Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 14:00

 

 

 

08 ARDENNE LA HORGNE

MAI 1940

SPAHIS

MEMORIAL DES SPAHIS

Musée des spahis   

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_La_Horgne

 

 

 

 

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/page/affichelieu.php?idLang=fr&idLieu=3611

 

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/page/affichelieu.php?idLang=fr&idLieu=3591

 

 

 

 

http://www.souvenir-francais-08.com/wp-content/uploads/2009/01/monument-spahis.jpg

 

 

 

 

Dans la nuit du 14 au 15 mai 1940, la 3e brigade de Spahis qui est déjà au combat depuis 5 jours, reçoit l'ordre de constituer un point d'appui au carrefour de La Horgne pour y fixer l'ennemi et permettre à d'autres unités de monter en ligne pour colmater cette brèche.

 

 

 Laissant leurs chevaux à couvert, les spahis des 2e régiment de spahis algériens et 2e régiment de spahis marocains s'installent à La Horgne, construisent immédiatement des barricades, et les bâtiments sont transformés en blockhaus, avec des moyens de combat restreints et désuets (3 canons antichars de 25 et 37mm seulement).

 

 

Le 15 mai vers 9 heures, 2 bataillons du régiment de fusiliers de la 1e Panzerdivision venant de Singly sont accueillis par des tirs nourrits. Les Spahis sont alors attaqués par des avions de chasse, par des blindés légers puis lourds. Les attaques ayant été stoppées, les allemands contournent les positions et s'en emparent petit à petit.

La bataille fait rage, les pertes sont nombreuses de part et d'autre. Les Spahis marocains et algériens réussissent à repousser les nombreux assauts de cette unité blindée détruisant 16 panzers. N'ayant plus de munitions et totalement encerclés, sommés de se rendre, les spahis répondent avec leurs fusils et leurs grenades. Un escadron de spahis se lance dans une charge à cheval suicidaire, contre les blindés allemands qui font un carnage.

Bilan

 

 Le soir, après 10 heures de combats, totalement encerclés, épuisés et à court de munitions dans le village en flammes, n'ayant pas été rejoints par les renforts attendus, les survivants se résignent à cesser le combat. Certains réussiront à décrocher, en ordre dispersé et, dans des conditions très difficiles, ils réussiront à regagner les lignes françaises et poursuivront la lutte ; d'autres sont faits prisonniers et reçoivent sur le terrain les honneurs militaires de leurs vainqueurs.

PertesPrès de 750 soldats, dont les 2 chefs de corps, les colonels Emmanuel Burnol et Edouard Geoffroy, ont laissé leur vie, ou sont portés disparus.

 Ils seront cités et décorés de la Croix de guerre en 1949.


Le colonel Marc, commandant la 3ème Brigade de Spahis, estimait à 150 à peine le nombre des survivants de la Brigade.
L'escadron de mitrailleuses eut 17 survivants, fait prisonniers, sur 180 partis au combat.

  • 2e régiment de spahis algériens :
    • 14 officiers tués ;
    • 490 sous-officiers et soldats tués ;
    • 456 chevaux tués ;
    • citation à l'ordre de l'armée le 24 octobre 1950 ;
    • croix de guerre 39-45 avec palmes.
  • 2e régiment de spahis marocains:
    • 10 officiers tués, 11 blessés (10 officiers restent valides sur 31) ;
    • 240 sous-officiers et soldats tués, 625 blessés (310 restent valides sur 1202) ;
    • 190 chevaux tués ;
    • citation à l'ordre de l'armée le 13 juin 1956 ;
    • croix de guerre 39-45 avec palmes ;

Soit 24 officiers et 730 sous-officiers et soldats sur un effectif d'un millier d'hommes.

Les Allemands eurent plusieurs centaines d'hommes mis hors de combat (certains donnent le nombre de 1 000) ainsi qu'une vingtaine de véhicules détruits dont une douzaine de véhicules blindés

 

 

 

Créé à l'initiative de l'Association amicale des Spahis, le musée des Spahis de La Horgne (Ardennes) montre l'importance des troupes d'Afrique du Nord, et plus particulièrement des Spahis, dans l'histoire militaire française. Son lieu d'implantation est emblématique. Dans le village de La Horgne, entre le 13 et le 15 mai 1940, la 3e Brigade de Spahis montés a tenu en arrêt la 1re division blindée allemande de Gudérian.

La visite s'articule autour de six thèmes : le cheval, compagnon de l'homme, à la vie à la mort ; les hommes composant les régiments de Spahis, d'origine, de culture et de confession différentes ; la sociabilité des Spahis qui a forgé une communauté exemplaire ; les Ardennes en 1940 et les débuts de la Seconde Guerre mondiale ; la bataille
Vue intérieure du musée
Vue intérieure du musée. Source : Musée des Spahis
de Spahis, d'origine, de culture et de confession différentes ; la sociabilité des Spahis qui a forgé une communauté exemplaire ; les Ardennes en 1940 et les débuts de la 2ème guerre mondiale ; la bataille de La Horgne, un épisode dramatique mais symbolique des missions assurées ; le souvenir et la reconnaissance du sacrifice de ces soldats.

Le musée présente notamment les tenues de combat et d'apparat des Spahis ; une selle d'officier ; de multiples objets de la vie quotidienne des Spahis ; des armements ; des décorations.

Renseignements pratiques

Centre Historique et Pédagogique - Musée des Spahis
08430 La Horgne
Tél. : 03 24 35 68 42 / 24 57 32 04

Le Burnous - Association amicale des spahis
18, rue de Vézelay
75008 PARIS

E-mail : le.burnous@wanadoo.fr
http://perso.wanadoo.fr/le.burnous

Horaires
Samedi, dimanche et jours fériés du 15 mai au 15 septembre.
Tous les jours en juillet et août de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 19 heures.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_La_Horgne

--

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rechercher

Archives