Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 15:03
Repost 0
Published by @@@
commenter cet article
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 15:03
   

 

 
 

Michel de Poncins :

 Le piège des niches fiscales

 

Entretien - mardi 20 octobre 2009

fiscalite
Le pouvoir vient de renoncer à supprimer les niches fiscales. Selon vous, est-ce une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

Ces centaines de niches représentent un coût de 70 milliards pour le budget. Le rêve du pouvoir était de fabriquer une nouvelle usine à gaz administrative pour récupérer de l’argent : limitation globale, franchise sur leurs montants cumulés ou autres complications. Il y renonce, car il mijote deux impôts nouveaux (dont la taxe carbone) et que ces deux pilules sont déjà difficiles à faire avaler aux citoyens, encore que la docilité surprenante de ces citoyens soit connue. Par deux fois au moins, les pouvoirs précédents avaient abandonné cette idée impossible : en 2003 et en 2007.

Pourquoi dites-vous que c’est impossible ?

C’est simple. Le point de départ, ce sont les calamités diverses créées par l’activisme inutile, voire néfaste des politiques. Les gouvernements successifs en voulant tout diriger dans tous les domaines créent de multiples nuisances. Il arrive un moment où celles-ci deviennent trop visibles. Pour en corriger les effets, les politiques imaginent alors de manipuler les compteurs et donc d’inciter les citoyens à de nouveaux comportements par la création d’une niche fiscale. Les citoyens réagissent évidemment dans le sens de leur intérêt et il advient, paraît-il, que de gros contribuables parviennent avec une utilisation habile à ne pas payer d’impôts. Tant mieux pour eux ! Les gauchistes au pouvoir, quel que soit leur déguisement électoral, évoquent alors des « abus » ! L’idée leur vient de supprimer les niches, mais l’usine à gaz est telle que le pouvoir n’y parvient pas et y renonce pour taper ailleurs : c’est ce que fait le pouvoir actuel. Le pire est que les utilisateurs de ces niches n’ont pas forcément à se réjouir de la prétendue faveur qui leur est dévolue…

Pourquoi ?

La grande presse ne dit pas la vérité et la presse financière est peu bavarde sur le sujet. En fait, la quasi totalité de ces niches sont des pièges. Le prétendu avantage passe dans la poche des intermédiaires. C’est le cas des investissements dans les monuments historiques, sauf exception très particulière. L’ISF est également exemplaire. Pour ne pas le supprimer, le gouvernement a inventé une usine à gaz très difficile à comprendre, qui conduit à des économies d’ISF, à condition d’investir dans des fonds d’investissement de proximité (FIP) ou dans des fonds communs de placement dans des entreprises innovantes (FCPI). Lorsque l’on examine avec attention et la calculette en main, les résultats potentiels de ces fonds, on s’aperçoit que, très précisément, l’avantage fiscal est absorbé par les frais de gestion inévitables tant la construction est complexe.
Le cas des investissements dans les DOM-TOM est célèbre. Dans les salons d’investissement, on voyait des courbes extraordinaires où, avec très peu d’argent et grâce aux « faveurs » du fisc, on s’enrichissait à une allure vertigineuse. Devant ces courbes, des médecins, des architectes et des notaires, pourtant très adroits dans leur propre métier, se sont laissés piéger par des vendeurs talentueux. Or, souvent, c’était pour des hôtels qui ne trouvaient pas de clients : seuls s’enrichissaient les intermédiaires. Il y a quelques années, un sénateur se vantait d’avoir vendu lui-même des terrains aux promoteurs !
Aux inconvénients signalés ci-dessus, s’ajoute l’incertitude juridique. Les niches évoluent sans arrêt dans les détails et au gré de l’humeur des politiques. Au bout du compte, le risque existe d’une grande colère de ces politiques aboutissant à la suppression pure et simple, avec au besoin la rétroactivité, pratique assez courante et qui semble relever des « valeurs » de la république. Le plus drôle est que, même en cas de grosse colère, les politiques ne peuvent pas s‘empêcher de créer simultanément de nouvelles niches.

Indépendamment de ce conseil de prudence, quelle conclusion en tirez-vous ?


La France continuera à décliner, tant que les esclaves-contribuables accepteront leur triste condition, tout en avalant goulûment les carottes empoisonnées que les prédateurs publics leur offrent avec l’argent qu’ils leur ont pris !
Repost 0
Published by @@@
commenter cet article
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 15:02
Repost 0
Published by @@@
commenter cet article
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 15:00
Repost 0
Published by @@@
commenter cet article
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 14:50
Repost 0
Published by @@@
commenter cet article
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 14:49
Repost 0
Published by @@@
commenter cet article
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 14:49
Repost 0
Published by @@@
commenter cet article
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 14:22


ACQUE    avec

BAJAFLER   parler sans arrêt

Se BAMBANER   Flâner

BARDANE   punaise de lits

BENOUILLé    Mouillé

BOCON    Le Rhume

CACABOSON   s'accroupir

CHAILLOTES   dents

CHENU     Beau    CHENUSE   belle

Côtivet   la nuque

EMBIERNES    ennuis , soucis

ESCALINS  Pécuniaux Espinchaux   Monnaie Argent

EQUEVILLES   poubelles

FAVETTE   peur

FENOTTE   femme

Fûmerons   Jambes

GOGNANDISES    plaisanteries

GONES   les Lyonnais

se peter la MIAILLE   s'embrasser

Patte a relaver, Lavette   Langue

PICARLATS  petits morceaux de bois

PICOU   nez

QUINQUETS  yeux

Tarabâte   Gone turbulent

-
Repost 0
Published by @@@
commenter cet article
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 14:10


