Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 06:33

  LES JUIFS de STALINE

Sever PLOCKER

     http://archives-fr.novopress.info/7462/les-juifs-de-staline/

 

Un article du journaliste politique Sever Plocker, paru fin décembre 2006 sur le site www.ynetnews.com a fait couler beaucoup d’encre. Il figure ci-après, en traduction.


Sever Plocker, qui travaille pour le journal hébreu Yediot Ahronot, a déchaîné à la suite de son article un torrent de commentaires qui valent le détour.

 

A 95%, environ, il se fait couvrir, bien que juif lui-même, d’un tombereau d’insultes diverses et variées, qui s’étendent également au site, menacé de représailles, allant jusqu’au retrait de toute publicité! Pour les 5 % restants, environ, il est félicité d’avoir courageusement brisé le silence. En tout cas, il n’a pas laissé indifférent !

 

 

 

La dictature communiste bolchévique  laissa libre cours aux premiers grands criminels

de masse ,les plus grands génocidaires du 20 ème siècle dont l 'HOLODOMOR en Ukraine.

 

  

parmi ces criminels de masse, il y eut sociologiquement une  SURREPRESENTATION

MASSIVE juive

 

ces criminels mirent au point le meurtre de masse par poisons , camps de concentration, 

famine organisée

 

leçon qui fût ensuite reprise par les

SOCIALISTES nationaux allemands

( entre autres )  

 

voici les principaux de ces criminels dont beaucoup utilisèrent des pseudonymes

 

 

le fondateur de l'idéologie

Karl MARX

 

Léon BRONSTEIN dit TROTSKI

 

 

 

Naftaly FRENKEL

http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Naftaly_Frenkel&printable=yes

  Guenrikhi IAGODA

http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Guenrikh_Iagoda&printable=yes

 

  Iakov IOUROVSKI

  http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Iakov_Iourovski&printable=yes

 

  Lazare KAGANOVITCH

 

  http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Lazare_Kaganovitch&printable=yes

  

  Lev borissovitch ROSENBERG

dit KAMENEV  

http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Lev_Kamenev&printable=yes

 

 

Jacob SCHIFF  banquier new yorkais financeur de la révolution de 1917

 

 

 

http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Jacob_Schiff&printable=yes

 

Iankel SOLOMON dit Iakov SVERDLOV

 

  http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Iakov_Sverdlov&printable=yes

 

 

RAIKHMAN  REICHMAN ZAITSEV

 

 

  http://en.wikipedia.org/w/index.php?title=Leonid_Raikhman&printable=yes

Grigori GOLDMAN dit ZINOVIEV

 

http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Grigori_Zinoviev&printable=yes

 

 

GOUBELMAN dit IAROSLAVSKI

 

http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Iemelian_Iaroslavski&printable=yes

 

 

MAIRANOVSKI

  http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Grigori_Mo%C3%AFssevitch_Ma%C3%AFranovski&printable=yes

 

LEJOV

 

 http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Nikola%C3%AF_Iejov&printable=yes

 

“Nous ne devons pas oublier que quelques uns des pires meurtriers des temps modernes étaient Juifs. Il s’agit d’un événement historique particulièrement souvent passé sous silence : il y a environ 90 ans, entre le 19 et le 20 décembre 1917, au c?ur de la révolution bolchevique et de la guerre civile, Lénine signa un décret créant la Commission Panrusse pour la Répression de la Contre-révolution et du Sabotage, plus connue sous le nom de Tchéka.

Repost 0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 07:02

 

 

Inclusion  Inclus

Inclusif   mosquée ' inclusive" pour homosexuelle

 

All inclusive

 

( c'est un bordel ! = réaction d'un imam hostile )

 

Estropier 

 

Transidentitaire   LGBT

 

 

paranoia    " cessez votre paranoia anti-musulman "

 

-----------------

 

L'OR DE LA SUISSE (1300 tonnes) A ETE VENDU SANS LE CONSENTEMENT DES SUISSES
du 8 au 11 oct 2012 : Les Suisses ont été volés, purement et simplement de 60 milliards de dollars. Pire que Tony Blair avec les 400 tonnes de l'or des Anglais, pire que Sarkozy avec les 600 tonnes de l'or des Français, figurez-vous qu'un banquier suisse reconnaît avoir vendu les 1.300 tonnes de l'or des Suisses!!!

 

 

 

 

-

1300 tonnes, vous imaginez???? Le trésor des Suisses! Cela dit, ces derniers sont encore plus stupides, puisque, pour un peuple de financiers et de banquiers, ILS N'ONT RIEN VU !!! In-cro-ya-ble... Et vous avez les zouaves comme Touati qui vous expliquent que l'or ne valait rien voici 20 ans... Et pour cause.. La CIA, dans sa fabuleuse opération menée pour le compte d'Alan Greenspan, a amené (aussi) les décideurs helvètes à vendre tout leur or pour sauver le dollar!!!
Tu m'étonnes que certains Suisses cherchaient leur or il y a encore un an... Vous pouvez toujours chercher les mecs. Volatilisé, façon puzzle, disparu, volé, et cela en toute légalité car VENDU au plus bas pour sauver le dollar. DINGUE !!! A nouveau, je rappelle que c'était justement à la même époque que Blair et Sarkozy! Lire ces deux grands articles de Zero Hedge qui l'a appris parce qu'un banquier suisse très fier l'a mis dans son cv... Incroyable!!! Les Suisses trahis par leurs banquiers. Finalement, c'est bien fait pour eux.

