Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 17:07

  -------------------

 

 MOTS  

 

 

 

PITOYABLE

 

http://www.les4verites.com/Pitoyable-bilan-de-Nicolas-Sarkozy-4301.html

 

 

BILAN

 

AUTHENTIQUE  authenticité 

 

COURAGE

 

VERITE 

  les lèche-culs UMP et les publicitaires propagandistes chargés de nous vendre une deuxième fois le nain ( politique ) vrai-faux candidat , pucelle éffarouchée n'osant pas dire qu'elle a vu le loup,

utilisent les mots

courage

authenticité

vérité

trois mots totalement  aux antipodes de ce nain ( politique ) et de ses presque

cinq années d'incompétence , mensonges , lâchetés , tergiversations , foucades , tromperies , reculs ,

 

ENGAGER   ENGAGEMENT   60 engagements de françois PAYS-BAS

 

PROPOSITION

 

DISCOURS    DISCOURIR

Le maire de Blagnac l’a remercié pour cette remise du prix, qui souligne, « la diversité internationale et ethnique, la mixité sociale et la laïcité politique et philosophique de la ville ».

Des propos qui ont retenu l’attention de l’ambassadeur, qui a invité le maire à participer prochainement à une conférence internationale sur la démocratie, organisée au Qatar.

 

 

Je vient  ( écrit par BAC+MERD....)

 

un BAC+MERD..  m'apporte un document : est inscrit , entre autres, l'adjectif 

  sévère

Je les teste  : ah , sévère !!

                       Septime Sévère 

 

je sens immédiatement qu'il n'a pas percuté 

dans ses neurones , il ne s'est rien produit 

le bAC + xxxxxxxxxxxxx années ne comprend pas 

 

je rajoute  ( j'aide )  : L'EMPEREUR septime sévère 

                                   la DYNASTIE des sévères

 

Bac + XXXXXXX ne saisit toujours pas , il n'en a jamais

"" entendu parler""" 

 

 

sur un ton plaisantin , je lui demande 

' vous n'êtes pas allé à l'école de Jules FERRY ' , ripoublicaine , laique ,

  et faussement gratuite ???

 

Reponse : si , mais PAS la même que vous

( avec un ton de regret et désespoir du sympathique BAC+ xxxxxxxxx

  ignare )

 

VOEUX A LA CULTURE 2012

 

il y a peu le vrai-faux candidat nain , utilisant les deniers de l'état en faillite

pendant toute la durée de janvier pour "" faire campagne"""" sur le dos de la

bête moribonde

 

partit à Marseille , dans le fief du vieillard véreux , UMP ex RPR reconverti

fissa

 

Un à DEUX millions d'Euros gaspillés dans la journée

( voyage AIRBUS , avion de chasse de protection , déplacement

habituel depuis 4 ans de 1 000 garde-chiourmes anti-citoyens etc...)

 

derrière lui , un panneau publicitaire

 

"""  voeux à la culture 2012"""

 

on peut présenter ses voeux   """ à LA culture """

 

LAQUELLE  ????

 

 

LA   <<<  culture 2012

 

c'est pas la même que la '' culture 2011 '''  ???

 

EN JANVIER 2012  , la culture 2012   existe déjà ???

 

Bien sûr , tout ceci n'étant qu'une sinistre farce pour justifier

un déplacement en Province-Provence du NANISME Présidentiel

pour serrages de pinces et rencontre des maffieux locaux de l'UMP

   --------------------------------

        lu sur les 4v

 Pour devenir nationaliste, c’est-à-dire un Français normal, lucide, bien dans sa tête et dans ses baskets, il faut faire sauter trois tabous.

Mais, d’abord, qu’est-ce qu’un tabou ? C’est une interdiction dictée par le « chef » ou l’instance dirigeante, interdiction plus ou moins stupide et aberrante, qui n’arrange que le chef ou l’instance dirigeante.

Briser cette interdiction demande un grand bon sens et un grand courage, surtout quand elle est établie depuis longtemps et a fini par passer dans les moeurs.