J'analyse des brochures prises à Cluny

2010   1100 ans de la fondation de Cluny , du mouvement RELIGIEUX CHRETIEN CLUNISIEN
http://cluny2010.eu/


http://sitesclunisiens.org/

Dépliant 
" La Bourgogne célèbre Cluny 2010 "

---------------
En fait brochure de politiquement correct Laic  HORS TOUT CHRISTIANISME
--------------
En traduction réelle:
La Bourgogne ENTERRE Cluny
--------------

Quasiment pas un mot de référence au Christianisme
Les moines de Cluny , c'est quand même celà , NON ?
---------------------------

Tout est centré sur
-------------
L'art ROMAN ( sans le spécifier chrétien )
comme si l'on parlait de commode Louis XVI
----------------
ou sur les " Batisseurs "  , sans dire lesquels
----------------
La Boourgogne ne célèbre PAS le Cluny chrétien ,
mais fait une opération touristico-commerciale
les mots principaux sont :
Roman ( par métaphore pour ne pas utiliser chrétien ) , Bâtiment , bâtisseurs , ingénieurs , élan , tourisme , harmonie ( laquelle ) etc.....
----------------------
DETRUISANT l'esprit même de CLUNY
-----------------
Quasiment pas un mot sur les moines , leurs principes
----------------------


Extrait
1  l'abbaye de Cluny fête son 1100ème anniversaire
   FAUX     Cluny a été détruite par la Révolution
   l'abbaye ne peut RIEN fêter
   ELLE N'EXISTE PLUS !!!
------------------

2  Fête des BATISSEURS
    écoles de Cluny : des moines aux ingénieurs
    Cluny n'est PAS une boite d'architecture ou de maçon mais un centre RELIGIEUX CHRETIEN

    le point principal n'est pas la construction
   ce n'est pas une boite de formation  "" d'ingénieurs""  , mais un
   CENTRE CHRETIEN MONACAL
----------------
Tout est à l'avenant
Neutre  les mots : chrétien , Foi, Catholicisme sont statistiquement presque exclus de la brochure
-------------------------

3 Bourgogne conseil régional
   Avec Cluny 2010 , la Région Bourgogne célèbre l'art roman
   Pour renforcer l'attractivité touristique ...... a choisi de merttre en valeur des pans du patrimoine culturel et architectural
   ( et non pas RELIGIEUX ) .. etc...

   la région , partenaire principal de la célébration ....( et NON pas l'église Catholique )
-----------------------
    La naissance de Cluny n'est pas celle de l'art roman , mais du mouvement RELIGIEUX
--------------------
Page 4   interview    jean-luc Delpeuch , maire
   idem  : que du PC non religieux  hyper NEUTRE 
    tout est à but touristique ,fric , commercial , vente
   On ne sait pas s'il parle de la vente d'une lessive ou d'une réélection politique
    occasion de donner un élan ( lequel ?? )  à des citoyens ( lesquels ??? ) , à des territoires
---------------
  se demander comment on souhaite VIVRE NOTRE FUTUR à la lumière du passé
-------------
profiter ... pour donner nouvel élan !! ( encore  ) à la notoriété
--------------------------
 pilier du tourisme...
----------------
  comprendre l'évolution des BATIMENTS à travers les âges
   ET NON PAS LA VIE DES MOINES 
    ----------------
on ne sait pas s'il parle de l'évolution des CHIOTTES , ou d'une Mosquée etc....
-------------------------

a été une capitale spirituelle  ( MAIS DE QUELLE RELIGION      ???????????  Jamais un seul mot )
  Centre de moines bouddhistes , Marxistes ??
   PAS UNE FOIS LES MOTS DE CHJRISTIANISME DANS TOUTE L 'INTERVIEW
  ( et oui , une interview , pas un ENTRETIEN )
------------------
page 7
   va naître l'un des plus fgrands RESEAUX d'influence spirituelle , intellectuelle politique
   PAREIL PAS UNE FOIS LES MOTS HORRIBLES   ; Catholicisme, chrétien etc..
   on ne sait pas s'il s'agit d'un "" réseau " de francs-maçons , de politicards UMP corrompus , d'un gang politico-financier   des ripoux de la Chiraquie etc...
-------------------
Repost 0
Published by @@@
commenter cet article
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 14:07
MOTS
----------------
ALLEU

-----------------------
ALEUGERIE
------------------------
LOBOTOMIE
----------------------
ALUCHIER ( verbe )
------------------------
PUTSCH    = mot issu de dialecte SUISSE
---------------------
EXODE
---------------------

COLLEGIEN   = utilisé parfois pour désigner en fait des délinquants immigrés
---------------------
SCHLAGUE
-------------------
RIOT  mot anglais vient aussi du Franco-Normand    RIOTE   - issu de riota ?
--------------------
Repost 0
Published by @@@
commenter cet article

Rechercher

Archives