Papier 2 avec le changement du CV en cours de route, de Michael Paprotta, et ici le premier article avec capture écran: "Michael Paprotta, or the guy who did sell 1,300 tons of gold for the Swiss National Bank from 2000 to 2005. As a reminder, the price of gold in the period was between $250 and $450 ... Assuming a current price of gold of $1800 and a blended disposition price of $350/oz, this means that Switzerland effectively gave up on just under $60 billion in upside". C'est beau la trahison de son pays... Et en plus, ce type s'en vante. Félicitations à Monsieur Paprotta.

PS: je vois de plus en plus d'articles annonçant l'or à 2500 l'once... Et ça vient de Blackrock... Pour ma part, je vous ai toujours invité à vous méfier de ce type d'annonces (Soros est aussi un grand spécialiste) parce que ces gens achètent de l'or papier: "BlackRock fund manager Evy Hambro ... predicted that QE3 could result in the gold price hitting US$2,400/oz by the middle of next summer ... The IMFreleased data this week which revealed central banks continue to buy gold with both South Korea and Paraguay recently adding to their reserves. South Korea has doubled its bullion assets over the past year, purchasing 16 tonnes in July alone".



cocus de Feydeau ( UMP ) vous trahissez le peuple  Me Collard



Détriment   ont des relations sexuelles précoces & multiples au détriment de leur développement physique & psychique



Parental ( autorité )



Empathie empathiques

Chie rac & Hollande sont empathiques au coeur des français



La girafe est grande et elle voit tout



Solder  Chie rac et Sarkozy avaient soldé la France il y a 5 ou 6 ans  Voici que la Grèce s'y met   Comme notre tour va revenir , préparez vous



Tocsin

" Croisade islamique "

Lucidité



Panel



Congru



Daigner   Digne

 

VOL DE LA DEMOCRATIE 1: L'INCROYABLE TRICHERIE DE FRANCOIS HOLLANDE
du 8 au 11 oct 2012 :
  Il veut déplacer les élections municipales dans le temps, soi-disant pour qu'elles tombent en même temps que les élections cantonales, ce qui lui évite de se prendre une raclée dans les prochains mois... Une fois de plus, la démocratie est volée en plein jour aux Français. Du vol de démocratie pour sauver le PS... Et celui qui avait lancé cette méthode fut Gaston Deferre, bras droit de Mitterrand. Il avait découpé toute la France électorale pour permettre au PS d'avoir un maximum de députés. Allez, ajoutez à ça encore un petit découpage électoral vite fait bien fait, et le PS aura 90% des pouvoirs... Ils sont prêts à tout pour garder leur misérables petits postes.

 

PENDANT DE TEMPS EN ARGENTINE ET EN GRECE... REVOLTE DES MILITAIRES
du 8 au 11 oct 2012

 

 

 

 

   article du Buenos Aires Herald que l'Armée Argentine (gardes côtes et gardes frontières) s'est révoltée contre la baisse de leurs soldes. Il nous dit: "Je pense que cela devrait donner quelques idées à nos militaires trop dociles, à condition que ceux-ci arrivent à percer le rideau médiatique français. Après tout, c'est à eux que l'on demandera de faire régner l'ordre public dans nos banlieues, au péril de leur vie lorsque celles-ci seront vraiment hors de contrôle. Les frères Merah et leurs potes n'avaient pas des pistolets à eau, eux!"... Mais il n'y a pas qu'en Argentine que les militaires s'énervent. Vous avez vu dans cette revue de presse que les militaires espagnols et portugais ont déjà donné des signes d'agacement.

 

 

 

L'ARMEE FRANCAISE SERT DE CHAIR A CANONS POUR LES BANQUIERS
du 8 au 11 oct 2012 : Eh oui, regardez bien ce reportage de France2 vu par Khalem. Il vous explique sans rire qu'il y a déjà 10 ans, l'armée avait été amputée de 200.000 hommes pour baisser son budget. Aujourd'hui l'armée est encore et toujours le coeur de l'indépendance de la France. Vous le constatez, le pillonage des budgets pour cause de crise, d'austérité, etc., a toujours eu pour première cible l'armée. Etonnanant, non? Mais le pire est là: en tant que secrétaire d'Etat-Major, j'avais vu, déjà, en 1982 (il y a 30 ans donc) le démentélement d'innombrables unités françaises pour cause de... budget!!! Je ne pouvais pas être mieux placé, j'étais aux Effectifs. Mitterrand avait déjà sabré l'armée pour payer les intérêts aux banquiers. A ce rythme, il ne restera plus d'armée française puisque l'objectif des politiques consiste (on le voit clairement maintenant) à délester la France de sa Défense Nationale   POLICE NATIONALE: "NIQUE TON TABLEAU"
du 8 au 11 oct 2012 :
  Les musiciens sont toujours en avance, la preuve, ils annonçaient en fait la crise... Le "nique la police" des rappeurs d'il y a dix ans vient de magistralement se réaliser puisque le gouvernement de Hollande le Mou va (après celui des militaires, voir plus bas) "niquer la police" avec bien plus d'efficacité que tous les zoulous de banlieue et autres poètes-rappeurs: il va les frapper dans le dos et dans le porte-monnaie en bloquant tout simplement le tableau d'avancement de la Police Nationale si l'info ci-dessous se précise (mais elle colle avec le reste).

 

 

 

 

 

En Grèce, environ 200 salariés ont pris d'assault le Ministère de la Défense pour que leurs salaires soient payés. Ils n'ont pas été payés, écoutez bien, depuis 6 mois...