Mais venons-en à ces fameux tabous qui enfument le cerveau de tant de Français :

– Il y a tout d’abord l’interdiction d’être fier d’être français.
– Ensuite, l’interdiction d’être fier d’être chrétien.
– Et, enfin, l’interdiction d’être fier d’être blanc.

Évidemment, ces tabous n’existent pas pour les étrangers.

Si vous êtes Sénégalais ou Algérien et fier de l’être, noir et fier de l’être, fétichiste ou musulman et fier de l’être, vous en avez parfaitement le droit…

Par contre, que vous soyez français, chrétien, blanc, et fier de l’être, les enfumés du cerveau de droite ou de gauche viendront vous poursuivre jusque chez vous, pour vous faire payer une lourde amende ou même vous jeter en prison.

Pas facile de briser ces trois tabous. Cela ne se fait pas du jour au lendemain, car évidemment, quand vous passez outre une interdiction que tout le monde respecte, vous êtes seul contre tous et, souvent, victime de la risée, voire de la haine générale.

Mais, quand le tabou est brisé, quel soulagement, mon Dieu, quel soulagement, quel calme, quelle paix, quel bonheur ! On se demande même comment on a pu vivre si longtemps dans la fumée et le brouillard de ce tabou sans suffoquer.

Pour ma part, j’ai commencé étrangement par briser le tabou de la race… Sans doute parce que je suis très raciste. Je ne hais pas les autres ethnies, loin de là, mais je suis tendrement attaché à la mienne. Je ne pouvais plus supporter cette interdiction de l’aimer.

Pour les autres tabous, j’ai mis beaucoup plus de temps. Sans doute parce que j’étais moins attaché à ma patrie et à ma religion.

Mon pays est incontestablement un des plus beaux du monde.
Son peuple est d’une incroyable vaillance, ingéniosité, créativité, noblesse et grandeur. Rien, ni personne n’est parfait en ce monde, mais nos ancêtres sont dignes du plus grand respect et des plus beaux éloges.

Quant à ma religion, je n’en ai pas. Je crois très fort en Dieu, c’est-à-dire en une perfection qui imprègne tout, vers laquelle chaque être tend, mais je n’ai pas de religion…
Dieu m’en garde ! Par contre, le christianisme m’apparaît excellent. Si on le regarde, comme ça, sans réfléchir, sans penser à la terrible rigidité des protestants ou à ce Vatican prétentieux, c’est vraiment excellent, c’est vraiment quelque chose qui porte, qui élève, qui ennoblit.

Aujourd’hui, mes trois tabous sont tombés. Je suis hors de ces fumées écoeurantes et je souffre de voir les miens marcher à l’aveuglette et tousser à fendre l’âme. Alors, je tends la main, de temps à autre, pour tirer quelques pauvres bougres vers l’air pur et je suis chaque fois surpris…

Je tends la main en même temps que des milliers et des milliers, sans doute des millions, d’autres, qui, eux aussi, sont fiers d’être français, blancs et chrétiens. Les nationalistes sont de plus en plus nombreux. Marine arrive à grands pas !

Christian Weiss 

-------------------------- 

 

QUINCAMPOIX QUINQUEMPOIX   KINKEMPOIS [  LIEGE] 

«  L'ancien français employait parfois impersonnellement le verbe peser, au sens de « causer du chagrin, de la douleur, de l'inquiétude ; être désagréable » [...] La vieille locution cui qu'en poist, qui signifie littéralement « à quelque personne qu'il en pèse, quelque personne que cela peine », a laissé de nombreuses traces dans la topomastique ; elle a toujours commencé par désigner un moulin qui, établi sur un cours d'eau en amont d'un moulin préexistant, était de nature à causer de l'humeur au propriétaire de celui-ci en le rendant, au point de vue de l'eau motrice, tributaire du nouveau moulin ; autour de ce dernier, une agglomération plus ou moins importante a pu, dans la suite des temps, se former et même prendre le rang de paroisse, de commune. [Les diverses agglomérations nommées Quincampoix, Quinquempoix et autres] sont des formes altérées de cette locution qu'on avait cessé de comprendre. –

 

L'analyse de Longnon est reprise par Albert Dauzat et Charles Rostaing[2], c'est-à-dire qui qu'en poist « qui qu'en pèse », selon le cri supposé du meunier, invitant les paysans à venir faire peser et moudre leur grain.

