Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 06:53

-

Janvier 2013 marque le 200e anniversaire des soulèvements luddites, dans lequel les travailleurs en tissu artisanal brisé des machines qui ont détruit leurs métiers, sous-cotation des salaires et en les forçant au chômage et la misère Aujourd'hui, le système industriel que les luddites se rebellaient contre a. conduit au changement climatique et d'énormes pertes de la biodiversité, et ses nouvelles technologies, telles que technologies de l'information, le génie génétique et les nanotechnologies soulèvent aussi des questions profondes. Pourtant, tous ceux qui soulève des préoccupations sur le prix et les effets secondaires des nouvelles technologies est sévèrement condamnée comme une "luddite », quelqu'un prétendument irrationnelle opposition à la technologie et du progrès."

«En fait, les luddites n'ont pas été« luddites »dans ce sens: l'idée qu'ils étaient opposés à toute la technologie est une histoire écrite par les vainqueurs En fait, les luddites opposition que la technologie« nuisible à communité ", c'est à dire du commun.. bonne, plutôt que les intérêts étroits de quelques-uns. Ils ont détruit certaines machines tout en laissant les autres seuls dans le même atelier. donc, étant aujourd'hui un luddite, c'est être un sceptique à propos du dogme de la technologie comme un progrès, pas de nier les avantages réels de certaines technologies . cela signifie insister pour que les décisions cruciales sur lesquelles les technologies sont développées sont prises démocratiquement, et non seulement imposées par les corporations et les élites technocratiques. et cela signifie défendre nos propres idées de ce progrès est vraiment. "

Aide célébrer le 200e anniversaire de la révolte luddite: luddites à 200 site web. Voir aussi: "Les leçons de l'Luddi

 

 

 

Celebrating the Luddite Uprisings


Smash the machines"November 2011 – January 2013 marks the 200th anniversary of the Luddite uprisings, in which artisan cloth workers smashed machines which were destroying their trades, undercutting wages and forcing them into unemployment and destitution. Today, the industrial system that the Luddites were rebelling against has led to climate change and huge losses of biodiversity, and its new technologies, such as information technology, genetic engineering and nanotechnology raise equally profound issues. Yet anyone who raises concern about the price and side-effects of new technologies is harshly condemned as a 'luddite', someone supposedly irrationally opposed to technology and progress."

"In fact, the Luddites were not 'luddites’ in that sense: the idea that they were opposed to all technology is a history written by the victors. In fact the Luddites opposed only technology ‘hurtful to Commonality’, ie. to the common good, rather than the narrow interests of the few. They destroyed some machines whilst leaving alone others in the same workshop. So being a luddite today means being a sceptic about the dogma of technology as progress, not about denying the real benefits of some technologies. It means insisting that the crucial decisions about which technologies are developed are made democratically, not just imposed by corporations and technocratic elites. And it means standing up for our own ideas of what progress really is."

Help celebrate 200th anniversary of the Luddite uprising: Luddites at 200 website. See also: "Lessons of the Luddi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 06:50
Repost 0
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 07:28

-Hollande (1) «François Hollande n’a aucune épine dorsale. Il manque de caractère.»
Martine Aubry

Hollande (2) «Depuis la primaire, Hollande explose en vol.»
Roger Karoutchi, sénateur UMP

Hollande (3) «D’un président, les Français attendent qu’il propose sa vision ; non qu’il la négocie !»
François Bayrou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-

Repost 0
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 07:25

-

politique énergétique

 

 

 Nico­las Sarkozy a présenté à Toulon les grandes lignes de la politique future de la France.
Pour lui, c’est une évidence : l’avenir économique de la France se trouve dans la conservation de l’euro et dans le renforcement des liens économiques entre la France et l’Allemagne d’abord, entre les 17 pays de la zone euro ensuite. Un gouvernement économique européen lui semble donc nécessaire.

