Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 07:08
Repost 0
Published by @@@
commenter cet article
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 07:07
Repost 0
Published by @@@
commenter cet article
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 07:35
Repost 0
Published by @@@
commenter cet article
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 07:14

SAINT-COME-DU-MONT


COIN DE L'HOMME MORT

BATAILLE DE CARENTAN
DEAD MAN'S CORNER MUSEUM
PARATROOPERS MUSEUM
NORMANDIE
6 JUIN 1944


http://www.paratrooper-museum.org/fr/DMC.html

Dead Man's Corner Museum par PAJager





http://www.paratrooper-museum.org/fr/DMC.html










Repost 0
Published by @@@
commenter cet article
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 07:28
Repost 0
Published by @@@
commenter cet article
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 07:23
Repost 0
Published by @@@
commenter cet article
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 07:51
Repost 0
Published by @@@
commenter cet article
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 07:43

-

-
Repost 0
Published by @@@
commenter cet article
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 07:42

1   Ainsi, pour illustrer la pensée de Claude Lévi-Strauss, la presse qui formate a cité ad nauseam sa critique d'un nationalisme outrancier, histoire de moquer un peu le concept d'identité nationale.


Mais la même s'est bien gardée de rappeler que l'auteur de «Tristes Tropiques» avait confié que les contacts qu'il avait eus avec le monde arabe lui avaient inspiré «une indéracinable antipathie» (interview le Nouvel Obs).


Celle qui oppresse en douceur a oublié, pour célébrer l'anthropologue défunt, de rappeler cette observation :


« Tout l'Islam semble être, en effet, une méthode pour développer dans l'esprit des croyants des conflits insurmontables, quitte à les sauver par la suite en leur proposant des solutions d'une très grande (mais trop grande) simplicité. D'une main on les précipite, de l'autre on les retire au bord de l'abîme. Vous inquiétez-vous de la vertu de vos épouses ou de vos filles pendant que vous êtes en campagne ? Rien de plus simple voilez-les et cloîtrez-les.


C'est ainsi qu'on en arrive au burkah moderne, semblable à un appareil orthopédique avec sa coupe compliquée, ses guichets en passementerie pour la vision, ses boutons-pression et ses cordonnets, le lourd tissu dont il est fait pour s'adapter exactement aux contours du corps humain tout en le dissimulant aussi complètement que possible. (...) Grande religion qui se fonde moins sur l'évidence d'une révélation que sur l'impuissance à nouer des liens au-dehors. En face de la bienveillance universelle du bouddhisme, du désir chrétien de dialogue, l'intolérance musulmane adopte une forme inconsciente chez ceux qui s'en rendent coupables ; car s'ils ne cherchent pas toujours, de façon brutale, à amener autrui à partager leur vérité, ils sont pourtant (et c'est plus grave) incapables de supporter l'existence d'autrui comme autrui. Le seul moyen pour eux de se mettre à l'abri du doute et de l'humiliation consiste dans une «néantisation» d'autrui, considéré comme témoins d'une autrefois et d'une autre conduite. La fraternité islamique est la converse d'une exclusive contre les infidèles qui ne peut pas s'avouer, puisque, en se reconnaissant comme telles, elle équivaudrait à les reconnaître eux-mêmes comme existants. (...) Ainsi l'islam qui, dans le Proche-Orient, fut l'inventeur de la tolérance, pardonne mal aux non-musulmans de ne pas abjurer leur foi au profit de la sienne, puisqu'elle assure toutes les autres la supériorité écrasante de les respecter ».


Mais c'est sans doute par charité envers le grand disparu que la presse n'a pas rappelé ce qui précède, de crainte que celui-ci ne soit  frappé d'une fatwa à titre posthume.