Et je vous le garantis, cela va créer des vagues de colère jamais vues, le "Avancement 2013 pour la Police Nationale" ci-dessous vous le montre. Et dire que ces gens, comme les militaires, risquent leur vie! Commentaire de Michel: "Nous suivons le même chemin que l'armée concernant l'avancement, du moins à peu près. Information de source syndicale":

.

Brigadiers: 1350 nommés (4200 en 2012).
Brigadiers chefs: 800 nommés (1450 en 2012).
Majors: 500 nommés (1100 en 2012).

 

 

Et vous avez Hollande et Belkacem qui vous expliquent très sérieusement que les budgets de la place Bauveau ne bougeront pas... Là aussi, et une fois de plus, ils ont déshabillé Paul pour habiller Jacques. François Hollande est en train de se suicider, littéralement. Les rappeurs ont maintenant plus de choix pour leurs textes: "nique" (choisissez) "la Police", "l'Armée", "les CRS", "les Gardiens de prison", "les Pompiers", etc.

PS2: "Nique la Police, c'est maintenant!" .
 à mon.      

 

LES ETATS-UNIS ACHETENT LA FRANCE AVEC LEUR PHOTOCOPIEUSE (suite et preuves)
du 8 au 11 oct 2012 : Et cela ne dérange ni les journalistes, ni les députés, ni les Français à qui on ne donne (en ce moment) que des affaires médias musulmanes ou bien juives. J'en avais déjà parlé (voir plus bas), eh bien vous avez une nouvelle confirmation dans le Financial Times de samedi. Les Américains mettent 3,5 milliards d'euros sur la table pour acheter les immeubles les plus profitables dans les capitales européennes: "The largest US property companies are cashing in on the troubles of their European rivals with a 3.5bn euros spending spree that marks a rare bout of transatlantic real estate investment. US real estate groups spending in the first 9 months of 2012 represented a near fivefold increase (x5) on the total recorded for the whole of last year ... In the most valuable transatlantic deal of the year so far, Simon, the largest owner of shopping malls in the US, bought up almost a third of Klepierre, the French retail real estate investment trust, for 2 billion dollars in March.". Lire ici le grand article complet sur le FT. Tiens, et si nous on achetait le Texas et une partie de New York avec nos photocopieuses à nous? L'EUROPE N'EST QU'UNE FABRICATION DE LA CIA, REGARDEZ ICI CET ARTICLE D'AMBROSE EVANS-PRITCHARD COMMENT ELLE PAYAIT CHAQUE MOIS ROBERT SHUMANN ET D'AUTRES "INTELLOS" POUR IMPOSER L'IDEE DU FEDERALISME... GRACE A L'UE, LES AMERICAINS POMPENT TOUTES NOS RICHESSES CHEZ EUX

Repost 0
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 06:51

 

 

 

 

 

 

Clair-obscur dans l’Armée des Ombres, par Mathieu Brocard

recensions1

A propos de Fabrice Grenard, Maquis noirs et faux maquis, 1943-1947, Paris, Vendémiaire, 2011.

 

 

 

« Dans les Alpes-Maritimes, un ancien bras-droit du célèbre gangster marseillais Spirito, Jo Mattéi, constitua un maquis de Provence, dont on ne sait pas très bien s’il était vrai ou faux : tout en menant quelques opérations de sabotage, il se livra également à de nombreux pillages destinés sans doute à alimenter de fructueux trafics ».

 

 

Fausse Résistance ? Vraie délinquance ?

 

 

Il ne s’agit pas du scénario d’un film noir auquel nous convie F. Grenard dans son livre Maquis noirs et faux maquis, mais d’un essai sur un fait mal connu de la fin de l’Occupation en France : l’apparition de faux maquis de résistance, opérant, sous couvert d’actions patriotiques, de nombreux pillages, vols et rackets. Mais, si la définition est claire, le phénomène est complexe à cerner : comment distinguer un faux maquis d’un vrai, quand les deux se livrent, pour leur approvisionnement, à des vols ou à des réquisitions ? Comment savoir si un maquis n’agit que pour couvrir des actes de banditisme ou si son engagement patriotique est sincère ? Un maquis peut-il dévier de ses buts initiaux de résistance vers des activités de brigandage ?

Ce sont toutes ces interrogations que soulève l’auteur, spécialiste des trafics et du marché noir sous l’Occupation, et auxquelles il tente de répondre, offrant par là-même au lecteur, une galerie de portraits hauts en couleur

 

I. Les maquis de surineurs ; les faux maquis :

Dans son ouvrage, F. Grenard rappelle d’abord que c’est à partir de l’année 1943 que les maquis, ces groupes de résistants réfugiés dans les régions rurales, souvent montagneuses ou forestières, se développent fortement. Ils étaient jusqu’alors composés de certaines catégories de personnes, « ennemies » du régime de Vichy ou des autorités allemandes : Juifs, communistes, républicains espagnols, Allemands antinazis, antifascistes étrangers. Mais en 1943, la mise en place du Service du Travail Obligatoire en France provoque un afflux massif de jeunes français dans la clandestinité. Beaucoup réussissent à se cacher par eux-mêmes, mais certains choisissent de se réfugier dans des maquis, où ils ont quelquefois la volonté de se battre au sein de la Résistance. Ainsi, à la fin de l’année 1943, ce sont sans doute entre 100 et 200 000 jeunes réfractaires au STO qui ont rejoint le maquis. Cet essor des maquis est dû également à l’érosion progressive du pouvoir de Vichy et à sa perte de contrôle sur le territoire, dès fin 1943, et bien plus encore à partir de l’été 1944. Les mouvements de résistance incarnent alors parfois, dans certaines régions, une nouvelle autorité, quasi-officielle.