 

 

Un tel gouvernement oblige les 17 pays à abandonner leur gouvernance économique propre et, finalement, oblige tous les peuples à imiter la façon dont le peuple allemand se comporte.

Le peuple français est-il prêt à modifier radicalement son comportement économique plus inflationniste que celui des Allemands ?
Notre président a aussi réaffirmé avec force que la France continuerait à utiliser l’atome pour produire son électricité. Ce qui permettra aux Français de payer leur électricité bien moins cher. Ce qui permettra aussi de maintenir l’industrie atomique française, une industrie de pointe, plus compétitive.


Dans mon dernier article
, j’avais fait un petit résumé historique de la domestication de l’énergie par l’homme. Et j’avais écrit :

 

 


« Puis, il y a 5 000 ans environ, les hommes ont découvert l’énergie du feu. » Plusieurs de mes lecteurs m’ont signalé cette grosse erreur et je tiens à la corriger. J’aurais dû écrire : « Il y a aussi plus de 5 000 ans. »

 

 



La première domestication du feu a, en effet, été réalisée bien avant l’« Homo sapiens » par les « homo erectus », race d’hominidés qui a précédé la venue de l’homme moderne sur terre. Il semble que la première utilisation du feu ait eu lieu 790 000 ans avant J.-C., en Israël, dans un abri-sous-roche situé à Gesher Benot. Mais certains contestent ces travaux israéliens. Les Chinois semblent avoir domestiqué le feu seulement vers 500 000 ans avant J.-C.

Je terminais mon article en parlant du programme ITER, qui travaille sur l’énergie qui sera obtenue par la fusion atomique. La fusion atomique procurera toute l’énergie dont on a besoin sans faire de déchets radioactifs. Mais les travaux d’ITER avancent très lentement, trop lentement pour certains.

Faisant suite à mon article sur l’histoire de l’homme et de l’énergie, mon ami Jean Pierre Chevallier, professeur d’économie à Nice Antipolis, tout près de Cadarache où se prépare le programme ITER, me signale un article de « Romandy News » :

« À Burnaby, en Colombie britannique, dans l’ouest canadien, les chercheurs et techniciens de “Général Fusion” vêtus de sarraus rouges assemblent un réacteur expérimental dont un premier prototype devrait être testé, selon eux, en 2014…
Les grands pays développés ont dépensé des milliards de dollars pour maîtriser la fusion nucléaire – le projet le plus important est le réacteur expérimental ITER, en construction à Cadarache en France – et n’y sont pas encore arrivés. Les hommes de General Fusion estiment leurs chances de succès à 20 ou 30 %. Mais, malgré cette estimation prudente, ils ont obtenu des financements privés et publics totalisant 30 mil­lions de dollars. »

Il existe donc actuellement au Canada, une petite entreprise privée qui propose aux investisseurs éventuels un projet de fusion nucléaire crédible.
Quand on compare les 60 mil­lions de dollars qui se risquent dans cette entreprise, aux centaines de milliards de dollars que distribuent les nations pour le programme ITER, on est obligé de se poser de très nombreuses questions

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 07:23

-Lorsqu’on prend un peu de hauteur, on ne peut être qu’étonné, en disant le moins, par les coups de boutoir lancés contre la civilisation occidentale et chrétienne au sein même des pays qui, après quinze siècles d’efforts et d’épreuves, ont forgé cette civilisation.

 

 

Le malheur veut que le pays le plus actif dans cette entreprise de démolition soit la France.

Quelle sera la nature de ce pays lorsqu’il comptera une majorité de musulmans, d’Arabes et de Noirs ?

