Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2006 2 08 /08 /août /2006 15:55

http://www.lefigaro.fr/eco/20060807.FIG000000262_offensive_des_vins_sans_alcool_en_languedoc.html

 

Les consommateurs réclament des nectars plus légers. Des vignerons creusent le sillon.

TOTO VINO a bouclé ses premières vendanges, avant tout le monde, il y a quelques jours, sur trois hectares des vignes de coopérateurs de Névian (Aude). Dans une ambiance de kermesse viticole, plus de cent personnes ont manié le sécateur pour vendanger les grappes vertes et assurer l'approvisionnement en verjus (le jus de raisin vert) de la société Toto Vino jusqu'en avril.

 

Le Toto Vino soda de la vigne (sans alcool), lancé le 12 juillet dernier à Carcassonne, connaît un succès qui dépasse les espérances des viticulteurs locaux. En moins de trois semaines, 30 000 cannettes sont parties. « Quand elles viennent au caveau, les familles les achètent par pack de vingt-quatre, comme pour les soft-drinks dans les rayons des supermarchés », raconte incrédule, Philippe Vergnes, président des vignerons coopérateurs de Névian et de l'Aude qui croit à cette diversification au plus fort de la crise de mévente.

 

« Nous voulons occuper une petite place sur ce marché des soft-drinks, qui reste le plus dynamique au monde. Nous visons plus précisément la clientèle des energy-drinks en mettant à contribution nos origines viticoles », ajoute Alain Pottier, 52 ans, fondateur de la société Toto Vino. Cette start-up viticole de Névian développe des boissons rafraîchissantes à base de vin. Elle a déjà lancé en mai, avec l'aide de l'Institut national de la recherche agronomique (Inra), Toto Vino rouge et rosé, deux vins à l'eau gazéifié (4,6 %) pour se désaltérer sans se griser. La société a doublé la commande de verjus audois (100 hl) pour produire 50 000 cannettes, puis 250 000 en septembre.

 
 

« Bonne Nouvelle »

 

« Le vin désalcoolisé est l'une des voies de diversification. Le marché est bien plus porteur que par le passé », confirme Patrice ­Girin, directeur du développement de l'Union des caves coopératives de l'Ouest audois et du Razès (Uccoar). Ce groupement de 1 500 producteurs, qui exploitent 10 000 hectares, avait essuyé les plâtres en lançant en 1985 le vin à 0°. Il titrait en réalité 0,2°. Rebaptisé Bonne Nouvelle, ce vin sans alcool est diffusé à 1 500 000 bouteilles avec une progression de 7 % l'an. Et l'Union s'apprête à lancer une nouvelle gamme de vin de cépage sans alcool (chardonnay, syrah, merlot). « La connotation médicale de Bonne Nouvelle, qui s'adressait à ceux qui ne pouvaient plus boire d'alcool, ne permettait pas de toucher la clientèle plaisir », argumente encore Patrick Girin, qui vise 300 000 cols la première année avec sa nouvelle gamme.

 

Au domaine de la Colombelle à Béziers, les Pugibet, père et fils, ont eux aussi étudié et testé les possibilités techniques, commerciales et légales de la désalcoolisation. Leur vin Plume a reçu la médaille d'argent aux championnats du monde des vins rosés. Ils ont pourtant été pendant des années persécutés par les contrôleurs des fraudes sous le prétexte qu'ils n'avaient pas le droit de vendre ce vin. « En 1993, l'Union européenne a signé des accords bilatéraux permettant aux pays tiers de faire entrer sur son territoire des produits désalcoolisés, rappelle Jacques Gravegeal, le président de la chambre d'agriculture de l'Hérault. Les Australiens et d'autres nous ont pris les parts de marché qui nous ont échappé aujourd'hui. Nous avons accepté que ces vins rentrent alors que les nôtres étaient sur le banc des accusés. »

 

Ecouler 50 000 bouteillesQu'à cela ne tienne, les Pugibet installent officiellement, enfin, leur unité de désalcoolisation. « Avec cette colonne nous pouvons faire tomber le taux d'alcool de 13 % à 6 %, explique Vincent Pugibet qui pense écouler 50 000 bouteilles de Plume. Pour l'instant, nous nous limitons à 9°. Les consommateurs veulent des vins plus légers. Ces techniques nous ouvrent des parts de marché. Actuellement, 10 % des vins californiens sont désalcoolisés. »

 
 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by LeDUC VERT - dans HOME ACCUEIL
commenter cet article

commentaires

Rechercher

Archives