C’est dans ce contexte que se développent, parallèlement aux vrais maquis résistants, de faux maquis (ou « maquis noirs »), qui utilisent une couverture patriotique résistante pour maquiller leurs larcins : vols, braquages de bureaux de tabac, d’administrations (afin de dérober les tickets de rationnement), de commerces, réquisitions de produits agricoles, assassinats. Alors qu’en 1941, se faire passer pour un policier ou un gendarme de Vichy était un moyen assez aisé d’obtenir satisfaction, alors qu’au début de l’année 1943, l’uniforme de milicien ou d’agent de la Gestapo constituait un atout pour voler en toute impunité, il semble bien que, dès la fin de 1943, ce soit la tenue de maquisard qui procure le plus d’avantages ! La population reçoit les faux maquisards avec bienveillance, souvent prête à donner volontairement ce qu’on lui demande, pourvu que les escrocs portent un brassard… Le faux maquisard peut en outre espérer, grâce au statut de Résistant, échapper à toute poursuite judiciaire à la Libération, et même acquérir un prestige de héros !

Georges Guingouin, surnommé le préfet du maquis.

Qui compose ces faux maquis aux noms évocateurs de « bande à Dicky » dans l’Yonne, de « maquis de Mickey » autour de Clermont-Ferrand ? L’auteur développe plusieurs exemples dans son enquête, notamment celui du « Groupe Bayard » qui agissait en Dordogne à partir de mai 1944. Ce maquis, reconnu comme unité FFI et appartenant à ce titre à l’Armée Secrète, se livre bien à de nombreuses exactions (pillages, vols, assassinats), mais son chef, Charles Martin, affirme que c’est au service de la France Libre. Pourtant, lors du procès ouvert en 1948 contre lui, force est de constater que les exécutions de soi-disant « collabos » dans le village d’Issigeac ressemblent davantage à des règlements de compte personnels qu’à des actes de salut public. Même des membres du Groupe ont été assassinés par son chef, après qu’ils se soient plaints de ses méthodes expéditives et de ses pillages. Charles Martin, dès avant la guerre, a en fait été condamné à de multiples reprises pour vol et proxénétisme. Le « Groupe Bayard » est donc un faux maquis… et pourtant Charles Martin échappe à la peine de mort et n’est condamné qu’à 10 ans de réclusion, eu égard à ses décorations militaires ! Cet exemple montre bien la difficulté, pendant et après l’Occupation, de distinguer un faux d’un vrai maquis.

Les faux maquis ne sont cependant pas tous composés de criminels et de trafiquants du « milieu » (certains maquis, vrais et faux, ont recruté dans les cercles de la pègre, notamment à Marseille). Ils contiennent aussi des réfractaires au STO qui se sont engagés dans le maquis pour se cacher uniquement, et qui, par oisiveté, commettent de petits larcins ; des « profiteurs » qui se sont engagés par patriotisme sincère, mais qui, à l’occasion, n’hésitent pas à abuser de leur prestige pour accroître leurs biens. F. Grenard évoque ainsi le cas du maquis de Toul, dont le chef, Alex Hardy, n’obéit plus à la hiérarchie des mouvements de Résistance de son département, et agit de façon incontrôlable. Privé de l’aide financière et matérielle de la Résistance, A. Hardy organise des pillages, ne respecte plus les règles de sécurité – il fête au grand jour le 14 juillet 1944 –, jusqu’à ce que la Gestapo l’arrête et l’exécute. Le maquis de Toul, vrai ou faux maquis ? Comment faire la différence entre les deux ? C’est la question que se posent les vrais maquisards eux-mêmes, soucieux de ne pas être assimilés par les populations, à des bandits.

II. Combines et rapines des vrais maquis :

Fabrice Grenard rappelle tout d’abord que les maquis de résistance, s’ils reçoivent bien une aide financière et matérielle de Londres, doivent procéder à des opérations illégales pour se ravitailler. Les besoins d’un maquis étant comparables à ceux d’une « petite armée en campagne », l’essentiel de l’activité des maquisards est consacré à se procurer de la nourriture : 13h par jour contre 8h consacrées au sommeil et aux repas, et 3h seulement pour les questions militaires ! De fait, c’est parallèlement à l’essor des mouvements de résistance en France qu’on note une recrudescence des vols, des attaques à main armée contre des commerces, des bureaux de tabac, des mairies, des banques…

Assimilation de la Résistance au banditisme dans Le Petit Ardennais, 23 janvier 1944

Les rapports de la gendarmerie et de la police de Vichy ne font évidemment aucune distinction entre vrais et faux maquis, les deux étant qualifiés de groupes de « bandits » ou de « gangsters ». Les organisations de Résistance cherchent alors à éviter tout amalgame au sein de la population, et tentent d’édicter certaines règles de comportement que devront respecter les maquis, afin de ne pas être considérés comme de vulgaires pillards.

En mai 1943, le responsable du Service National Maquis, « Jérôme », rédige une directive, véritable « charte de maquisard » rappelant le devoir d’exemplarité des maquisards, et les bonnes relations qu’ils doivent entretenir avec la population. Les actions de ravitaillement des maquisards doivent prendre pour cibles prioritaires les services de Vichy (stocks du Ravitaillement général, du Secours National, des Chantiers de jeunesse), les collaborateurs notoires, les trafiquants du marché noir – alors même que cela ne saurait suffire à leur approvisionnement. Les opérations doivent être signées pour ne pas être assimilées à des vols, et ne doivent pas mécontenter la population : l’auteur mentionne ainsi des vols de bétail qui ont lieu après que les paysans ont été payés par l’administration de Vichy. Parfois, les « victimes » de vol aident même les maquisards : certains secrétaires de mairie du Lot disposent les tickets de rationnement en évidence sur leurs bureaux à la fin de chaque mois, afin qu’ils soient volés plus facilement !