 

 

Déjà, le nombre des musulmans en France est estimé à 8 millions. Il en arrive chaque jour davantage, venus d’Afrique et d’Orient et ce n’est pas l’immense pagaille que l’on appelle le « printemps arabe » qui règne désormais dans la plupart des pays arabes qui va ralentir ce flux. Quand le droit des votes aux élections locales leur sera accordé, ce qui est inscrit dans le programme de la gauche pour 2012, et qui sera très prochainement voté par le sénat de gauche (première étape), rien n’empêchera les communes à majorité musulmane de voter avec les impôts locaux la construction de mosquées, appel à la prière du muezzin en prime. Déjà, les coutumes ancestrales françaises disparaissent devant les exigences musulmanes : produits hallals dans toutes les grandes surfaces, cantines collectives aux menus conformes aux exigences de l’islam, ramadan et fêtes musulmanes chômées, etc.

Au regard de cette invasion conquérante d’une religion toujours très hostile à l’Occident chrétien depuis sa naissance au VIIe siècle, je relève, parmi bien d’autres cas, ce que signale le mouvement « Aide à l’Église en détresse », reconnu par le Vatican : « La discrimination contre les chrétiens et le rejet du christianisme en Europe où la foi chrétienne et l’Église sont régulièrement ridiculisées et ostracisées, mouvement de fond de reniement de notre culture… » La pièce de théâtre, jouée actuellement à Paris, « Sur le concept du visage du Fils de Dieu », ainsi que l’autre pièce de théâtre « Golgotha Picnic », en témoignent.

Non seulement l’athéisme progresse, mais nombreux sont ceux qui renient concrètement leur foi en obtenant leur « débaptisation » en France, mais aussi en Allemagne, où 181 000 personnes en 2010 ont quitté l’Église ; en Autriche, 84 000, également en 2010. En France, l’association de la « libre-pensée » distribue des formulaires de débaptisation. Je relève, en outre, que l’on déplore qu’il n’y a pas assez de mosquées en France, alors qu’on laisse des églises catholiques à l’abandon. « Les églises parisiennes sont dans un état inquiétant » titre « Le Figaro » du 6 octobre, qui précise qu’à la Madeleine, à Paris, il a fallu « emmailloter » les pierres, de peur qu’elles ne tombent sur la tête des fidèles.

Cette évolution destructrice, qui a commencé aussitôt après la deuxième guerre mondiale et qui s’est amplifiée à partir de 1981, ne s’arrêtera pas. Elle finira par tout envahir. Les 700 000 Tunisiens (chiffre officiel) qui résident en France ont récemment voté, en France, en majorité pour le parti islamiste. Y a-t-il 700 000 Français en Tunisie qui ont voté pour un parti catholique ? Lorsque le régime algérien s’effondrera, livrant l’Algérie à l’anarchie et à Al Qaïda, nous verrons des dizaines et des dizaines de milliers d’Algériens se réfugier en France, « terre d’asile », où ils seraient déjà plus d’un million. Je précise en passant que le budget de soutien aux demandeurs d’asile (60 000 en 2010) s’élève à 523 millions d’euros. Je dis bien : plus d’un demi-milliard d’euros par an. C’est que la majorité de ces immigrés, souvent musulmans, sont assistés, logés, nourris, par le contribuable français, à qui évidemment on ne demande pas son avis. Il n’a qu’à payer et se taire.

Dans le même ordre d’idée, il faut, à nouveau, citer le cas de Mayotte, petite île de l’archipel musulman des Comores, dans l’océan Indien, mais nouveau département français où le SMIC mensuel vient d’être fixé à 1 000 euros, alors que le niveau de vie local est de 2 euros par jour et par famille. On peut être sûr que des foules venues des Comores, de Mada­gascar et d’Afrique noire vont se précipiter à Mayotte, puis arriveront en France, où, à Marseille notamment, on compte déjà plus de Comoriens qu’aux Comores.

En tout cas, une conclusion peut être tirée de cette politique scandaleuse, démagogique et tiers-mondiste : tant que l’État-providence restera au niveau où il se trouve aujourd’hui, il sera strictement impossible de rembourser la dette. Ceux qui nous racontent le contraire sont des bonimenteurs à slogan : « Réduire la fracture sociale », le slogan de Chirac inventé par Séguin, ou encore le « président du pouvoir d’achat », c’est-à-dire Sarkozy – pouvoir d’achat qui, en fait, a diminué partout. Que va-t-on trouver aujourd’hui pour appâter les imbéciles ?

