Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 06:17

Dimanche 1er août, deux jeunes hommes se sont fait agresser en plein centre ville de Juan-les-Pins.
Le motif : l’un de ces jeunes hommes a prêté à un individu son téléphone portable mais celui-ci n’avait plus de batterie.
Les agresseurs sont alors entrés dans une grande colère et ont asséné de nombreux coups de poings, de pieds et de couteaux aux promeneurs.

 

 

 

 

Les sapeurs-pompiers d’Antibes ont tout d’abord médicalisé les deux victimes qui, au vu de leurs graves blessures, ont ensuite été admises au service réanimation de l’hôpital Saint-Roch de Nice. On ne savait pas, hier soir, si le pronostic vital était engagé pour les deux hommes.
A ce jour, les agresseurs n’ont toujours pas été retrouvés.

Cette agression montre la faiblesse des pouvoirs publics face à des agressions de plus en plus graves pour des motifs de moins en moins importants.

La réaction des élites politiques est tout aussi frappante.
Sur le plan local, les renforts d’effectifs de la Police Nationale pour la période estivale n’ont été que de 8 cette année contre 20 en 2009.
Sur le plan national, Nicolas Sarkozy a supprimé, depuis 2002 sur le territoire national, 12 000 postes de police et de gendarmerie.
Sans compter la dernière mesure humiliante (pour les forces de l’ordre) prise par le gouvernement pour lutter contre l’insécurité : installer des contrôleurs de vitesse sur les voitures de la BAC (Brigade Anti Criminalité).

Repost 0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 06:14

 

La municipalité de Fréjus a entrepris une « rénovation » des arènes de Fréjus, monument historique classé en 1840. Cette rénovation n’est autre qu’une construction en béton au milieu de ce site.

 

 

 

Le seul but de ce véritable massacre à la bétonneuse vise à faire croître la capacité d’accueil des arènes en vue de « doper » le tourisme local.

 

 

La commission nationale des monuments historiques ainsi que le ministère de la Culture ont validé ce projet commerçant réclamé par la Mairie de Fréjus.

 

 

La Mairie, le Conseil Régional, le Conseil Général du Var ainsi que l’État se comportent une nouvelle fois de manière irresponsable en finançant, avec l’argent des contribuables, ce projet qui porte un coup d’une rare violence à notre patrimoine historique.

 

Il faut réclamer l’arrêt immédiat des travaux ainsi qu’une étude publique visant à permettre la sauvegarde de notre patrimoine, en y associant directement les Fréjusiens.

Repost 0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 06:12

C’est le 15 août 1539, par une ordonnance royale, l’ordonnance de Villers-Cotterêts, que François Ier imposa le français pour la rédaction de tous les actes officiels.

C’est le 15 août 1769 qu’un certain Napoléone Buonaparte vît le jour sur cette toute nouvelle terre française de Corse, Napoléone qui deviendra 35 ans plus tard, Napoléon Ier Empereur des Français.

C’est ce même Napoléon Ier qui décréta le 15 août 1808, que les écoles devaient suivre les principes de l’école catholique et que les Frères des écoles chrétiennes s’occuperaient de l’enseignement primaire et formeraient les instituteurs.

C’est le 15 août 1810, que la colonne Vendôme fût inaugurée. Une colonne dont le fût est recouvert d’une chape de bronze coulée avec les canons pris à l’ennemi austro-russe à l’issu de la bataille d’Austerlitz.

Enfin et surtout, le 15 août est une journée de prières pour les catholiques qui célèbrent l’Assomption de la très Sainte Vierge Marie.

Aussi, en cette sombre période de repentance obligatoire, de dénigrement de notre Histoire, d’encouragement au communautarisme source de racisme anti-français, de rejet de notre identité nationale, de négation de nos racines chrétiennes au profit d’un islamisme conquérant conséquence d’une immigration massive.

Stéphane RAVIER, conseiller Front National du 7ème secteur municipal de Marseille, Conseiller Régional de Provence Alpes Côte d’Azur et Secrétaire départemental adjoint du Front National des Bouches-du-Rhône, souhaite à tous les patriotes, à tous les nationaux, à tous les catholiques, à toutes celles et ceux qui ont la France au cœur et aux tripes, un 15 août de fierté nationale !

Que cette journée, symbole de Grandeur et de Spiritualité, soit une journée de fête et de joies pour tous nos compatriotes attachés à leur culture, à leurs traditions, à leur identité, à leur fierté d’être Français !

 

---

Monsieur Lefebvre revient de vacances en forme. Avec l’entrain qu’on lui connait, celui qui professait il y a peu que l’immigration était « une chance pour la France », vient lui aussi donner raison au Front national en admettant des liens évidents entre immigration et insécurité. Toutefois, si M. Lefebvre ne devait pas aller au bout de ses déclarations et demander par exemple l’application du principe de précaution à l’immigration, il n’apparaitra que comme le Garcimore de l’équipe d’illusionnistes dépêchée par Nicolas Sarkozy pour amuser les vacanciers.