Cette explication est contestée par François de Beaurepaire  qui note que la forme *poist (« (il) pèse ») n'est pas attestée en ancien français et, en tout cas, paraît plutôt empruntée à un probable verbe *poistre, issu du latin pinsere « écraser, pétrir » d'où le sens « de qui qu'en écrase » qui semble mieux convenir à un moulin.

 

 

CANTELEU

 

Toponyme médiéval issu de l'ancien français de Normandie cante lou « chante loup », où cante est la forme normano-picarde du français chante. Ce type toponymique, très répandu, désigne des endroits où l'on pouvait entendre le hurlement des loups. En l'occurrence, c'est l'équivalent normand de la variante française représentée dans la Manche par Chanteloup. On notera, du 14e au 17e siècle, l'apparition de formes francisées de type Chantelou(p), qui ne se sont pas imposées. Quant à la forme Canteleu attestée en 1400, elle emploie une variante picarde leu de l'ancien français lou, souvent utilisée à date ancienne, et conservée dans la locution à la queue leu-leu.

On notera également l'existence en 1828 de la variante Canteloup-en-Hague, proposée par Louis Du Bois pour différencier le nom de cette commune de celui des autres Canteloup normands. Cette innovation fut sans lendemain.

Remarques
Loup hurlant.jpg
 

Il est curieux de constater qu'en toponymie, le loup ne hurle jamais. On l'entend parfois huquer, huer, huler, huper et jupper dans les microtoponymes normands, mais il chante dans l'écrasante majorité des cas. On est en droit de s’interroger sur cette étrange propension qu’a le fissipède toponymique à presque exclusivement chanter, penchant lyrique qui est en Normandie à l’origine des trois types de base Chanteloup, Canteloup et Canteleu « chante-loup », attestés cinquante et une fois au moins dans cette région.

Deux remarques s’imposent ici. D’une part, ce nom a donné lieu à une interprétation radicalement différente par certains linguistes, qui ont voulu y voir un ancien oronyme (nom de hauteur) formé par la combinaison tautologique  de deux éléments pré-latins, voire pré-indo-européens :

 

°kan-t-  (que l’on retrouverait entre autres dans le nom du Cantal en France, de la Cantabrique en Espagne et dans celui des falaises crayeuses du Kent en Angleterre)

 

] et °lup- / °lop- (cf. le massif de la Loube dans le Var ou le mont du Lubéron dans le Vaucluse; cet élément est aussi à l’origine de beaucoup de noms de ruisseaux et rivières de montagne du type Loup, Louve, Louvette, etc.). Cette combinaison °kan-t- + °lup- à valeur oronymique aurait été remotivée par la suite en « chante-loup », étant donné l’association sémantique récurrente « hauteur » / « lieu fréquenté par les loups », et d’autres toponymes de ce dernier type auraient alors vu le jour par la suite.

Une variante de cette théorie consiste à considérer uniquement le premier élément comme oronymique, et à interpréter l’ensemble par un ancien composé signifiant « la hauteur du loup », « le mont du loup », solution somme toute plausible : le loup a fréquemment été associé à des noms de hauteurs en toponymie.

Le débat n’est pas clos, et l’on peut envisager en effet que certains C(h)anteloup et variantes aient eu cette origine, sans qu’il soit vraiment possible de le prouver de façon formelle. Nous n’entrerons pas davantage dans la polémique (dont il est cependant nécessaire de faire état), et considèrerons ici que Canteloup s’analyse simplement en « chante-loup ».

