Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 05:34

 

COMMENTAIRES LUS QUE J'ARCHIVE POUR MOI

 

 

 

Les Français ont voulu réver

 ( la santé n’a pas de prix,les 35 heures,la CMU,le RSA les HLM la retraite à 55ans ou au pire à 60 ans etc,etc …….)l’heure du réveil a sonné

 

-

 

Les révolutions du peuple qui se révolte parce qu’il en a vraiment marre et qui prend le pouvoir, ça n’a jamais existé.

 

 

Les révolutions sont toujours un coup d’État présentés comme un processus démocratique.

 

En réalité, il s’agit toujours d’une classe dominante qui en renverse une autre, pour instaurer un mode de domination plus moderne et plus dur.

Si quelqu’un a un contre-exemple  

 

 

Il faut abandonner la Philosophie de l’histoire qui consiste, depuis l’avènement de Temps modernes (XVIe), à croire que le monde s’améliore indéfiniment, à croire au progrès dans le domaine de la politique, de la morale, de la philosophie et des arts.

 

 

Il faut abandonner l’idée que les Temps barbares et inhumains, l’âge de Plomb, c’était avant, et que la Civilisation est devant nous.

 

 

 

Abandonner la lubie révolutionnaire millénariste d’un Avenir radieux, dont l’avènement est inéluctable

Il faut revenir à la conception antique selon laquelle l
es Temps anciens sont ceux de l’Âge d’Or, et l’histoire de l’Humanité est celle d’une longue décadence.

 

Toute révolution, parce qu’elle est une accélération de l’Histoire, ne peut provoquer qu’une aggravation de la situation des hommes.

 

 

Il faut lire Âge de pierre et âge d’abondance, un vieux livre de l’économiste Marshal Sahlins, qui montre que les hommes préhistoriques travaillaient 15 heures par semaine, et encore pas toutes les semaines, et que le reste du temps, ils jouaient, ils dansaient, ils se paraient, ils s’aimaient, ils se battaient

-

Regardez le XXe siècle, la guerre de 14, les 100 millions de morts du communisme, Pol Pot, les centaines de guerres impérialistes plus cruelles et plus brutales les unes que les autres, les centaine de tonnes de bombes, de défoliant, de Napalm largués sur chaque hectare du Viet Nam, l’enfer de l’héroïne, les millons de cadres qui se retrouvent décalassés au chômage, rejetés à la rue, abandonnés par tous les leurs, les travailleurs clandestins qui sont plus mal traités que des esclaves,…

Les siècle de la pensée de Bernard-Henri Lévy et de Steevy.

Est-ce qu’il y a un progrès, par rapport au siècle de Napoléon III ?

Et les enfants qui poussaient des charriots dans le fonds des mines, les ouvriers grévistes sur lesquels les Républicains faisaient tirer par la troupe, est-ce que c’était un progrès par rapport à celle des artisans et des paysans du XVIIIe ?

 

 

Est-ce que les songes-creux qu’on appelle Lumières, les Baron d’Holbwachs, les Rousseau, les Voltaire, les contes de de Berquin, les Manon Philippon, sont un progrès par rapport à Albert le Grand, Thomas d’Aquin, Raymond Lulle, Héloïse et Abélard, Marie de France, Christine de Pisan..

 

 

Remontons, à la Consolation de la philosophie de Boéce, au Traité des Offices de Cicéron, au chant de la Vache de Cawley,..

À la constitution zoroastrienne de l’ancienne Perse, aux lois de Solon, aux chants en hommage à Apollon.

 

 

À Xénophon, aux Démosthène, aux Pythagoriciens, à Aristote.

Comparons les peintures achetées à grand prix par les commissions des Fonds Régionaux d’Art Contemporain et les Grottes de Presques ou de Lascaux.

 
 
 
 
 
Le mieux qui puisse arriver au monde est d’être stationnaire, de se conserver et de nous conserver, de ne pas avoir l’arrogance de prétendre qu’on est meilleur que ceux qui nos ont devancés, sauf dans certains domaines techniques très utiles, mais étroits, comme les soins dentaires et la machine-à-laver.

 

Tout est comme la librairie depuis qu’elle est devenue commerciale.

 

 

Elle pose que le dernier livre sorti est forcément meilleur que le précédent, que plus un livre est récent et meilleur il est.

Commercialement, il faudrait arriver à détruire tous les anciens livres, les imprimer avec de l’encre sympathique, pour faire la place aux dernières Pensées de Steevy et de Nathalie Kosusko-Morizet.

 

 

C’est totalement absurde, même dans le domaine strictement technique:

 

Rien ne peut remplacer le grand Larousse agricole en 2 volumes de René Dumont.

 

 

L’industrie des médicaments, et celle des semences, procèdent de la même manière, elle doivent innover, créer des nouveaux plants et des nouvelles molécules, et pour cela faire interdire tout ce qui existait avant et qui est tombé dans le domaine public.

 

 

Le progrès, c’est uniquement ça: la production de l’obsolescence.

 
 
 
 
René Dumont, agronome, grand voyageur et grand savant, ancien commissaire au plan, était le candidat écologiste aux élections présidentielles il y a 40 ans.
 
 Sa mère avait été la première femme agrégée de mathématiques .

Il y a un nouveau candidat écologiste, ce qui est forcément un progrès:

Effa Choli

Tout est comme ça, avec le progrès, on constate que De Gaulle a été remplacé par Sarkozy,

Colbert par Valéry Pécresse,

Jean Jaurès par Français Hollande,

le Chancelier Séguier par Rachida Dati..

 

 

 » Il n’est de richesse que d’hommes. »

 

 

 

  Le contexte est décadent.

 

 La révolution viendra d’une alternative qui n’existe pas pour le moment (à part le nationalisme industriel du FN, qui est assez peu prometteur

 

 

 

-

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rechercher

Archives