En réalité, le substrat de cet état de choses est la perte progressive de toute moralité. La société de consommation y contribue fortement. Des heures de télévision et des magazines entiers sont consacrés à tous les produits de rêve que l’on puisse imaginer : voitures, télévisions, produits électro-ménagers merveilleux, croisières de luxe à l’autre bout du monde, jeunes femmes à l’encan, toujours présentées plus ou moins déshabillées (qui arrivent juste avant les chevaux de course, mais en un peu moins cher). Il en faut de l’argent pour avoir tout cela. Eh bien, on y arrive par le crédit que l’on ne rembourse pas et par le vol. C’est ce qui explique, par exemple, que des policiers de haut rang se soient mis au service du grand banditisme. Un député socialiste est un collectionneur « compulsif » de montres de grand prix. Strauss-Kahn, l’oriflamme du socialisme, se fait livrer des filles à Washington et, de l’autre côté de l’échiquier politique, on trouve de mystérieuses rétro-commissions…

Très significatif aussi est le laisser-aller vestimentaire général. Il faut s’habiller négligé. On porte des jeans. Pourquoi pas ?
Mais il faut que le jean soit déchiré, qu’il paraisse sale. On dirait que ceux qui les portent ont le culte de la médiocrité et de la saleté. Les « tags » qui salissent les murs, les véhicules et jusqu’aux voitures du métro, procèdent du même état d’esprit : salir. Ne parlons pas de la violence et de la délinquance qui s’aggravent tous les jours. La police vient d’arrêter des bandes de « Caucasiens » (du Nagorny-Karabakh, d’Arménie, d’Azerbaïdjan ?) qui, avec les gangs de Tsiganes, sont spécialisés dans le vol et le pillage.


Un mot aussi d’internet, où l’on m’assure – je n’ai pas d’ordinateur – que la pornographie est à la disposition de tous, même les plus jeunes. Pour terminer, toujours s’inscrivant dans la même mentalité de démolition de notre civilisation, l’art contemporain. Une toile barbouillée par la queue d’un âne trempée dans un pot de peinture se vendra des millions d’euros à des crétins richissimes. On voudra bien m’excuser : pour moi, Fra Angelico et Rembrandt, c’est mieux…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-

Repost 0
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 17:59

 

-

 

 

 

 

 

http://www.islamisation.fr/

 

 

 

 

 

http://www.islamisation.fr/

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 09:47
Repost 0
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 09:28

 

----

  MOTS  

 

Souteneur

 

un Ignard , une Ignarde ( Ignare Bac+2)

 

Rietz   

Tors ( clocher tors de Verchin )  

 

Obsolescence ( de l'homme  Gunther ANDERS)

 

Polysémie

 

Intègre ( adj ) Intègrer  ( il s'intègre #  il intègre )

Intégral ( adj )

une Intégrale

Intégration

 

crèche , Santons   = interdit pour Noel 2011 au centre commercial Parly

" ne correspondent plus à la politique de la chaîne " 

 

Connotation , Connoté ( raziste !! )

 

Recommander   Recommandation  

 

    http://www.islamisation.fr/archive/2011/12/05/le-virgin-megastore-du-qatar-met-a-l-honneur-mein-kempf.html

 

Mondialisation #  Mondialisme  

 

Vadrouille ( chatte de Raimu )

 

Déraciné 

 

Vernis

 

Refondé

 

Collectif Vigilance

 

Souchien ,( sous entendu  ) =  sous-chien  

 

ANGLO-SAXONISATION  ( texte écrit par une congolaise )

 

Mais à l’université où l’anglo-saxonisation a réduit la licence à quatre ans, nous avons à peine le temps de leur faire découvrir le degré d’ignorance qu’ils sont déjà licenciés

http://mushakipager.blogspot.com/2011/01/le-meilleur-eleve-de-la-mondialisation.html

   

Décalogue ( le D ...des temps contemporains  Mélenchon )

 

Transport

 

Munificence ( mot non connu de tous , lors un petit test personnel ) 

 

Test  ( testing )

 

Kharadj

 

Trilithe

 

Figuration

 

Toquer   tocard

 

Exorciser  

 

Pactole ( Midas se lavant à la source du pactole )

origine peu connue chez les "" diplômés UNIversitaires ""  

 

UNIversitaires   : ne connaissent qu'une chose ???

