , puis une géante ( créée quelques années après  pour l' égalité des sexes )

 

 La mairie  quand même montre un certain fascisme réactionnaire machiste en créant l'homme avant la femme !

 

SUMMUM de la réusssite

 

   la municipalité

( sous couvert de jumelage africain) ( la ville africaine a-t-elle créé deux géants blancs pour faire défiler

   ses propres gogos ? )

 

 les occupants de la mairie , proches de la grande région de corruption politique de l'agglomération    Lilloise  ( au coeur du réacteur nucléaire de la corruption socialiste du Nord ) fief Mauroy Brochen-Aubry-Delors

Strauss-Cohen

 

   a ) en profite pour mélaniser la réprésentation inconsciente de la population, que sont les géants

        pour diversifier au niveau racial

 

        il faut toujours prendre au sérieux

 

( comme les paroles  des chansons ) les écrits des publicitaires et journaleux

        locaux ( souvent maintenant c'est la même fonction de soumission )

 

 

       dans un article la journaleuse écrit

      " peau neuve "  ( ceci soi-disant pour parler de réfection, nettoyage  )  hors en sous-jacent , est  glissée l'idée subconsciente de changement de peau !  pour le 

" GRAND REMPLACEMENT " programmé 

de population 

le peuple ne vote pas pour nous 

 changeons de peuple   !!! 

 

  -----------------------------------

   b )  outre la race les géants représentent( officieusement )  des " jumelés " d'un autre continent

        ceci permet de détruire un autre sens symbolique des géants , qui étaient toujours LOCAUX démondialisés

        ceci permet d'inculquer la MONDIALISATION à la populace des veaux locaux

        ceci permet de les programmer à accepter la mondialisation , TANT prônée par les éléphants ( tiens un animal tropical )

        du parti PS

        ceci leur prépare le cerveau , comme les émissions de TF1 qui préparent le cerveau des c.... pour la pub

        ( je persiste encore plus à ne pas avoir de TV ! )

---------------------------

 

 

    c ) les deux géants , contrairement à la vraie tradition , ne réprésentent rien de LOCAL, ni de fonction sociale ou professionnelle

        ils sont là , simplement , greffés sur le corps social ,

        représentent-ils, inconsciemment, des immigrés allocataires vivant sur le dos de la bête ? ou un vendeur 

à la sauvette 

 

        traduisent-ils l'absence de rôle , l'inutilité de les avoir , le parasitage

        là encore , ce serait symptomatique ( involontairement la mairie les fabrique sans savoir CE qu'ils représentent )

        les vrais géants étaient toujours LOCAUX et représentatifs d'une FONCTION sociale

       ( pêcheur du nord , jardinier, vendeuse de poisson etc... propre à l'activité du village  ou chef militaire , seigneur

         historique ou légendaire  , créateur de la ville etc..)

       là c'est le summum , des géants ne représentant rien , hormis le parasitage

       ( et certainement du gaspillage d'argent public , le vol de l'argent des contribuables , la création de dettes massives  ) malgré l'état catastrophique des finances 

certains volent encore l'argent du pays pour l'envoyer

à l'étranger ( et toujours ' solidarité ' à sens unique ) 

  -------------------------------

       d)  n'ont pas encore été créés les multiples rejetons

 

       Boureima , par son aspect , sa tenue, son prénom représente un noir musulman polygame

        pour l'instant ne lui a été donnée qu'une femme

 

       est-il prévu vers 2015 ou 2020 de lui donner 3 autres femmes

 

       est-il prévu de créer trente petits boureima

      La municipalité n'a pas osé représenter la VRAIE réalité des géants

      noirs , musulmans , mais sans représenter ( si la vérité est respectée ) les 33 autres membres de la famille

 

       bientôt trente-cinq " géants " africains noirs musulmans à Linselles ???????

