Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 20:38
Repost 0
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 20:34
Repost 0
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 20:28
Repost 0
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 20:23
Repost 0
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 20:22
Repost 0
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 20:21
Repost 0
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 08:29

 

-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-

Une réflexion macro-économique est nécessaire afin de comprendre l’impasse du système financier actuel :

 

 

conformément à l’article 123 du Traité de Lisbonne, les Etats signataires sont obligés d’emprunter sur les marchés privés car ils ont l’interdiction absolue de créer leur propre monnaie nationale et donc d’exercer leurs fonctions régaliennes traditionnelles. L’ouverture de crédits par les banques privées est une création de monnaie scripturale (ex-nihilo), instituant donc des dettes purement comptables. Ces emprunts appellent toutefois un double remboursement en monnaie réelle (capital+intérêt), créant ainsi une spirale de paupérisation car la monnaie correspondant à l’intérêt exponentiel n’a pas été créée.
Il y a confusion entre l’argent réel et l’argent qui n’est que virtuel car constitué de crédits. Il s’agit de 2 masses monétaires différentes mais les dogmes anciens décrètent qu’il faut leur appliquer les mêmes règles : remboursement avec intérêts ! L’écriture des 51,8 millions d’euros « prêtés » par la Suisse au Togo a été simplement effacée (TG4-5/6/2011) de même que celle des 101 millions d’euros « prêtés » par la France au même pays : personne n’a été lésé car ces crédits ont été consommés comme de simples tickets de métro à jeter après usage. Et pourtant Sarközy s'est farouchement opposé, au G8, à toute idée d'une restructuration de la dette de la Grèce: "si la restructuration signifie qu'un pays ne rembourse pas ses dettes, c'est non ! " s'est exclamé l'Elyséen qui visiblement se sent plus solidaire des Togolais que des Grecs : jusqu’où ira ce sadomasochisme financier ?
Ces écritures remplacent les injections de monnaie par planche à billet régalienne et peuvent donc être retirées des bilans (effacement) sans inconvénient (comme un timbre-poste oblitéré après avoir rempli sa fonction d’acheminement). Le taux de fonds propres des banques « prêteuses » est largement inférieur à celui des Etats emprunteurs, dont les fonds propres se mesurent à leurs inestimables actifs nationaux. Le seul prix Nobel d’Economie français (1988), Maurice Allais, avait parfaitement compris l’origine de ce blocage puisque, dans l’édition du 20 octobre 1988 du journal « Le Monde », il écrivait ceci : « Il n’y a pas de différence aujourd’hui entre le métier de banquier et celui de faux-monnayeur. »
(Introduction de la page http://dbloud.free.fr/monnaie.htm)

Repost 0
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 08:18

La cacophonie a régné hier entre PS et FAUX écologistes au sujet de la filière MOX, avant que François Hollande affirme ne pas vouloir l’arrêter. Daniel Cohn-Bendit affirme que le PS est au « garde à vous » d’Areva.

 

C’est aussi votre sentiment ? On est en pleine confusion. Je suis profondément troublé et extrêmement choqué qu’une entreprise comme Areva, entreprise publique, puisse s’immiscer de cette manière dans des discussions politiques, au point de faire capoter l’accord. C’est une première dans l’histoire de la démocratie qu’une entreprise publique se mêle à ce point de discussions politiques. Un des plus grand parti politique français se soumet au diktat d’une entreprise qui est le bras armé d’une caste d’Etat, le corps des ingénieurs des mines, et d’un lobby qui a été imposé à la France et jamais débattu démocratiquement. Et EDF, qui vient de supprimer son budget publicité à La Tribune parce qu’un journaliste a écrit qu’ils allaient abandonner l’EPR…On se croirait dans l’Union soviétique ! Et sur le MOX ? Moi, j’en reste à ce qui a été validé par la première secrétaire du PS Martine Aubry et la secrétaire nationale d’Europe Ecologie-Les Verts Cécile Duflot. Les Etats-Unis ont abandonné le MOX il y a très longtemps car ils le considèrent comme très dangereux.

 

La centrale de Fukushima fonctionnait au MOX.

 

 

 Et si François Hollande s’obstine à vouloir maintenir la filière MOX, qui n’est pas du tout un point de détail, mais un point essentiel… Qu’en dit Eva Joly ? Je comprends qu’Eva Joly, qui s’est tenue à l’écart des négociations, soit troublée(...)

Repost 0
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 08:15
Repost 0
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 09:50

 

--

 

 

 

Politiciens recherchent logement

Ces faits, traités avec humour, n'en sont pas moins scandaleux :

"Depuis 2008, la ville de Paris demande à Chevènement de quitter l'appartement qu'il occupe dans le Ve arrondissement de la capitale. Il s'agit d'un 120m² au loyer modéré de 1519 euros (soit moitié moins que le prix du marché). Mais le sénateur, qui perçoit 5700 euros d'indemnités parlementaires (sans compter sa retraite de ministre) refuse de quitter ce logement social malgré les demandes répétées de la municipalité. Il en est de même pour Fadela Amara, nommée inspectrice générale des affaires sociales depuis son éviction du gouvernement Fillon. Elle occupe un deux pièces de 54m2, rue Nationale, dans le XIIIe arrondissement de Paris, pour un loyer record de... 525 euros par mois. En 2007, alors que la municipalité lui avait demandé de partir, elle avait avancé un argument imparable, par la voix de son conseiller spécial : sa présence dans le quartier permet de "maintenir de la diversité et de la mixité dans le parc social". Sans rires.

Alors comme la ville de Paris n'a aucun moyen juridique de les faire partir, on ne voit plus qu'une solution pour résoudre cet aspect inattendu de la crise du logement : leur faire des dons pour les reloger. Ecrivez nous, on fera suivre".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-

Repost 0

Rechercher

Archives