 

Responsable  ( gouvernement responsable Lord Durham )

 

Pragmatique Sanction ( 1714 )  première extériorisation

d'une contre-réforme

 

EXtériorisation

 

Ravissement  ( de Saint Paul )

Ravi    origine peu connue etc....

 

Radoter   Radotage

 

Coquetterie  les dames viennoises étaient réputées pour leur " coquetterie "

comme on disait alors ;les étrangers de marque pouvaient espérer leurs

faveurs sans trop crainte de déception.

 

Faveur  Favori  Favoritisme   

 

Professeur des écoles
Conseiller pédagogique 1er degré (spécialisé en EPS)

  tudieu !!!!

 

"Produire plus pour consommer moins " ( Hollande à Vaujours )

 

  Il a ensuite précisé qu’il concevait l'industrie comme "le levier" qui doit remettre la France sur la voie du "redressement" après "des années d'abaissement". Ce déplacement a été aussi l’occasion d’émettre un message : celui du mariage entre l'enjeu industriel et l'enjeu environnemental, du "produire plus pour consommer moins", de l'union entre le "pacte productif" et le "défi écologique". Insistant, dans le prolongement de sa tribune publiée dans Le Monde ce lundi, sur la nécessité de la "sobriété" énergétique, le candidat en a profité pour annoncer qu'il lancerait, s'il est élu en 2012, un "grand plan pour l'isolation des bâtiments". 

 

EXPIATOIRE

Les autres camions amenaient le bétail. Les malheureux descendaient ayant à leur droite le mur expiatoire criblé de sang, et à leur gauche les cadavres flamboyants. L'ignoble évêque de Majorque laisse faire tout ça. »

Les grands cimetières sous la lune

pourcentage de connaissance du titre de ce livre chez les

ZUNIversitaires  ; 0,1 %  ou 0,2 %    ??????

   

Film  LE DIALOGUE DES CARMELITES 

http://decadence-europa.over-blog.com/article-le-dialogue-des-carmelites-77055593.html

 

 

« Quand je n'aurai plus qu'une paire de fesses pour penser, j'irai l'asseoir à l'Académie >>  Georges Bernanos

 

Quand la truite filera son lin,

les français prendront Hesdin (selon les espagnols )

 

Fête du cochon rose 5 au 15 août   )

 

EXil, exilé         Prévost d'Exiles  

 

Min coin   Morinie

 

http://www.morinie.com/CoupsCoeur.htm

 

Contrainte   

 Nous devons exiger que notre pays puisse promouvoir le droit à la nationalité par des instruments juridiques contraignants

Patrick Henry, directeur général de France terre d'asile.

 

Le christianisme médiéval a scandé l'ensemble de l'année par des fêtes

 

Scander   scansion  

et aussi la scansion temporelle des heures par l'usage des cloches 

Jacques Le Goff

le diable est aussi une création du moyen âge , avec l'établissement de la féodalité qui avait besoin d'un père fouettard

 

Opération ( du Saint Esprit )

 

Obsession   obsédé ( sexu )

 

Configuration

 

Promotion ( de la vierge Marie )

 

Urbanisation

Urbanité

 

Il y a une urbanisation des morts à partir du VIIème siècle , ils sont rapatriés intra-muros

 

Purgatoire   est inventé dans la seconde moitié du XIIème s .