Certains maquis sont même assez puissants pour incarner l’autorité quasi-officielle dans plusieurs départements à la fin de l’Occupation : ainsi, dans le Limousin, le chef du maquis d’inspiration communiste G. Guingouin promulgue des arrêtés qu’il fait appliquer aux maires sous peine de représailles, fixe les prix du marché noir (environ 2 à 3 fois les prix fixés par Vichy) et établit un contrôle sur la région tel que les services du Ravitaillement général (administration de l’Etat Français) achètent quelquefois les produits aux tarifs fixés par le maquis pour ne pas mécontenter la population ! L’engagement patriotique de ce maquis ne fait certes aucun doute (Guingouin entre en Résistance dès février 1941, avant même l’invasion de l’URSS par l’Allemagne nazie), mais le contrôle territorial exercé par Guingouin ne lui permet-il pas de légitimer des actions illégales ? En d’autres termes, Guingouin n’a-t-il pas profité de la puissance de son maquis pour asseoir un pouvoir personnel sur la région ? Ce sont les reproches qui lui sont faits après la guerre, lorsqu’il est jugé pour l’assassinat de deux paysans en novembre 1945 (des témoins gênants d’opérations illicites ?). Un non-lieu est cependant prononcé en 1959.

D’autres cas, mentionnés par F. Grenard, sont plus problématiques encore et révèlent la grande difficulté de distinguer entre vrai et faux maquis : l’auteur cite par exemple le cas de « Soleil », de son vrai nom René Coustellier, chef du 5e bataillon FTP de Dordogne, entré au maquis en février 1941, arrêté puis évadé, spécialisé dans les actions périlleuses (sabotages, évasions), libérateur de Villeneuve-sur-Lot et de Périgueux… « Soleil », un cas exemplaire de maquisard héroïque, qui pourtant suscite la méfiance des autres organisations de résistance : le maquis de « Soleil » aurait récupéré certains parachutages de Londres qui ne lui étaient pas destinés ; il aurait opéré avec des méthodes trop expéditives… L’Armée Secrète envisage même, en mai 1944 d’éliminer « Soleil » !

III. Nuits blanches pour maquis noirs ; la répression :

Les faux maquis sont l’objet d’une répression multiple : de la part des autorités de Vichy et des autorités allemandes, aux yeux desquelles n’existent que des « terroristes » ou des « bandits », mais aussi de la part des organisations de Résistance qui tentent par tous les moyens d’isoler, voire d’éliminer ces bandes de pillards qui se font passer pour résistantes.

Face à l’impuissance, voire à la passivité de la gendarmerie dans la lutte contre les maquis, le régime de Vichy crée en 1941 les GMR (Groupes mobiles de réserve), complétés en 1943 par la Milice. Contrairement à la gendarmerie, dépassée par le nombre important de missions nouvelles qui lui incombe

Affiche de propagande contre les maquis, 1944.

nt (traques des résistants, des Juifs, des trafiquants du marché noir), n’agissant pas toujours efficacement contre les maquis (pour ne pas se mettre à dos la population rurale auprès de laquelle elle agit, ou parce qu’elle partage les motivations patriotiques des maquis), ces organisations paramilitaires ont pour mission première de lutter contre la Résistance. Il leur est cependant difficile d’opérer seules : pour lutter contre le maquis des Glières en mars 1944, le millier de miliciens engagés est assisté de 3000 soldats allemands.

 

 

 

La Milice et les Allemands tentent également d’infiltrer les maquis :

 

 c’est la mission des groupes « Brandebourg », intégrés à la Waffen SS.

 

Les Allemands créent aussi de faux maquis destinés à démanteler les réseaux de résistance d’une région :

 

 

 

 

c’est le cas de la « bande du bossu » dans la région de Sedan.

 

 Ce groupe, dirigé par un auxiliaire de la Gestapo, assisté d’un nain surnommé « le bossu » et d’un ancien boxeur proche du collaborationniste Marcel Bucard, se fait passer pour une vraie organisation de résistance, accueille ainsi des réfractaires au STO qui croient s’engager dans un vrai maquis, puis les exécute.

 

 

 

Les mouvements de résistance prennent très au sérieux le risque d’amalgame avec les faux maquis, et les conséquences négatives que cela pourrait avoir sur leurs relations avec la population. La Résistance édite ainsi des tracts à destination des populations susceptibles d’être victimes de faux maquis pour rappeler des règles de prudence, pour affirmer aussi que les vrais maquis ne sont pas responsables des pillages. Des appels à la méfiance face à des hommes se proclamant résistants alors qu’ils ne portent pas de brassard identifiable sont lancés à la BBC. Certains groupes de résistants tentent de démanteler les faux maquis : ils les coupent de leurs approvisionnements, ne s’en prennent qu’aux chefs, considérant souvent à juste titre que la plupart des membres de ces faux maquis sont des patriotes sincères qui n’ont pas conscience d’appartenir à une organisation criminelle, organisent même quelquefois des exécutions publiques, comme celles de mai 1944 en Corrèze, opérées par les FTP. Ce serait environ 1000 faux résistants ou résistants déviants qui auraient ainsi été exécutés à la fin de l’Occupation et après la Libération.