Les constats sur les méfaits de l’immigration ne relèvent, en effet, que de la simple esbroufe si le gouvernement n’en tire pas immédiatement toutes les conséquences notamment en matière du droit au séjour, du code de la nationalité et des reconduites à la frontière. Or, rien d’annoncé ne va dans ce sens.

Les résultats sur le terrain, ne sont guère plus probants : le bilan très mitigé de l’équipée policiaro-préfectorale de Grenoble, continue de confirmer s’il en était besoin, une impuissance irrémédiable et dramatique du pouvoir sarkozyste face aux racailles et aux mafias.

En matière d’insécurité, la gauche c’est « ne rien faire », le gouvernement c’est « faire croire ». Et, parce que la France est coincée entre cet angélisme d’une gauche boboïsée et ce cynisme d’un gouvernement dépassé, la situation commence à échapper à tout contrôle.

Marine Le Pen demande que cessent les bouffonneries de l’UMP et que se mette en place rapidement un véritable plan d’action de reconquête des territoires perdus de la République.

Repost 0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 06:11

extrait d'une lettre à Jakubowicz

 

Vous publiez dans Le Monde du 13 août une diatribe (fort modérée) contre N. Sarkozy et relative à son discours de Grenoble liant immigration et insécurité.

 

 

 Vous y écrivez quand même que ce propos constitue une « sévère rupture du pacte républicain » et qu’il contribue à un « morcellement ethnique de la nation ».

 

 

 

Vous publiez dans Le Monde du 13 août une diatribe (fort modérée) contre N. Sarkozy et relative à son discours de Grenoble liant immigration et insécurité. Vous y écrivez quand même que ce propos constitue une « sévère rupture du pacte républicain » et qu’il contribue à un « morcellement ethnique de la nation ».

 

 

 

Alors, on attend le procès pour provocation à la discrimination et à la violence raciale que la Licra ne va pas manquer d’engager contre N. Sarkozy. Je vous rappelle que Jean-Marie Le Pen est poursuivi, à l’heure actuelle, par une association telle que la vôtre, pour avoir déclaré il y a quelques mois sur une radio ceci : « il n’y a qu’à regarder les faits divers, 90% des faits divers ont, à leur origine, soit un immigré, soit une personne d’origine immigrée ». Ou bien, N. Sarkozy est trainé en correctionnelle, ou bien les poursuites sont abandonnées contre le président du Front national, il ne peut y avoir deux poids deux mesures, la justice ne peut être utilisée en fonction d’intérêts partisans.

Repost 0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 06:07

 

Panique à l’Elysée… Tous les conseillers se penchent sur les artifices destinés à détourner l’attention des Français des scandales à répétitions ainsi que de la dégradation de la situation générale, tant sur le plan économique que de sécurité. Les vacances, les événements sportifs et surtout les petites phrases innocemment prononcées de manière à flouer une fois de plus nos compatriotes.

 

 

 

Il en est ainsi du faux débat sur la déchéance de la nationalité. Cette mesure existe d’ores et déjà dans notre Droit, et même si elle est largement tombée en désuétude, c’est une mesure de bon sens.

 

 

La nationalité française et les droits qui lui sont rattachés sont pour les étrangers qui en bénéficient un atout et des avantages qui se méritent. Personne ne comprendrait qu’une personne naturalisée puisse dès lors se comporter en hors-la-loi en toute impunité. Il y a longtemps que cette mesure aurait du être systématiquement appliquée.

 

 

Toutefois, cette mesure de simple salubrité ne saurait être à elle seule considérée comme suffisante pour dissuader un délinquant jouissant par ailleurs, en tout état de cause, d’une autre nationalité. Comme d’habitude, le Pouvoir feint de s’attaquer aux problèmes sans jamais vouloir extirper la racine du mal. Seule l’inversion des flux migratoires sera de nature à rétablir la paix civile dans notre pays.

Repost 0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 06:06

La violente agression sur des policiers, doublée d’une tentative de meurtre, perpétrée ce week-end à Montigny-en-Gohelle, est révélatrice du climat d’insécurité qui gangrène l’agglomération d’Hénin-Beaumont.

Même si cette affaire particulièrement grave n’est pas reliée directement au grand banditisme, elle confirme la véritable impunité que forment les zones de non-droit dans certains quartiers.

Le quartier de la Plaine à Montigny en Gohelle est depuis longtemps un territoire qui n’appartient plus à la République. La municipalité socialiste de Montigny en Gohelle y pratique d’ailleurs la politique de l’autruche en achetant la paix civile à coup de subventions.

Les récentes rodomontades médiatiques de Brice Hortefeux et de Nicolas Sarkozy ne changeront rien puisque dans les faits, les effectifs de la Gendarmerie d’Hénin-Beaumont, supprimée en 2003, n’ont jamais été compensés alors que le département du Pas-de-Calais se trouve déjà bien en dessous de la moyenne nationale en termes d’effectifs de policiers et gendarmes.

Quand les représentants de l’Etat sont systématiquement pris pour cible, il ne faut pas s’étonner de l’explosion des agressions physiques sur les simples citoyens : 37 000 rien que dans la région en 2009, en hausse constante.