 

Doloriste

 

Gamin 

"Après le terme jeune (comprenez : « jeune ») créé pour éviter d’appeler un chat un chat, Libération lance gamin. Exemple : « Un gamin de Saint-Ouen tué par balles. » Le « gamin » en question, un certain Kamel, a 18 ans. A cet âge-là, Bonaparte était presque général…"

Proposons à Libération quelques autres termes appropriés pour parler de nos jeunes majeurs : "mouflets", "galopins", "bambins", "mioches".

 

Décrépitude 

 Elle était dans un état de décrépitude et elle était toute amnésique

( Chirac  ????? ) »

La présidente du tribunal demande :

« Vous avez en quelque sort voulu abréger ses souffrances, c'était comme une euthanasie ?  

------- 

Le concept tordu de "souveraineté partagée" pour éviter celui de "fédéralisme"

  ---------------------------

la lapidation des femmes, «c'est aussi dans la charia. Il faut voir pourquoi Dieu a fait ces lois: c'est pour créer une société saine, pure, claire, équilibrée et balancée. C'est pour éviter les crimes, éviter les malentendus. [...] Ce n'est pas nous qui nous donnons ce droit; ce sont des lois de Dieu et on ne peut pas les changer.» 

 

 

- -------------

La présidente du tribunal demande :

« Vous avez en quelque sort voulu abréger ses souffrances, c'était comme une euthanasie ? »

L'homme opine. Sa tante a été retrouvée baignant dans une mare de sang, le corps transpercé par une dizaine de coups de couteau de chasse.

-

 

 

Le terme élection semble sujet à caution car avant d’élire, il faut choisir. En ces circonstances, il convient de préférer la sélection à l’élection. Même si ce procédé en rebutera certains, il est incontournable afin de voir ses valeurs représentées par un chef digne de sa fonction

 

 

 José Antonio Primo de Rivera : « Le combat que nous menons ne peut être que celui d’une minorité inaccessible au découragement »

 

 

" en tant que juif "

 

  Le philosophe Bernard-Henri Lévy a déclaré aujourd’hui que « c’est en tant que juif » qu’il avait « participé à l’aventure politique en Libye », lors de la première Convention nationale organisé par le Conseil représentation des organisations juives de France (Crif).

 « J’ai porté en étendard ma fidélité à mon nom et ma fidélité au sionisme et à Israël »

 

que j’ai contribué à élaborer pour mon pays et pour un autre pays une stratégie et des tactiques ». « Je ne l’aurais pas fait si je n’avais pas été juif »,

  

« Demain les Juifs de France »,  #   Juifs français

-

PROCESSUS   

PROCEDER   PROCédé

CLIVER   CLIVAGE  

 

il y a un  risque de clivage entre musulmans et non-musulmans qui guette l’espace bruxellois “si on laisse aller le processus naturel”.

 

 “Il est nécessaire de tenir des débats. Il faut avoir le courage de se confronter au problème avec sérénité et sans dramatisation”

( Bruxelles  250 000 immigrés islamiques )

 

 

 

  ******************************

-

 

 

 

 

 

 

 

-

Repost 0
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 09:27
Repost 0
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 07:32

 

 

 

-

 

 

Lu dans "Libération de Sartre à Rotschild" de Pierre Rimbert (Raisons d'agir, 2006), ce raccourcis saisissant de l' "évolution" idéologique de l'ancien militant maoïste, Serge July :


" Mai 68 a remis la révolution et la lutte des classes
au centre de toute stratégie. Sans vouloir jouer au prophète,
I'horizon 70 ou 72 de la France, c'est la révolution."
Serge July, 1969

" La vraie subversion, aujourd'hui, c'est l'information.
C'est la seule idéologie qui m'intéresse désormais."
Serge July, 1981

"La rupture, c'est de s'affirmer libéral au sens du XVIIIe siècle."
Serge July, 1986

" Moi je suis pour une économie libérale.
Moi, je suis effectivement pour la concurrence."
Serge July, 2002

 

 

 

Repost 0

Rechercher

Archives