F. Grenard montre même que la Résistance a pu quelquefois coopérer avec les autorités de Vichy pour lutter contre les faux maquis, en vue de rétablir un certain ordre dans une région : les maquis préviennent parfois la préfecture, la gendarmerie, la police, des agissements de faux maquisards. Dans l’Yonne, c’est même le commandant de l’Armée Secrète qui écrit en juin 1944 au préfet ! Certaines publications de la Résistance saluent même parfois l’action de la police de Vichy !

Deux exemples développés par l’auteur montrent cependant la difficulté de différencier un vrai maquis d’un faux : comment expliquer tout d’abord l’inimitié que portent les organisations de résistance (l’Armée Secrète en particulier) au groupe FTP « Soleil » en Dordogne ? L’auteur l’explique par les rivalités importantes entre maquis, qui n’hésitent pas à se qualifier mutuellement de faux maquis. Ces tensions opposent la plupart du temps les mouvements de l’Armée Secrète aux FTP, communistes et ainsi suspectés de vouloir créer une situation insurrectionnelle en France, en multipliant les assassinats et les actes de guérilla.

Le cas du maquis Lecoz est inverse : en Indre-et-Loire, le capitaine Lecoz, de son vrai nom Georges Dubosq, organise au printemps 1944 un maquis, qui opère certes de multiples pillages et assassinats, mais s’en prend surtout aux trafiquants du marché noir, aux « collabos » notoires, quelquefois même aux Allemands. Son maquis rassemble des réfractaires au STO, mais aussi des républicains espagnols, des déserteurs de la Wehrmacht, des soldats américains évadés des prisons allemandes, et est reconnu officiellement au début du mois d’août 1944 comme une organisation de résistance – d’autant plus qu’il n’est pas communiste. Le capitaine Lecoz devient même un héros en entrant le premier dans la ville de Loches, évacuée un peu auparavant par les Allemands… avant d’en être délogé par leur retour inopiné.

 

 

 

Le capitaine Lecoz, héros de la Résistance ? En octobre 1944, il est arrêté pour un vol d’essence, mais le procès qui s’ensuit révèle un passé peu glorieux : les nombreux pillages, l’assassinat d’un inspecteur de la police de Vichy qui enquêtait sur ses actions sont bien sûr évoqués, mais surtout, on découvre que Georges Dubosq est un repris de justice condamné dès l’âge de 14 ans, libéré par les Allemands en 1941 afin d’infiltrer des réseaux de résistants à Angers puis en Bretagne, mission qu’il accomplit avec succès, provoquant plusieurs arrestations et exécutions. Son installation à Loches n’est pas un acte patriotique mais pur opportunisme : Dubosq vit dans des châteaux, entouré d’une cour de femmes et d’hommes de main, amassant même une fortune de 15 millions de francs ! Le procès montre aussi que les victimes de Lecoz ne sont pas majoritairement des collaborateurs ou des miliciens, et sont même quelquefois des résistants ! Georges Dubosq est finalement exécuté comme faux maquisard en mai 1946, tandis que la plupart des membres de son maquis sont innocentés car considérés comme des résistants de bonne foi. A partir de l’automne 1945, le retour progressif de l’autorité de l’Etat conduit à la disparition des bandes de faux maquisards.

 

 

L’ouvrage de Fabrice Grenard illustre un aspect méconnu de l’histoire de la Résistance : celui de la fausse Résistance ou de la vraie délinquance sous l’Occupation. Par une accumulation d’exemples, l’auteur montre en fait toute la complexité à définir le terme de « faux maquis ». Ce concept semble en effet, à la fin de l’Occupation, très subjectif : ne suffit-il que de tuer quelques collaborateurs et de ne pas être communiste pour être reconnu comme un vrai maquis par Londres ? La réponse est évidemment négative, mais la description des rivalités internes à la Résistance que fait l’auteur, est saisissante : quand le FTP « Soleil » est rejeté par l’Armée Secrète, Lecoz, agent allemand et faux maquisard reçoit des aides et des parachutages de Londres ! Le procès de Charles Martin, chef du « Groupe Bayard » met bien cette complexité en lumière : condamné pour ses exactions de faux résistant, il échappe à la peine de mort grâce à ses décorations militaires !

Subsistent pourtant quelques interrogations après la lecture de cet ouvrage : les faux maquis, tout en perpétrant leurs actes de pillages, ont-ils pu agir parfois pour aider la vraie Résistance ? Ont-ils éprouvé quelquefois un certain sentiment patriotique ? Y a-t-il eu des relations d’entraide entre faux et vrais maquis ? On pourra regretter que le point de vue des faux maquisards, leurs tentatives éventuelles de justifier leurs actions, ne soient pas abordés par l’auteur. Fabrice Grenard propose en tout cas ici un ouvrage stimulant, qui offre de nombreuses pistes de réflexion.



Mathieu Brocard est agrégé d’histoire et enseigne actuellement au lycée Claude Gellée d’Epinal. Il mène des recherches sur l’histoire des relations franco-allemandes dans l’entre-deux-guerres.