 


Pour lire la totalité de cet article, cliquer sur le lien ci-dessous :


 


http://blognadel.over-blog.com/


 


 




----------
Ce n'est pas le puits qui est trop profond, mais la corde qui est trop courte (Lao Tseu)
-------------------------

comment 2



La joie des intervenants de ce site ressemble à celle de ces gamins qui, voyant que leur chateau de sable s'écroule, se réjouissent quand celui de leur voisin est emporté par la marée.


En effet, Watson, ce que vous dîtes sur l'Islam est juste. Reste a prouver que l'Eglise Catholique est pour l'émancipation des femmes, l'homosexualité, les musulmans,le métissage,...


Par ailleurs, cher tous, méfiez-vous des votations. Quels seraient les résultats si on soumettait au vote des Français les salaires des grands patrons, la fiscalité des stock options et des retraites chapeaux ?


Quel serait le résultat en Pologne ou en Autriche d'un réferendum demandant l'interdiction de construire des  synagogues ?


Idem en Irlande si on mettait aux voix la notion d'un génocide irlandais commis par les Anglais ?


La démocratie directe peut vous revenir tel un boomerang.


Dom Quichotte s'était affublé d'un vasque de barbier en guise de heaume. Quand le tenancier de la taverne lui fait remarqué ce subterfuge, le héros demande aux clients de voter pour savoir si ce qu'il porte est bien un heaume. Il obtient aussitôt la totalité des suffrages.








Repost 0
Published by @@@
commenter cet article
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 07:37



Référendum suisse : une vraie démocratie en action

les 4 vérités

 

   

Rouxel Jean - mercredi 02 décembre 2009


À la grande stupéfaction des observateurs, le référendum sur l’interdiction de construire de nouveaux minarets dans la Confédération helvétique a largement emporté la majorité : 57,5 % des électeurs et 22 des 26 cantons ont dit non aux minarets.


L’initiative du référendum revient à deux partis, que la « grosse presse » dit systématiquement de « droite populiste » (comme s’il était injurieux d’être du côté du peuple !), l’Union démocratique fédérale (UDF) et le Parti populaire suisse (SVP).

Face à eux, toutes les « élites » politiques, médiatiques, économiques et religieuses s’étaient mobilisées pour dénoncer « l’extrémisme ».
Ce qui montre une fois de plus le fossé qui se creuse chaque jour davantage entre les peuples et ceux qui sont censés les diriger et les représenter.
Mais on voit aussi à quel point la Suisse diffère de la France. De l’autre côté des Alpes, ils sont vraiment en démocratie : le référendum d’initiative populaire est possible et il s’impose à la classe politique. Illustration avec ce cas d’école : ces deux partis parias ont réuni les 50 000 signatures nécessaires pour obliger le gouvernement une telle votation (oui, 50 000 signatures seulement !) et le gouvernement s’incline devant le résultat.
Oh, pas de bonne grâce ! Tout ce que la Suisse compte de gens « respectables » a tenu à déclarer que le résultat était « catastrophique ». Certes, mais le résultat s’impose tout de même !

Comparez avec la France où le parlement peut, en toute impunité, voter l’exact inverse de ce qui a été décidé deux ans plus tôt par le peuple. Je crains que la comparaison ne soit pas en faveur de la France… Ce qui me fait dire une fois de plus : vous vous prétendez démocrates, montrez-le en adoptant un vrai référendum d’initiative populaire (pas comme celui que la dernière réforme constitutionnelle a adopté, où le parlement dispose d’une sorte de droit de veto).

Dernier point : je comprends que l’on considère que ce résultat n’est pas satisfaisant. Il vaudrait certes mieux laisser la liberté gérer les relations entre les différentes communautés, en Suisse comme ailleurs. Mais l’islam politique utilise la démocratie à son profit. Si on ne peut pas lui retourner l’argument, nous serons condamnés à devenir des républiques islamiques à brève échéance… Reste que le problème, ce ne sont pas les minarets, mais l’islamisation elle-même : ne croyons pas trop vite avoir gagné avec ce référendum !

Repost 0
Published by @@@
commenter cet article

Rechercher

Archives