En outre, sans doute serait-il bon de s’interroger sur la formation de ce type toponymique à la lumière du très fort tabou linguistique qui frappe le nom du loup dans de nombreuses langues. On pourrait ainsi se demander si ce refus de faire hurler le loup (cri effrayant, synonyme de danger) ne reflète pas une pratique analogue : transformer le hurlement en chant, c’est rendre inoffensif, d’une certaine manière, un prédateur redouté. C’est aussi introduire une certaine distanciation, et conjurer avec humour, voire avec dérision, la crainte ancestrale que le Canis lupus a toujours inspirée

 

  

BOSCHERVILLE    =   BOSCHET     =  BOSQUET   BUSH    =  bois , forêt

 

GARGAN  GARGANTUATES   

  

Le géant Gargan est associé par les Gaulois à la lutte contre les envahisseurs romains. Il aurait été conservé, même chez les populations christianisées, comme symbole de résistance. Il aurait ainsi prêté main forte contre les Anglais durant la guerre de Cent Ans.

Les religieux qui s'étaient attelé à christianiser définitivement l'Europe de l'Ouest ont lutté contre cette survivance d'un autre âge et l'ont associé à Satan. Les bénédictins ont ainsi affublé au Haut Moyen Âge les païens du sobriquet de Gargantuates, "ceux de Gargan".

 

Les gargans de Rouen, étaient des biscuits de 2 à 3 cm de haut, à figure d'homme grotesque et 2 paires d'yeux, en état de priapisme, vendus à la Saint Romain (23 octobre, sa représentation fut interdite par censure de la Police en 1855), les filles mettaient le biscuit dans leur corsage, pour trouver un mari qui serait bon amant

  -----------------------------------

 

COCASSE

MORIN   l'ex-ministreux ( traitre à Bayrou ) qui a viré Aymeric CHAUPRADE de l'enseignement de géopolitique

à SAINT-CYR ( avec condamnation judiciaire  de l'état pour cette saloperie )

 

Quelle mouche a piqué Hervé Morin ? Le candidat à la présidentielle, toujours crédité de 0 % d'intention de vote, a amusé malgré lui le web et des réseaux sociaux.

 

 En déplacement à Nice dimanche, le président du Nouveau Centre a eu une sortie pour le moins cocasse lors d'un discours.

Lancé sur le sujet de la présence militaire en Afghanistan, l'ex-ministre de la Défense de Nicolas Sarkozy s'emballe et sort soudain

 

 

: « Moi qui ai vu en Normandie le Débarquement des alliés, nous avons vécu des épreuves drôlement plus difficiles que celles que nous avons à vivre aujourd'hui... ». Or le petit Hervé a vu le jour en 1961, bien après le Débarquement de 1944... (Le Parisien.fr, 23/01/2011)

  ---------------------------------  

 

 

FICELLE

SAUPOUDRAGE

ATTRAPE-COUILLON

ARNAQUE  ARNAQUEUR  

SUBODORER 

L’astuce consiste en effet à opérer un savant saupoudrage pour qu’il y en ait pour tous les goûts, enfin presque, et pour que l’effet systémique global d’un tel catalogue soit difficile à apprécier et donc à contrer. La bonne recette consiste à bien mélanger les ingrédients : un peu de mariage homosexuel, un peu de droit de vote pour les immigrés, un peu moins de centrales nucléaires pour les écolos, un peu de livret A pour les épargnants, un peu de logements sociaux pour les jeunes ménages, un peu pour les personnels hospitaliers, un peu d’embauche de jeunes, des enseignants supplémentaires, un peu de soutien des élèves en difficulté, des départs en retraite à 60 ans, etc. M. Hollande connaît les ficelles du métier ! 

 

 

Leçons de Libye - le chaos n'est pas une surprise  

L’histoire montre que toute attaque et invasion militaire contre un pays souverain débouche sur la mort, la destruction et le chaos, et que cela ne s’arrête pas une fois l’invasion menée à son terme. Voyez l’Irak, l’Afghanistan, la Palestine, le Vietnam, l’Irlande du nord, et plus loin dans le temps, la Seconde Guerre mondiale et la guerre froide.