 

 

Lire la recension itw

 

Repost 0
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 06:49

 

 

 

 

 

 

 

" HISTORICISER  "

 

 

 

http://blog.passion-histoire.net/?p=11515

Repost 0
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 15:24
Repost 0
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 14:42

 

 

MOTS

 

 

Promiscuité

 

Délivrer     Calais  16 clandestins délivrés par la police !   Ah bon, son rôle n'est pas de les arrêter ( et expulser )

Sainte Frousse

 

Bande , incivilités, Insultes , tags

 

LAPSUS   le lapsus d'Ayraultport le 14 novembre en Allemagne

Furchtbaren  ...  au lieu de FRuchtbaren

 

les relations sont EFFROYABLES [ Fruchtbaren ]

au lieu de dire FRUCTUEUSES FRUCHTBAREN  [ porteuses de fruits ]

 

15.11.2012  selon France désinfo , les teutons ont beaucoup apprécié l' exprofesseur d'allemand

Ayraultport , reconverti en politique sociale

( plus juteuse & sociale pour lui ]

 

 

Braconnage

 

Surineur   les Maquis de surineurs

 

Conflomise  Conflict + Compromise 

 

 

Fille adoptive de Chirac ( n'a pas pu aider une jeune française )

a pris une chinoise Anh Dao TRAXEL

 

les jeunes françaises puent de la gueule , c'est bien connu  !

 

Fibonacci  = Léonard de Pise

 

Phi  nombre phi   1,618  nommé d'après le sculpteur PHIDIAS

 

15 Novembre

le président ' gentil ' ' normal '

( cocufieur gentil  / Adultérin normal )

 

 qui """"" devait fermer """"" FESSENHEIM-TCHERNOBYL Urgemment , dès son élection

 

 ( n'a PAS EU LE TEMPS depuis le printemps )

 

est en pologne ce jour avec AREVA , EDF

pour essayer de fourguer aux pollaks une

première centrale nucléaire

 

Madame du flôt doit être noyée

aucun signe de cette  xxxxxxxx

 

 

Bataille de COVADOGA  722  Don Pelayo

 

Argutie

 

Quiétisme 

 

-

 

http://www.postedeveille.ca/2011/02/autriche-elisabeth-sabaditsch-wolff-condamnee-pour-blaspheme.html

 

 

--------

 

 

Repost 0
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 07:25

 

 

Un monde post-américain

14 novembre 2012 
 
Millière 
 

J’ai écrit ici, voici dix mois, qu’Obama serait réélu.

 

Il l’a été. J’ai, pendant quelques jours, espéré qu’un sursaut se produirait.

 

 Le sursaut ne s’est pas produit.

 

Je n’ai pas consulté les médias français depuis le 6 novembre, car je suis aux États-Unis.

 

Je n’ai aucune difficulté à imaginer ce qui se dit et s’écrit en France présentement.

 

  

Ce qui n’est pas perçu est que nous entrons dans un monde très différent.

 

 

La réélection de Barack Obama signifie que l’économie américaine va cesser d’être le moteur du monde.

 

Aucune autre économie de la planète n’est à même de jouer ce rôle aujourd’hui. Ni l’économie chinoise, qui subit déjà les conséquences du déclin américain, ni les économies eu­ropéennes, qui vont continuer à se détériorer.

 

Ce qu’on appelle de manière vague la « crise », depuis 2008, va s’accentuer.

 

 

La réélection de Barack Obama signifie aussi que l’ordre du monde tel qu’il a été mis en place après la Seconde Guerre mondiale va continuer à s’effondrer.

 

Le monde va devenir plus sûr pour les dictateurs, les fanatiques, les totalitaires. Tous ceux qui sont encore attachés à la liberté vont connaître des années difficiles.

 

 

Tout en s’essoufflant économiquement, la Chine va se renforcer géopolitiquement et affirmer sa prépondérance sur l’Asie. Outre la Chine, les pays qui vont voir leur puissance et leur pouvoir de nuisance conforté sont la Russie, l’Iran, le Venezuela.

L’Organisation des Nations Unies, ce club de tyrans et de corrompus, va se trouver définie de plus en plus comme la « communauté internationale », et il faudra en attendre des régulations, des taxes supplémentaires et des tentatives accentuées d’aller vers une forme de gouvernement technocratique planétaire.

Le monde dans lequel nous entrons sera post-américain. Il sera aussi graduellement post-démocratique. Les élections perdront de leur sens, mais elles ont déjà perdu leur sens en Europe. Le choix sera, là où le choix existe encore, entre des socialistes de diverses obédiences. Aux États-Unis, où le choix n’avait pas encore été anéanti, on peut considérer qu’il est en voie de l’être, car la vague qui a porté Obama sera difficilement réversible.

Le monde dans lequel nous entrons sera post-capitaliste, au sens où les liens entre grandes entreprises, financiers et gouvernements vont devenir plus étroits qu’ils ne sont déjà. La liberté d’entreprendre vit sans doute ses derniers instants, et elle appartient vraisemblablement au passé. Aux États-Unis où elle existait encore, elle a été remplacée pendant les années Obama par ce qu’on appelle le « crony capitalism », le capitalisme d’accointances.

 

 

 

Dois-je l’ajouter ? Le monde dans lequel nous entrons sera aussi post-occidental.

 

 

Le christianisme, le judaïsme sont en reflux.

 

La seule religion qui gagne du terrain est l’islam.

 

 Et la réélection d’Obama est aussi une victoire pour l’islam, et, au sein de l’islam, pour l’islam radical.

Mon amie Bat Ye’or a beaucoup écrit sur la transformation de l’Europe en « Eurabia ». Cette transformation va se poursuivre.

 

Elle a écrit aussi sur la volonté des tenants de l’islam radical de restaurer le califat.

 

Nous allons voir cette restauration se rapprocher.

 

 

Peu de maillons manquent à ce jour. L’un des principaux maillons est l’Arabie Saoudite. L’un des objectifs de l’administration Obama II sera de faire que le maillon saoudien se rattache à la chaîne et suive le chemin de l’Égypte, de la Libye, de la Tunisie, du Yémen.