  ------------------------------------------------------

e )   le personnage d'africain musulman permet d'associer

        -  race , ethnies  africaines

        -  islam ( donc pouvant lêcher un peu les centaines de milliers d'adeptes de la région Lille-Roubaix-Tourcoing )

           coup double , alors qu'inversement la mairie n'a pas osé prendre un chamelier , ou une femme voilée de burka

           ou un djeun trafiquant des "" cités ""   comme géant

        ceci aurait purtant été plus honnête et réaliste

  ------------------------------------------

  f ) la création de géant noir aurait pu représenter un de nos compatriotes des antilles

       mais ceci était effectivement à exclure

       - aurait représenté un personnage christianisé ( beurk )

      - empêchant de faire coup-double avec l'islamisation

  --------------------------------

g )  à quand la création du géant de Roubaix

       Djamel le caid trafiquant de drogue au volant de sa BM

       puis Fatima et Sofia , ses femmes

 

h ) enfin les géants sont prêtés pour des banlieues

( lesquelles ) de la """ diversité """ ( laquelle ??? )

de la région Lilloise  : en gaspillant encore des impôts, du carburant  on perçoit donc bien le but final de ces personnages .

   ----------------------------

  1  YASMINE

 

 

 

http://www.nordeclair.fr/Locales/Halluin/2010/04/29/foule-d-invites-pour-le-bapteme-de-yasmi.shtml

 

2    BOUREIMA

Fichier:Boureima (géant de Linselles).JPG

 

 

NAISSANCE de BOUREIMA

 

Boureima est le petit dernier des géants de la vallée de la Lys. Né le 15 octobre 2002 à Linselles, il s'inscrit dans la tradition flamande de la naissance des géants tout en rendant hommage aux habitants de Zogoré, ville jumelle du Burkina Faso. « Il y a six ans, cinq membres de l'association Via Zogoré ont eu l'idée de confectionner un géant de nationalité burkinabé »,

 

raconte Gérard Nepper, président de l'association Via Zogoré. Boureima est né le 5 octobre 2002 à Linselles. Trois hommes et deux femmes se sont attelés à la tâche pendant près de trois mois. Quatre cents heures de travail ont été nécessaires à sa construction. Ce personnage aux allures titanesques, fait de grillage et de résine est vêtu d'un costume traditionnel de couleur orange ainsi qu'un chapeau de couleur rouge. C'est Ginette Tardieu qui a confectionné ce boubou avec 23 m² de tissu bazin.

À pas de géant

Le 18 septembre 2005, il fut baptisé par le maire, Jacques Remory à l'hôtel de ville de Linselles. Depuis ce jour, du haut de ses 3,15 mètres et de ses 85 kilos, il arpente les rues de la commune deux fois par an en février à l'occasion du carnaval et en octobre lors de la traditionnelle fête des Allumoirs. « De temps à autre, des écoles nous demandent de venir en sa compagnie afin de leur expliquer son fonctionnement » confie M. Nepper.

 

 

Membre de l'association des géants des Flandres, ce symbole des cités est de temps en temps sollicité pour faire partie d'autres cortèges. À la fin de chaque sortie, il est déshabillé, démonté puis stocké dans un local municipal.

Peau neuve !

En 2006, le géant à la peau couleur ébène change de tête. Fabriquée en plâtre, elle était assez lourde et devenait très fragile à force de promenades. Sa figure fut donc refaite en résine. Quant à sa carcasse en grillage, on la remplaça en aluminium.

La ville de Linselles est jumelée avec une commune du Burkina Faso depuis 1991.

 

 Composée de 180 adhérents, Via Zogoré a pour mission de venir en aide aux Burkinabés à travers différentes actions comme la construction de puits, d'écoles, de collèges, l'alphabétisation des adultes ainsi que le reboisement.

 

 

 

« Dans un pays où il manquait de tout, il fallait parer au plus urgent tout d'abord l'eau, ensuite l'éducation des enfants » , explique Gérard Népper.

 

 

Afin de récolter des fonds, l'association participe régulièrement aux manifestations locales, organise chaque année un salon du disque et vend des produits artisanaux Burkinabé.

 

 

Et Boureima est le meilleur symbole de cette solidarité entre Linselles et Zogoré ( traduire   = gaspillage de l'argent

des français ; il est évident que la ville de Zogoré n'envoie

pas d'aide aux pauvres de France )

Gaspillage financier à SENS UNIQUE

 

PS - il est xxxxx de penser  que cette solidarité ( à sens unique ) a d'ailleurs amené deux jeunes de cette ville , à la mort , trompés sur les réalités du jumelage et à être tués en

2010  

 

-----

DOUBLONS

 

http://www.nordeclair.fr/Locales/Halluin/2010/04/29/foule-d-invites-pour-le-bapteme-de-yasmi.shtml

 

 

 

 

  -----------------------

 

Repost 0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 06:30
Repost 0

Rechercher

Archives