Pourquoi le cas de la Libye devrait-il donc être différent ? Aujourd’hui, les medias se déclarent horrifiés par les combats armés entre factions ; l’agence Reuters vient d’informer que « les chocs entre milices rivales ont fait deux morts et seize blessés, dans le heurt le plus récent entre des groupes armés qui refusent de déposer les armes ».  

 

DEGRADER     DEGRADATION    GRADE  

 

DEPRIME

 

EXECUTION   forte hausse des exécutions en Arabie des Saoud  ( SORCELLERIE etc....)

 

  TORTURE  

  Trois chrétiens ont été torturés par des villageois qui voulaient les faire revenir à l’islam, alors ........

 

Le ministre de la Défense et des Anciens combattants, à Perpignan ce dimanche pour inaugurer un centre dédié aux Français d’Algérie, essuyé cris et sifflets quand il a évoqué la figure du général de Gaulle.

Le ministre de la Défense et des Anciens combattants Gérard Longuet a affronté dimanche à Perpignan la colère des rapatriés d’Algérie contre cinquante années de politique de l’État à leur égard.

M. Longuet a essuyé cris et sifflets quand il a évoqué la figure du général de Gaulle au cours d’une intervention devant plusieurs centaines de rapatriés. Contraint de hausser la voix, il a aussi provoqué de vives protestations quand il a évoqué le message qu’il venait délivrer au nom du président Nicolas Sarkozy, accusé par nombre de pieds-noirs et de harkis d’avoir, comme ses prédécesseurs, manqué à ses promesses à leur endroit.

« 2012 sera l’année du souvenir et du recueillement”

Une fois lu, le message de M. Sarkozy a été largement applaudi. « Je vous affirme que cette année 2012, cinquantenaire de la fin de la guerre d’Algérie, sera l’année du souvenir et du recueillement, et sûrement pas celle de la repentance« , dit M. Sarkozy dans son message.  »Les hommes et les femmes qui sont partis s’installer en Afrique du Nord (…), loin d’être frappés d’opprobre, méritent notre reconnaissance. En développant l’économie de ces nouveaux territoires, ils ont œuvré à la grandeur de la France », dit-il.

Selon une analyse récente de l’Ifop, Mme Le Pen recueille 28 % d’intentions de vote chez les pieds-noirs, 8,5 % de plus que sur l’ensemble des électeurs. En Languedoc-Roussillon ou en Provence-Alpes-Côte d’Azur où ils sont nombreux, Mme Le Pen ferait 30 % des voix chez les pieds-noirs et leurs descendants.

------------------------

CARNAVAL    CARNIVAL

-----------------------

 

origine  le Dieu Gaulois  CERNUNNOS

Cernunnos   évolution du mot en Carnaval

-----------------------

lien entre le Roi-Cerf  et les rois de France chassant le cerf

 

le CERF VOLANT devient symbole des rois de France à la fin du

14 ème s .

 

Carnaval désigne le moment ou les cerfs perdent leurs bois en février

moment de ripailles beuveries

le cerf seul animal dont les bois repoussent

( et plus vigoureux )

on posait une peau de cerf sur le ventre des femmes en couche

 

on enterrait les grands dans une peau de cerf, tel Roland,Olivier,Turpin

E pui les cors des barons si unt pris,

En Quirs de cerf les tres seignurs unt mis

 

combat de Carême et de Charnage

 

CHARNAGE Arrive monté sur un CERF CORNU

 

les cocus sont CORNUS  ( victimes du CHARIVARI)

 

CERNUNNOS   devenu  GARGANTUA

 

 

combat du cerf ( bois repoussent )  et du serpent ( mue , peau repousse ,

sortent de terre et reacquièrent du venin au sortir de l' hiver )

fable de Phèdre couleuvre , repris par La Fontaine

 

Isidore dit le cerf estre vray contraire du serpent

 

le serpent  devenu la fée MELUSINE dée-serpent   ( jean d'ARRAS)

 

avatars des dieux celtes

 

le dieu HERNE aux bois de cerf hante les forêts anglaises 

Herne Bay

 

Siccité de la nature du cerf  

 

  ------------------------------------------------------

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rechercher

Archives