 

 

 

 

 

 

 

Le monde dans lequel nous entrons sera un monde plus dangereux. La prolifération nucléaire va se poursuivre.

 

Le terrorisme va rester un péril majeur.

 

 

 

 

 

Je n’ai aucune difficulté à imaginer ce qui se dit et s’écrit en France, non.

Je pense que ceux qui se réjouissent de la réélection de Barack Obama sont sourds et aveugles.

 Je ne puis imaginer qu’ils souhaitent consciemment le monde qui vient.

Leur détestation des États-Unis est assouvie.

 

Ce qu’ils ne perçoivent pas est que l’élection, puis la réélection du premier Président anti-américain de l’histoire des États-Unis, va avoir des conséquences infiniment plus vastes que la simple chute des États-Unis.

 

 

Le désastre Obama va se poursuivre. Et le mot « désastre » est trop faible pour définir ce qui se profile…

 

Repost 0
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 07:10

-

MOTS

 

 

Gentil  Gentillesse

 

Hollande est un président gentil

 

Il cocufie " GENTIMENT " monsieur TRIERWEILER,

en  ....... gentiment les organes de Madame tweetweiler 

 

Gentiment  a remplacé les formes gentilment, gentillement (fin XIIe siècle), gentieument (vers 1200) ; il se rattache d'abord à GENTIL  « noble », puis remplace GENTEMENT

 

HOLLANDE a  gentiment répudié madame marie-ségolène , née

ROYAL  . Marie-ségolène a supprié l'horrible mot marie

de son état-civil " merdiatique"

 

Le pire ennemi de la classe populaire , c'est le socialisme

réformiste   Georges SOREL

 

Favoriser   Favori   Favoritisme

 

Couillonnade

 

Cancre 

 

Gai    #   Gay

 

Faquin

 

Affèterie

 

Djizya

 

Trac   

 

Ontologique   ontologiquement bon  

 

Illicite

 

Communion ( de Paul )

 

Compétition   compétiteur 

 

Rechigner

 

Proférer 

 

Sacrifier ( le patrimoine )

 

Patrimoine   Matrimoine

 

Parent   /  Parent N ° 1   / Parent N° 2

 

Exubérance 

 

Mondialiste

 

Adage  Adagio

 

Part des cotisations salariales  France

 

1970  =  5%

2005  =  16 %    + 11 % en 35 ans

 

ces ONZE % ont servi à financer l'immigration étrangère

 

 

Chlordécone   le chlore déconne

 

scandale sous MITTERRAND  , autorisé en 1981 en France

alors même que l'interdiction aux USA date de 1976

 

autorisé jusqu'en 1993

puis ensuite utilisation poursuivie  ( stocks écoulés )

 

10 atomes de Cl , 1 atome d' Oxygène , 10 de carbone

 

se fixe dans le sol pour plusieurs centaines d'années

 

eau contaminée

a contaminé les LEGUMES RACINES ( cultivés en terre )

 

France 3ème consommateur de pesticides au monde

( pour une infime surface de la planète )

 

plus important en rapportant à la surface

 

 63 000 tonnes pour INDUSTRIECULTURE

 

   7 000 tonnes pour les particuliers débiles

 

total 70 000 tonnes annuellement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-

Repost 0
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 07:14

----------

 

 

 

Cafouiller Cafougnette

Coi

Bréneux

Flop la Loi du Flop ( ou de Duflot)
Du Flôt ! nom prédestiné

Barguigner

Consort

Derechef

Lisible

Racialiste ( la grande démocratie racialiste )

Lazzi

Catimini ( on vote en catimini le TSCG )

Couinement

Concocter

De Gaulle disait qu'il n'aimait pas les socialistes , parce qu'ils n'étaient pas socialistes
Le diable est le singe de Dieu ( Luther )

Linéament

Apologue

Apoptose

Clémenceau appelé < le perD la victoire > par FOCH

Un honnête homme , c'est un homme de gauche et qui est droit
( AUBRY fille Delors pistonnée au PS et élue par fraude ) discours du PS novembre 2012

Marthe Robin répondant à Yvonne de Gaulle qui l'avait consultée
dès qu'il est mort , il est allé directement en enfer parlant de Charlot

Gaffe Gaffeur

-

Gale le retour

éradiquer
Vergogne

Précaire précariser

Betteravisation ( de l 'armée française )

dépyramidage

dépravation ( des musulmans vivant en Occident selon Imams maghrébins )

Asticieux

Gidouille

Gai # Gay

Sarko ce Pinocchio national
Husaria

Pontifier Pontifical

De Gaulle à Al ger
" je vous HAIS ! compris ! "

Souk mettre le souk

Lurette ( belle )

Marie France Garaud
= Forfaiture de Fillon & Sarcome "
---------------

 

 

----------

 

 

 

-

Repost 0
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 07:06

 

 

 

HIDALGO

 

POLITICARDE

QUI N'EN EST PAS A UN MENSONGE PRèS

 

PLUS C'EST GROS, 

PLUS çA PASSE . 

 

  --------------------------

FN   «L’histoire a du sens.

 

Le Front national est un parti qui a soutenu, pendant la guerre, la collaboration avec les nazis.»  


Anne Hidalgo, candidate PS
à la mairie de Paris

PS  anciennement dirigé par

MITTERRAND

VRAI COLLABORATEUR

DES NAZIS

( NAZIONAL

SOZIALISTEN )

en 1942 1943

ministre de PETAIN 

 


Sauf que le FN a été fondé en 1972…!!!

 

PS  Prêts au Mensonge !!! 

 

 

 

Repost 0

Rechercher

Archives