Steeve Briois, secrétaire départemental du Front national et conseiller municipal d’Hénin-Beaumont, apporte son soutien inconditionnel aux forces de police et espère une condamnation exemplaire des agresseurs.

Il constate l’échec flagrant de la méthode Sarkozy en matière d’insécurité : 100 % de bla-bla, 100 % de postures, 0 % de résultat.

Repost 0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 06:05
Repost 0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 06:00

CORRUPTION DE L'UMP

 

 

 

 

Si l’UMP paie à la mairie de Paris le montant des dommages causés par l’infraction pénale pour laquelle Jacques Chirac est poursuivi, ce sera, d’abord une reconnaissance de la culpabilité de l’ancien président de la république, ensuite un (nouveau) détournement de fonds publics.

 

 

Les partis politiques sont largement subventionnés par les contribuables et il n’existe aucune raison, ni morale (au contraire) ni juridique, pour que l’UMP paie à la place de Chirac.

Enfin, que la mairie de Paris, dirigée par le socialiste Delanoë, se prête à ce trafic montre bien la collusion des partis politiques du système.

Alors que M. Marin, procureur de Paris, a, en outre, décidé de ne pas soutenir l’accusation contre J. Chirac, le Front National demande que les subventions que reçoit l’UMP ne servent pas à rembourser ce qui a déjà été un premier vol des contribuables français.

 

---

 

 

L’accord passé entre Sarkozy et Delanoë visant à exonérer Chirac des conséquences de ses graves infractions qui relèvent du code pénal éclaire à nouveau les scandaleuses connivences qui unissent les amis, copains et coquins du système.

Sans aucune vergogne, au vu et au su des Français, ces gens-là exposent leurs pratiques avec une désinvolture qui en dit long sur la considération dans laquelle ils tiennent nos compatriotes. Puiser dans la caisse d’un parti, très largement abondé par les contribuables, en s’affranchissant ainsi de toute morale publique et privée, afin de se jouer des poursuites judiciaires, relève de pratiques mafieuses, dignes des républiques bananières.

Les citoyens, ainsi du reste que les militants des partis concernés, devraient s’en souvenir lors des prochaines consultations électorales.

Repost 0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 05:59

Une majorité de français voit avec faveur le démantèlement des campements sauvages de Roms et l’expulsion du territoire d’un certain nombre d’entre eux. Mais ces grandes manœuvres sarkozystes sont essentiellement à visée électoraliste.

 

 

 

Car ces « expulsions » « volontaires » (sic) coûteuses ne servent à rien : les intéressés, de l’aveu des forces de police et de gendarmerie, ne se gênent pas pour revenir, le gouvernement français s’étant privé lui-même des moyens de les en empêcher.

Une majorité de français voit avec faveur le démantèlement des campements sauvages de Roms et l’expulsion du territoire d’un certain nombre d’entre eux. Mais ces grandes manœuvres sarkozystes sont essentiellement à visée électoraliste.

 

 

 

Car ces « expulsions » « volontaires » (sic) coûteuses ne servent à rien : les intéressés, de l’aveu des forces de police et de gendarmerie, ne se gênent pas pour revenir, le gouvernement français s’étant privé lui-même des moyens de les en empêcher.

Certains, éternels naïfs et futurs cocus, s’enthousiasment à nouveau, comme en 2007, de la posture en apparence « sécuritaire » de Nicolas Sarkozy, dont le bilan en matière de sécurité et d’immigration est pourtant catastrophique

Or c’est lui qui, en promouvant le traité de Lisbonne, a ouvert les frontières à tous les ressortissants venant d’Europe Centrale. Comme ne se prive pas de le dire l’association « Terre d’Asile », les millions de Roms originaires de Roumanie, Hongrie, Tchéquie, Slovaquie, Slovénie, ont, comme les autres citoyens de ces pays, acquis en vertu de ces traités le droit d’entrer en France sans visa et sans autorisation, tout comme les Belges, les Italiens. etc. Et ce que nous voyons n’est que le début de cette transhumance !

La conclusion est claire : rien n’est possible, sans renégociation des traités européens et sans restauration de notre souveraineté sur notre territoire. Tout le reste n’est que poudre aux yeux pour électeur de droite myope et amnésique.

Or c’est lui qui, en promouvant le traité de Lisbonne, a ouvert les frontières à tous les ressortissants venant d’Europe Centrale. Comme ne se prive pas de le dire l’association « Terre d’Asile », les millions de Roms originaires de Roumanie, Hongrie, Tchéquie, Slovaquie, Slovénie, ont, comme les autres citoyens de ces pays, acquis en vertu de ces traités le droit d’entrer en France sans visa et sans autorisation, tout comme les Belges, les Italiens. etc. Et ce que nous voyons n’est que le début de cette transhumance !

La conclusion est claire : rien n’est possible, sans renégociation des traités européens et sans restauration de notre souveraineté sur notre territoire. Tout le reste n’est que poudre aux yeux pour électeur de droite myope et amnésique.

Repost 0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 05:50

LA RISLE

 

 

Repost 0

Rechercher

Archives